Dernière mise à jour: 26.05.20

 

Écrire une chanson n’est pas toujours une partie de plaisir. Entre les refrains et les couplets à assembler avec les paroles et la mélodie, même les meilleurs se perdent dans cet exercice de créativité. Voici quelques conseils pour bien entamer votre carrière d’auteur-compositeur.

 

Par où commencer ?

Aussi étonnant que cela puisse l’être, il n’existe aucune règle précise à suivre pour cette question. Tandis que certains sont à l’aise en commençant par trouver les paroles, d’autres partiront d’une mélodie inspirante avant de trouver les bons mots. C’est ce qui fait toute la beauté même de la musique : la créativité est notre seule limite.

Vous ressentez une joie sans pareille ? Les accords gais et enjoués donneront plus de volume à vos paroles. Vous voulez transmettre ou provoquer de la tristesse chez votre auditeur ? Combinez plusieurs accords mineurs tout en douceur afin de toucher ses sentiments. Peu importe votre choix, vous pouvez même partir sur une musique triste avec des paroles de bonheur. Après tout, l’originalité fait partie des critères d’appréciation d’une chanson, non ?

Néanmoins, si vous n’avez aucune expérience en composition, les conseils suivants vous seront très utiles pour mettre votre mélodie au point. Mais rappelez-vous, l’inspiration et l’instinct restent vos meilleurs alliés pendant la création de la chanson.

Les règles basiques de création

Avant même de penser aux premiers mots ou aux premières notes, il faut déjà trouver le thème général que vous allez développer en musique. Il ne s’agit pas uniquement de définir la globalité comme l’amour ou l’amitié. Vous devez poser le fil d’idées à développer pendant les quelques minutes de la chanson.

Tous les artistes utilisent cette technique pour garder l’attention de leur public. En ayant un message bien précis dans votre tête, vous provoquerez des sentiments chez l’auditeur. L’objectif de cette première étape sera alors de trouver les bons moyens pour créer ces sentiments et les manipuler, en quelque sorte.

Commencez par un brainstorming une fois que vous aurez votre thème. Il ne s’agit pas forcément d’avoir des éléments déclencheurs et perturbateurs comme dans un gros livre. Utilisez le maximum de variétés de mots, quitte à sortir du thème de départ. Vous aurez au final une carte mentale géante qu’il va falloir structurer selon les codes universels de la musique.

 

La structure de la chanson

Bien qu’il n’y ait aucun processus de composition bien définie, il existe cependant un code universel qui régit la structure d’une chanson. Il s’agit du fameux « couplet – refrain – couplet – refrain – pont – couplet » que l’on peut identifier facilement rien qu’aux paroles. Bien que certains auteurs n’adoptent pas cet ordre, la majorité abuse de ce format, car il permet d’ancrer les paroles dans le cerveau humain. Chacun d’entre nous fredonne d’ailleurs un refrain fétiche dans notre tête sans le remarquer.

–          Le couplet : il s’agit ici de poser les bases de la chanson. Il est généralement composé de rimes pour rendre l’aspect des paroles plus poétiques. Les formats les plus utilisés sont « A A – B B » et « A B – A B ». Si vous ne comptez pas suivre ce format, veillez à la musicalité de vos mots. Elle rend les paroles plus faciles à retenir pour le public.

–          Le refrain : il diffuse et met le message principal de votre chanson. Là encore, la musicalité des mots est importante. Servez-vous des rimes afin d’obtenir la meilleure version possible de votre refrain. Et le plus important pendant la création : la connexion entre les couplets et le refrain. Les deux doivent forcément être liés par un même fil d’idées, cela donnera plus d’ampleur aux paroles.

–          Le pont : à l’image d’un texte, le pont conclut la chanson. Cette partie n’est pas très présente cependant, certains auteurs préfèrent conclure en reprenant le refrain sur un ton au-dessus. Le pont n’a pas la même mélodie que le couplet ou le refrain, il est également utilisé pour monter le ton du dernier refrain dans certains cas.

Outre ces trois parties distinctes, n’hésitez pas à inclure une intro, un outro, ou même un solo dans votre musique. Car même avec des paroles qui riment et qui sont faciles à retenir, la mélodie reste un point essentiel dans une composition.

Les instruments à utiliser

À moins que vous ne soyez un prodige en beatbox, les instruments de musique sont indispensables dans une chanson. Une guitare, une basse, un piano et des percussions, ce sont les nécessaires pour obtenir une mélodie bien rythmée et bien remplie. Ajoutez une guitare solo et des chœurs pour donner plus d’ampleur et de variété au son.

Les possibilités sont en fait illimitées, les saxophones donnent un style plus authentique, les flûtes créent une image plus traditionnelle en transportant l’auditeur dans le temps. Sauf que seuls les plus grands virtuoses peuvent maîtriser autant d’instruments, sans avoir à payer des prestataires externes.

La solution la plus efficace face à ce problème est la Musique Assistée par Ordinateur, communément abréviée MAO. Ce procédé consiste à composer la chanson à partir d’un ordinateur et d’un logiciel. La technologie permet de jouer tous les instruments qui existent. Cependant, il requiert certains appareils pour effectuer des productions plus professionnelles. Pour enregistrer les paroles et les voix, il faut un micro de studio comportant un isolateur des voix environnantes. On n’a pas besoin d’instruments spécifiques, les logiciels ont été développés pour composer avec une souris et un clavier.

Pour un résultat plus efficace, nous vous recommandons d’utiliser un bon clavier maître. Il est équipé de l’interface MIDI et donne l’impression de jouer sur un clavier de piano réel, à la seule différence qu’il devra être branché à un modulateur MIDI pour produire un son. Pas besoin de maîtriser les différentes techniques du piano pour en jouer, il sert principalement à jouer la bonne mélodie. Tout le reste se fera à la programmation. Bref, la composition d’une musique est un exercice qui demande un maximum de créativité. N’ayez pas peur de sortir des sentiers battus !

 

 

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier