Dernière mise à jour: 24.09.21

 

La musicothérapie, comme son nom l’indique, est une thérapie basée sur la médiation musicale ou sonore. Elle travaille généralement de nombreux problèmes en lien avec la communication de l’individu concerné. Mais de quoi s’agit-il réellement ? Quels sont ses bienfaits dans la vie de tous les jours ? Focus !

 

La musicothérapie : qu’est-ce que c’est ?

La perception du terme musicothérapie n’est pas toujours vue sous le même angle. En effet, l’on a souvent tendance à croire qu’il s’agit tout simplement du fait d’écouter de la bonne musique aux écouteurs et au casque. Ce point de vue est totalement faux. Pour vous aider, sachez que c’est une pratique visant à améliorer l’état physique ou mental d’un patient. Elle se sert de la musique en guise d’intermédiaire entre un musicothérapeute et son interlocuteur.

Ce médian est le moyen le plus sûr de régler une problématique. De même, cette technique s’avère efficace notamment parce qu’elle permet à l’individu de s’exprimer et de travailler ses émotions. Les sons sont désormais considérés comme des instruments pour accentuer la créativité de chacun. Ils vous donnent l’opportunité de creuser en vous pour que vous puissiez exprimer vos souffrances et traiter vos principaux soucis.

À une époque, cette forme de thérapie fut utilisée pour soulager les douleurs et consolider ce qu’est l’estime de soi. Actuellement, son champ d’application a pris une ampleur. Non seulement elle remplit ses anciens rôles, mais elle développe également les fonctions cognitives. La musicothérapie repose sur deux techniques, dont l’application active. Celle-ci est l’approche qui permet au patient de communiquer aisément tandis que la méthode réceptive traite la dépression, l’anxiété, etc.

Comment fonctionne cette pratique ?

La plupart des patients sont réceptifs à la musique. D’ailleurs, ils s’expriment mieux lors de la séance par rapport à d’autres. Il existe néanmoins 1 personne sur 10 qui est insensible à la mélodie et au son, on appelle cela l’anhédonie musicale. Toutes ces raisons expliquent pourquoi le thérapeute propose deux méthodes à ses clients. Premièrement, la musicothérapie active, comme susmentionnée, est la technique qui rend l’expression de soi plus aisée. Elle utilise généralement l’improvisation instrumentale, la chanson relaxante ou la composition de mouvement pour animer la séance. La technique réceptive, quant à elle, se base sur l’écoute de la musique.

Ce procédé est efficace, car il multiplie la concentration et revigore l’énergie créative du patient. Sachez que la musique envoyée durant le travail n’est pas choisie au hasard. Enfin, on peut parler de relaxation psychomusicale lorsque l’expert donne carte blanche à son interlocuteur pour lui permettre de sélectionner le style musical qui lui correspond.

Il réalise un montage au préalable et enchaîne ensuite avec des morceaux plutôt inhabituels en fonction du résultat souhaité. La musique relaxante est la plus employée des professionnels grâce à ses nombreux bienfaits. En d’autres termes, elle aide à réduire l’anxiété et à garder le bien-être. Les musicothérapeutes conseillent également de la musique douce pour dormir.

Elle est, en effet, l’alliée idéale pour combattre l’insomnie. Elle diminue, de ce fait, la prise de somnifère. Certains professionnels privilégient cependant la musique relaxante chinoise pour rendre la séance encore plus intéressante et favoriser la concentration des malades. En outre, le choix de la musique douce pour travailler est une étape cruciale pour le patient. Il lui faut, à l’évidence, un morceau qui lui permet de se concentrer davantage et d’atteindre les objectifs en termes de productivité, par exemple. 

 

Comprendre le déroulement de la séance de musicothérapie

La première rencontre entre le patient et le spécialiste se basera bien évidemment sur un échange. Cette prise de contact aidera le thérapeute à comprendre les différentes raisons de la venue de son interlocuteur puis à identifier ses styles musicaux. Il peut, à partir de ce moment, créer un montage de musique de relaxation ou de musique apaisante.

Il est également possible d’opter pour la musique énergisante selon les préférences du patient. L’étape suivante consiste à effectuer deux tests (audition et actif) puis à observer ce dernier en déterminant son état physique et psychique. Le praticien peut, par la suite, choisir l’instrument qu’il lui faut.

Généralement, le handpan figure parmi les plus prisés puisqu’il résonne en fonction de la position dans laquelle vous le mettez. Autrement, n’hésitez pas à choisir des médiateurs sonores comme les enregistrements. La sélection varie selon le profil du patient et bien évidemment de son genre musical. Le musicothérapeute continue avec les matériels indispensables lors de la séance puis il prend des notes pour définir le progrès de son interlocuteur.

La musicothérapie est-elle vraiment efficace ?

La musicothérapie avec musique relaxante pour le soulagement du stress est surtout recommandée pour les individus qui rencontrent des difficultés comportementales ou sociales afin qu’ils puissent avoir une belle image positive d’eux même. Cette technique a, à l’évidence, de nombreux effets bénéfiques sur plusieurs pathologies puisqu’elle agit positivement sur le cerveau.

Elle s’harmonise facilement avec celui-ci et lui permet non seulement de relaxer, mais aussi de calmer une douleur. Cette approche touche particulièrement les autistes. Elle favorise la concentration de ceux-ci et réduit en même temps leurs troubles de comportement. Ce procédé thérapeutique est également très conseillé pour les personnes ayant des troubles psychoaffectifs, voire psychiatriques. De même, il fait preuve d’une certaine efficacité surtout auprès des individus souffrant de traumatisme crânien.

Écouter de la musique apaisante ou travailler les émotions en musique durant la séance est très bénéfique pour les patients. Cette approche améliore, en effet, l’état et l’humeur de ces derniers pour qu’ils puissent profiter par exemple de leurs séjours à l’hôpital. Sachez aussi que la musique relaxante calme a cette capacité d’apaiser la douleur.

En clair, elle aide à réduire l’utilisation d’analgésiques, de sédatifs ainsi que d’anxiolytiques. Elle est surtout appréciée puisqu’elle limite la perception de la douleur. Certaines recherches confirmeraient que la musicothérapie est très efficace pour minimiser la souffrance des patients atteints de troubles musculo-squelettiques ou d’arthrite rhumatoïde. N’hésitez pas à consulter un spécialiste dans le domaine pour vos maux de tête et vos maux de dos. Le résultat pourrait dépasser vos attentes.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES