Dernière mise à jour: 11.07.20

 

Ah, le mariage… Ce jour unique où tout doit être parfait au moindre détail. Chaque élément demande des mois de préparation. La musique en fait partie, elle n’est guère à négliger. Les futurs mariés se disputent même pour choisir entre un DJ et un orchestre. Comment choisir la musique de son mariage ?

 

L’importance de la musique

Demandez à n’importe quelle mariée ou future mariée la mélodie d’ouverture de son bal : elle s’en souviendra avec tous les détails. Si vous avez un peu de chance, elle sortira même une vidéo ou des clichés. Il en est de même pour la musique qui l’accompagne durant sa marche vers l’autel pour les mariages religieux. La musique d’ouverture est plus qu’importante pour la femme. Non, messieurs, nous ne sommes pas en train de dire que vous n’y accordez pas d’importance. D’ailleurs, la majorité de ces musiques marquent la première rencontre du couple, ou un souvenir très important pour les deux.

Cependant, la musique ne s’arrête pas à l’ouverture. Elle fait vibrer les invités pendant toute la cérémonie. Que vous axiez la fête vers un déjeuner dansant ou plutôt vers une séance karaoké, la musique se révèlera importante pendant toutes les étapes de la fête. Ainsi, si vous choisissez un mauvais DJ ou un mauvais orchestre, les invités risquent de perdre leur entrain. Après tout, vous voulez éblouir vos invités pour une journée, n’est-ce pas ?

Il n’existe pas de playlist parfaite pour un mariage. Le but est d’alterner les différents rythmes afin de garder les invités enthousiastes. Pour ce faire, vous avez le choix entre un DJ et un orchestre. Les couples ont souvent du mal à choisir quand ils ont des mondes musicaux différents. Voici donc quelques conseils qui vous aideront à trancher.

Choisir entre un DJ et un orchestre

Ce choix peut être un vrai dilemme pour les futurs mariés. D’un côté, on a le DJ, l’homme armé d’une playlist aussi variée que possible. Mais quel intérêt de vivre la même ambiance qu’une boîte de nuit pendant ce jour unique ? De l’autre côté, on a l’orchestre : un groupe capable de retranscrire des émotions authentiques avec leurs instruments. Mais ils ne pourront pas jouer un morceau qu’ils n’auront pas répété ! Comment choisir ?

Pour les fêtes qui s’élargiront jusqu’à la nuit, le choix se fait rapidement. Le DJ assurera parfaitement ce rôle, ces professionnels sont chargés d’animer jusqu’à l’aube plusieurs fois en un mois ! Son principal avantage reste son large éventail de morceaux. Un slow, suivi d’une bonne danse, puis une de ces chansons que tout le monde chantonnera Vous n’avez rien à craindre si vous trouvez la bonne personne !

Pour le budget, les meilleurs DJ s’avèreront plutôt coûteux. Ils s’amèneront avec tout un matériel comme un ordinateur, un contrôleur DJ, des casques, et bien évidemment, un disque dur complet. Il peut paraître parfait pour une fête, dit comme cela, mais faites attention. À force de lancer des chansons qu’on peut entendre ailleurs, les invités – voire vous-mêmes ! – risquent de s’ennuyer au bout d’un moment. L’ambiance ressemblera fortement à n’importe quelle fête et la magie risque de s’éteindre.

L’orchestre quant à lui, permet de créer cette petite étincelle durant la fête. Imaginez-vous durant ces bals romantiques comme on en voit tant souvent à l’écran… Ne serait-ce pas merveilleux ? De plus, vous pourriez prendre le micro ou le laisser aux autres invités. Vous pourriez ainsi chanter un duo avec votre âme sœur, ou lui dédier une chanson unique. Les possibilités sont nombreuses en fait. Cependant, un orchestre nécessite beaucoup plus de préparation que pour un DJ.

Il faut déjà s’assurer de leur réputation, donc les voir au moins une fois sur scène. Ensuite, leur transmettre la liste des chansons à répéter si vous avez une playlist spéciale. Ce sont seulement les étapes préliminaires. Vous devriez ensuite vous assurer que chaque instrument fonctionnera avant la fête, donc faire quelques tests. Prévoyez également le repas de chaque membre. Et enfin, ne pensez pas trop à les faire improviser. Si jamais vous choisissez une chanson peu connue, certains instruments risquent de ne pas jouer optimalement. Bref, choisir un orchestre nécessite une longue préparation.

On a émis les différents avantages et inconvénients de chaque partie. Le choix ne dépend que de vous deux ensuite. Il existe une formule qui ravit beaucoup de nouveaux mariés aujourd’hui : engager les deux entités à la fois. L’orchestre se chargera de la partie ouverture avec les premières danses slow. Puis le DJ se chargera de ramener tout le monde sur la piste dès le début de soirée. De cette manière, tout le monde trouvera son bonheur.

Comment choisir un bon DJ et un bon orchestre ?

Il s’agit de la dernière pierre de l’édifice. En général, on peut identifier les meilleurs grâce à leur renommée… et surtout leurs tarifs. Gare aux profiteurs cependant, certains n’hésiteront pas à vous faire payer une coquette somme alors qu’ils n’ont que peu d’expérience. Demandez des avis autour de vous, consultez internet, demandez-leur des vidéos de prestation. Ces professionnels ont souvent des vidéos récapitulant leur expérience.

Pour les DJ, le matériel qu’il utilisera peut être une preuve potentielle de son savoir-faire. Généralement, s’il maîtrise des contrôleurs avancés, il a plusieurs d’années d’expérience à vendre derrière lui. Pour les orchestres, le meilleur moyen reste de les voir jouer en direct. C’est pour cela que choisir son orchestre doit s’effectuer deux mois avant la cérémonie au minimum. Vous aurez l’occasion de les voir à l’œuvre au moins une fois avant de vous décider.

La musique est un aspect non négligeable durant le mariage. Elle crée des souvenirs, illumine la soirée, réchauffe la piste, et marque les esprits. Préparez une playlist spéciale composée de chansons qui vous auront marqué et qui vous marqueront encore. N’hésitez pas à commander une chanson unique afin de surprendre votre partenaire ! Même si vous chantez faux le jour J, on se rappellera seulement votre audace et cette musique sera votre mélodie à jamais !

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments