Dernière mise à jour: 22.10.19

 

L’ocarina est un instrument à vent apparu en Italie aux environs du XIXe siècle. Il émet du son grâce à la vibration d’air produit lorsque vous soufflez à l’intérieur de cet instrument. Sa taille impacte sur sa sonorité, car plus le modèle que vous choisissez est large, plus la note produite sera basse. Si vous envisagez de vous en acheter, voici quelques points à connaître avant de passer à la caisse. 

 

Ocarina : les différentes variantes

Cet instrument de musique est aujourd’hui disponible en divers types. Chacun d’eux se singularise par leur forme, leur timbre, leur couleur, leur taille et le nombre de trous. Généralement, les ocarinas classiques sont munis de quatre à huit trous. Ils produisent la même sonorité et se distinguent des autres types d’ocarinas par la simplicité de leurs tablatures. Cette variante séduit de nombreux joueurs.

Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi trouver des modèles dotés de douze trous. Selon l’inspiration du fabricant, certains modèles disposent d’une tessiture plus prolongée. Vous pouvez vous procurer des instruments avec treize trous. Ils sont plus ergonomiques.

 

Astuce 1 : Déterminez le modèle adapté à votre niveau

 

Chaque ocarina se distingue selon le modèle que vous choisissez. Pour connaître le modèle qui vous convient, pensez à vous référer à ses caractéristiques.

 

Étape 1 : Préférez-vous un modèle en pendentif ou en traversier ?

Ils constituent les principaux types d’ocarinas. Ils se différencient l’un de l’autre sur trois points. D’une part, un ocarina traversier est équipé de dix à douze trous généralement. Pour le positionnement des doigts, il vous permet de monter dans la gamme en levant ceux-ci les uns après les autres. Quant aux notes, vous pouvez jouer environ treize notes avec ce type d’instrument, et ce en plus des altérations.

De son côté, l’ocarina en pendentif dispose moins de trous. Ils sont en tout quatre ou six selon le modèle et la marque. Pour cet instrument, vous devez mémoriser les différentes combinaisons de doigtés puisqu’il ne dispose que peu de trous. Le modèle en pendentif vous permet de jouer une dizaine de notes plus les altérations.

 

 

Étape 2 : Un ocarina pour une note aiguë ou grave ?

Du son le plus grave au plus aigu, vous avez le choix entre différentes tonalités. D’une part, les basses vous permettent de produire les notes les plus graves. Ces instruments à vent sont assez volumineux et coûtent plus chers que les autres modèles d’ocarinas. Les sopranos s’avantagent par leur prix très accessible. Ils sont petits et émettent une sonorité très aiguë. Enfin, les altos sont les plus populaires. Leur tonalité est plus grave qu’un soprano et plus aiguë qu’un basse. Voici notre liste de meilleurs produits.

 

Étape 3 : Un modèle en plastique : à privilégier

À l’origine, les matériaux de fabrication de l’ocarina étaient diversifiés. Certains modèles étaient en terre cuite ou en porcelaine tandis que d’autres étaient en métal ou conçus à partir de fruits. Aujourd’hui, les modèles les plus répandus sont en plastique ou en céramique.

Le modèle en plastique présente une plus grande robustesse. Il ne risque pas de se casser si jamais vous le faites tomber. Plus encore, il s’entretient très facilement et son prix est moins coûteux contrairement aux modèles en céramique. Pour le nettoyer, vous aurez simplement besoin d’un peu d’eau savonneuse.

 

Étape 4 : Quelques conseils pratiques

Aujourd’hui, vous pouvez trouver des modèles multichambres. Les trous présents sur ces ocarinas sont plus nombreux. En conséquence, ce type d’instrument vous fait profiter d’une large possibilité au niveau des tonalités. Vous prendrez alors plaisir à explorer ses différentes notes et surtout à créer ou à jouer divers morceaux. Le petit inconvénient avec ces instruments est qu’ils sont volumineux. Plus encore, ils sont très coûteux. Étant donné que vous débutez, le mieux est d’investir d’abord dans un modèle simple à 12 trous.

Prenez garde aux ocarinas péruviens. Ils sont la plupart du temps conçus avec des matériaux de piètre qualité. De plus, ils sont très mal accordés.

 

Astuce 2 : Choix et achat d’un ocarina

 

Étape 1 : Quel modèle choisir ?

Commencez par choisir le modèle qui vous correspond. Les débutants se perdent souvent sur les différentes appellations données aux ocarinas. Résultat, ils ont des difficultés à se décider lors de l’achat. Si vous venez de vous mettre à la pratique de cet instrument de musique, nous vous recommandons d’apprendre à jouer d’un modèle traversier en Do ou en Alto à 12 trous. L’avantage avec cet ocarina est qu’il est très répandu. Vous pourrez donc le trouver facilement et recueillir des renseignements le concernant. Ce qui vous permet de vous faire un avis sur cet instrument avant de l’acheter.

 

 

Étape 2 : Où acheter un ocarina ?

Il s’agit d’un instrument de musique très peu connu. Vous aurez donc beaucoup de mal à le trouver dans les magasins spécialisés dans la vente d’instruments de musique. Du fait de sa rareté, le seul endroit où vous êtes sûr d’en acheter est sur Internet. Par contre, faites attention aux sites de vente en ligne. Ils ne sont pas tous fiables. Vous pourriez donc vous retrouver avec un modèle de mauvaise qualité. Lors de votre achat, préférez les articles proposés sur les sites des revendeurs spécialisés. Concernant le budget, ne vous inquiétez pas, vous pourrez aisément trouver un ocarina à environ 50 euros pour débuter. Certains coûtent parfois moins chers.

 

Étape 3 : Comment jouer de cet instrument ?

La manière de jouer d’un ocarina dépend du nombre de trous qu’il possède. Vous pouvez travailler votre jeu en vous référant au manuel d’utilisation. Si le modèle que vous avez acheté n’en est pas équipé, commencez par apprendre les noms de chaque trou en soufflant dans votre instrument. Mémorisez-les ensuite. Cela fait, vous devez apprendre les gammes basiques tout en veillant à vous rappeler la position de vos doigts. Apprenez ensuite à monter et à descendre dans la gamme. Lorsque vous maîtrisez ces étapes, vous devez vous familiariser avec les différentes notes de musique.