Dernière mise à jour: 26.05.22

 

Parmi les instruments de musique existants, le violoncelle est l’un des plus anciens. Aujourd’hui encore, il joue une place importante dans le monde de la musique puisqu’il émet un son original et envoûtant. Dans cet article, nous vous aiderons à en découvrir davantage sur cet outil. Focus !

 

Violoncelle : c’est quoi exactement ?

Appartenant à la famille des cordes frottées, le violoncelle s’apparente au violon, à l’alto, à la basse et à la contrebasse. Tout comme son aîné, il se joue avec un archet. Né au milieu du XVIe siècle, cet instrument a été réservé pour les concerts avec le violon. 100 ans plus tard, des fabricants ont mis en place un dispositif qui se rapproche des violoncelles modernes. Il se distingue non seulement par son design affiné, mais aussi par les différents éléments embarqués.

Pour mieux réaliser la description du violoncelle, il serait préférable de parler de sa structure. Premièrement, il dispose d’une caisse de résonance dotée d’une table d’harmonie. Cette dernière est, quant à elle, percée des deux ouïes en « f », du dos et des éclisses. Ensuite, la touche en ébène permet de définir la hauteur de la note. Il s’agit de la partie sur laquelle le violoncelliste dépose ses doigts. La corde du violoncelle est, quant à elle, bien tendue, grâce au chevalet. Celui-ci envoie, par la suite, les vibrations à la table d’harmonie. 

Pour favoriser l’amplification du son, les constructeurs ont mis en place un petit bout de bois invisible intégré dans la caisse, connu sous l’appellation de l’âme. Les cordes sont maintenues par le cordier, tandis que leur accordage est assuré par les chevilles. Enfin, à la tête de l’instrument se situe la volute. 

Les matériaux de fabrication du violoncelle sont particulièrement variés. À part l’ébène, vous y trouverez des modèles en érable ondé et en épicéa. L’érable ondé, le palissandre et le buis sont, quant à eux, destinés pour apporter de l’esthétique aux accessoires qui constituent l’instrument. Certains modèles sont cependant en ébène. 

Avec la période romantique, le violoncelle a évolué et s’est transformé en un instrument virtuose. Actuellement, il est très utilisé dans le style de musique de type rock. 

Grâce à l’avancée de la technologie, il existe aujourd’hui une version électrique du violoncelle. Pour simplifier la superposition des sons, les professionnels ont créé un dispositif conçu spécialement pour l’enregistrement des phrases musicales. Le rendu est toujours à couper le souffle.

 

Violoncelle : zoom sur son fonctionnement

Comme indiqué précédemment, le violon et le violoncelle font partie de la famille des cordes. La vibration des 4 cordes génère le son du second instrument. La caisse de résonance se charge ensuite de l’amplifier. Il est également possible d’émettre les vibrations autrement. Comme pour la guitare, vous pouvez pincer les cordes directement avec les doigts ou les frotter via l’archet. 

Les cordes du violoncelle sont au synthétique, en acier ou en boyau, selon les préférences de chacun. Elles sont accordées en quinte, tout comme celles du violon. De même, elles vont de la grave à la plus aiguë soit Do-Sol-Ré-La.

La tessiture du violoncelle est particulièrement grande. En clair, cet instrument vous offre une large gamme de fréquences et des notes plus étendues allant du grave à l’aigu. Comme vous pouvez le remarquer, le violoncelle est un instrument touchant. Il a d’ailleurs le pouvoir de provoquer des émotions fortes de la part des spectateurs. La raison ? Certaines théories affirment que le son émis se rapproche à celui de la voix humaine. 

Au 16e siècle, Andrea Amati a créé la forme actuelle de l’instrument. Si auparavant, ce dernier se posait sur les mollets, aujourd’hui, la donne a évolué. Pour jouer de la musique violoncelle, il faut se mettre en position assise. Vous devez ensuite le placer sur les genoux et vous lancer. Ne vous inquiétez pas, il est équipé d’une pique qui permet d’améliorer sa stabilité. Cet outil a d’ailleurs été mis en avant au milieu du 19e siècle. À noter que le jeu au violoncelle baroque s’effectue sans pique, contrairement à celui du modèle classique.

Comment apprendre le violoncelle ?

La description du violoncelle est beaucoup moins compliquée que celle de ses aînés. Si vous voulez devenir un violoncelliste célèbre, vous devez d’abord adopter la bonne technique. La taille de chaque instrument ainsi que sa tenue sont très diversifiées. Ainsi, il est indispensable de trouver les positions des mains qui vous mettent le plus à l’aise. Il faut également tenir l’archet correctement.

Pour une meilleure stabilité, nous vous conseillons de vous servir du pouce à la main gauche, notamment dans les positions hautes. Concernant la lecture des partitions, sachez qu’elles sont souvent en clé de fa. Les compositions de la note du violoncelle ont néanmoins connu des évolutions. Une fois que vous commencerez à vous familiariser avec l’instrument, vous devrez être capable de lire les clés d’Ut4 et de sol. 

Le violoncelle est particulièrement confortable à utiliser. Avec un peu de pratique, vous comprendrez plus facilement comment employer l’archet correctement. Une fois que vous avez trouvé les bons repères, vous aurez la chance de composer un vibrato et un son à couper le souffle.

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES