Dernière mise à jour: 26.05.20

 

Vous avez été impressionné par la prestation du DJ de la soirée. Maintenant, vous souhaitez en faire de même et étonner vos amis. Pour commencer, vous aurez besoin d’une bonne culture musicale, ensuite d’un bon contrôleur DJ. Il y en a tellement sur le marché, comment choisir le meilleur pour débuter ?

 

Les bases à savoir pour un DJ

Avoir une bonne culture musicale seule ne suffit pas pour devenir DJ. Bien sûr, vous devez être au courant des derniers hits sortis ainsi que leur popularité. Ensuite, il vous faudra savoir identifier les différents rythmes. Même si deux chansons font danser, elles ne conviendront pas forcément à un même événement.

Le DJ doit savoir allier le ton de la musique avec le contexte – quoiqu’on n’en tienne pas tellement compte dans les boîtes de nuit. Vous devriez également vous élargir vers les différents remix et vous faire une culture de DJing. Retenir les grands noms et les meilleurs remix se révèlera rapidement indispensable. Ces professionnels sauront remixer les chansons les plus lentes pour en faire des danses incontournables.

Pour arriver à leur stade, vous devez maintenant apprendre les différentes structures d’une chanson. On ne parle pas de refrain et couplet, vous allez devoir entrer plus profondément dans les termes techniques. Apprendre un fondu, un cut et le cut alterné, supprimer les basses ou les amplifier un peu plus. Il existe une multitude de techniques pour créer des remix. L’essentiel sera de savoir emboîter deux chansons sur un même tempo. Puis ajouter les différents effets grâce à votre contrôleur.

Là encore, un autre défi vous attendra. En jetant un coup d’œil à la platine du DJ de la soirée, vous remarquez quelques dizaines de boutons et de contrôleurs différents. Ne vous affolez pas, ils ne sont pas indispensables pour commencer. Trouvez ici notre sélection des meilleurs produits pour commencer votre aventure de DJ.

La formule pour débutants

Il n’existe pas de potion magique pour se transformer en David Guetta du jour au lendemain. Vous devrez y aller pas à pas, en commençant par deux pistes et tout au plus 10 pads. De cette manière, vous maîtriserez vite les techniques pour mettre deux pistes sur un même tempo avec les effets recherchés. On a trouvé plusieurs contrôleurs pour débutants à cet effet.

Hercules DJControl Inpulse 200, le contrôleur pour petit budget, mais très complet pour débuter. Son principal avantage se trouve au sein de son système incluant un assistant de remix. Équipé de 8 pads, un EQ 2 bandes et d’une carte son intégré, il est parfait pour commencer à maîtriser les différents effets. Les guides lumineux du contrôleur vous aideront énormément pour parfaire le beatmatching. Il est fourni avec le logiciel DJUCED avec lequel vous pourrez vous créer des bases de mixage très solides.

Il est impossible de passer à côté des contrôleurs NUMARK si on parle de débutants ! Plus précisément, on parle du Numark Mixtrack Platinum. On passe au niveau supérieur avec 3 bandes EQ, et 16 pads pour les loops et les samplers. Vous gardez toujours les pads lumineux pour un meilleur beatmatching, vous avez même un bouton de synchronisation des pistes. Par contre, il n’y a pas d’assistant de mixage. Vous avez droit en échange à Serato intro comme logiciel, ainsi qu’une collection d’échantillons remix tool pour vous inspirer. 

Si vous n’avez pas trouvé votre bonheur, il existe d’autres modèles comme le Numark Party mix qui s’utilise à l’aide du fameux Virtual DJ. Mêmes caractéristiques que le Mixtrack Platinum, celui-ci possède seulement 8 pads pour les effets. Vous pourrez également être intéressé par le Behringer CMD Studio si vous cherchez tout à fait une autre marque. Mêmes caractéristiques que le Party Mix, vous avez en plus un key lock pour changer le tempo sans toucher à la tonalité. Vous avez également la possibilité de jouer avec 4 decks en simultanés.

 

Les contrôleurs pour les confirmés

Il va sans dire que certains contrôleurs s’adressent aux plus confirmés. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas y jeter un coup d’œil si vous venez de commencer vos cours. Après tout, autant investir dans un contrôleur avancé si on compte aller loin dans le métier, n’est-ce pas ?

Denon DJ et ses contrôleurs plaisent à tous les DJ confirmés jusqu’à aujourd’hui. La déclinaison Prime 4 est sans doute la plus appréciée, car celle-ci vous donne la possibilité de mixer sans avoir besoin d’un ordinateur.

En effet, il est muni de la technologie Engine Prime et d’un écran tactile pour pousser la créativité de l’utilisateur à son maximum. 16 pads sensibles à la vélocité, deux plateaux de 6 pouces de diamètres, des modes loops, roll, ou encore slice. Ce contrôleur est aussi complet que plein d’énergie pour chauffer la piste durant toute la soirée.

Si vous ne connaissez pas Native Instruments, il est temps de faire connaissance avec leur Kontrol S3 MK3. Il s’agit d’un des contrôleurs les plus répandus à travers les professionnels. Il s’identifie grâce à ses Jogs Wheels Haptic Drive super larges offrant une précision unique.

Ces derniers bénéficient d’anneaux LED RVB autour afin de mieux prendre en main les BPM, les tonalités, et autres caractéristiques. 16 pads RVB, une interface audio haut de gamme, et bien sûr, le logiciel Traktor Pro 3 pour prendre ce plateau en main. Comment ne pas tomber amoureux de ce contrôleur ?

Le casque : le matériel à ne pas oublier !

N’oubliez pas de vous équiper d’un bon casque ! En tant que DJ, vous manipulerez au moins deux pistes différentes. Pendant que l’un tourne dans les haut-parleurs, l’autre sera réglé dans vos casques afin que vous emboitiez les beats. Vous y testerez également les différents samples avant de les lancer. La précision et la qualité du son sont d’une importance capitale ici.

Choisissez un casque capable de reproduire chaque note et chaque instrument à la perfection. Retenez ceci : un bon DJ n’a pas forcément un bon matériel pour mixer. Votre inspiration sera votre première arme et la plus importante de toutes !

 

 

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Notifier