Dernière mise à jour: 01.12.22

 

L’avantage principal des claviers maîtres MIDI est leur polyvalence d’utilisation. Ils peuvent être utilisés comme pilote d’un logiciel de son par exemple. Certains modèles n’ont pas besoin de logiciels pour fonctionner. C’est le cas des synthétiseurs : ils peuvent directement créer leur propre rythme et percussion.

 

Qu’est-ce qu’un clavier MIDI ?

Il est rare de trouver des claviers de musique sans ports MIDI de nos jours. Il s’agit des ports à 5 broches, pas souvent utilisés comme le jack, car il est surtout destiné à des matériels spécifiques. Ce sont souvent des claviers numériques ou des claviers arrangeurs conçus pour l’utilisation d’amateurs. Bien que ceux-ci se jouent directement sans avoir à être branchés à des haut-parleurs externes, ils sont déjà considérés comme des claviers MIDI.

Il existe une autre rangée de claviers MIDI qui ne peuvent être joués qu’en étant branchés à une interface MIDI : le clavier maître. Il existe le modèle à 25 touches, le clavier MIDI pas cher, mais également le modèle pouvant aller jusqu’à 88 touches, le clavier MIDI toucher lourd. Si vous êtes nouveau dans le domaine, le premier suffira largement pour la conception. Ne possédant aucun circuit sonore, ils sont utilisés pour jouer de la musique « virtuelle ». On définit l’instrument que l’on souhaite sur l’ordinateur, et on utilise le clavier pour en jouer ensuite.

Mais le clavier maître MIDI ne se limite pas uniquement à programmer des instruments virtuels. On retrouve souvent les modèles avancés comme les claviers arrangeurs ou le synthétiseur. Ceux-ci sont intégrés d’un système de musique préprogrammé ou même d’un programme de création propre. Ils sont conçus pour permettre à l’utilisateur de changer l’accord de base, le temps, le rythme… Les constructeurs de clavier MIDI laissent libre cours à la créativité des compositeurs.

Différences entre clavier maître MIDI et synthétiseur

Un synthétiseur embarque une panoplie de sons préprogrammés dans son système, en plus d’un clavier pour jouer. Le clavier maître MIDI sert uniquement à être branché sur un module MIDI pour jouer d’un instrument programmé informatiquement. Ainsi, le synthétiseur n’aura pas forcément besoin d’un logiciel avant de produire un son. Il est intégré d’un circuit de son, lui permettant d’être parfaitement autonome. Cependant, il devra être branché à un module MIDI au moment d’enregistrement.

Les appareils MIDI sont équipés en général de deux ports : MIDI IN pour l’entrée, et MIDI OUT pour la sortie. Certains possèdent un troisième qui sert de relais dans le cas d’un branchement en cascade : le MIDI THRU. Il n’est pas indispensable cependant, les diviseurs MIDI ont été créés pour pouvoir utiliser plusieurs appareils MIDI ou encore limiter la perte de donnée si le câble est trop long.

Le synthétiseur est équipé des deux (ou des trois, selon le modèle) ports : il peut recevoir des données MIDI pour être contrôlé par un deuxième appareil. La différence est notable à ce niveau également : le clavier maître MIDI n’est pas programmable via un autre appareil. Il s’agit uniquement d’un appareil d’entrée.

 

Utiliser son synthétiseur avec un ordinateur

Pour utiliser le synthétiseur à son plein potentiel, un câble MIDI est nécessaire en plus d’un ordinateur. Bien que le synthétiseur produise des ondes de son, il est également capable de transmettre des données MIDI qui peuvent par la suite être manipulées à volonté. Selon les besoins, le synthétiseur peut être directement branché à l’ordinateur ou encore en passant à travers un module sonore externe. Ce dernier permet de garder le son analogique du synthétiseur pour garder chaque détail de l’instrument lors de la transcription en fichier MIDI dans l’ordinateur.

Afin de concrétiser cela, il est nécessaire de savoir quelles sont les données sonores retranscrites lors de l’enregistrement musical. En effet, le logiciel peut facilement remplacer toutes les fonctions du synthétiseur. Alors, pourquoi en utiliser un ? Tout simplement parce que la composition musicale reste toujours idéale avec des appareils externes. Ils sont conçus pour détecter les pressions, le tempo, la vélocité, le temps d’appui, et d’autres variables plus faciles à régler avec un clavier musical qu’une souris et un clavier AZERTY. Entre autres, voici les différents paramètres que les ports MIDI transmettent :

–          La note jouée, qui est définie avec le moment d’appui ;

–          Sa vélocité ou sa durée de pression ;

–          Le volume suivant la pression, surtout différent à chaque touche sur les claviers midi à toucher lourd ;

–          Le tempo entre les différentes notes ;

–          Les modulations, si modulation il y a.

Bien évidemment, il existe d’autres paramètres plus avancés. Mais pour l’heure, maîtriser ceux-ci suffit parfaitement à créer sa propre mélodie.

Les alternatives aux synthétiseurs

Il existe des claviers MIDI pouvant remplacer les synthétiseurs aujourd’hui. Cependant, il faudra abandonner la qualité sonore et la fonction de programmation avancée au détriment de la taille et du poids. Par exemple, les pianos numériques peuvent être joués indépendamment d’un branchement MIDI, mais ne possèdent aucun rythme programmé dans son système.

Pour avoir ces rythmes, les claviers arrangeurs se présentent comme la solution idéale. En plus des rythmes pouvant changer d’accord de base et de tempo, ils comportent souvent plusieurs sons classiques pour faciliter l’apprentissage du piano en général. À noter que ceux-ci peuvent être utilisés avec des branchements MIDI.

 

Conclusion

Pour les auteurs-compositeurs, un synthétiseur est indispensable dans le processus de création musicale. Ce clavier MIDI est capable de créer plusieurs sons à part celui d’un piano. Son système est programmé de manière à pouvoir être modulé selon les besoins du compositeur. On a également à disposition plusieurs rythmes avec des tempos et des accords de base programmables à souhait. Une fois branché à l’ordinateur, on a accès à un monde musical encore plus vaste, car la technologie MIDI permet de modifier tous les aspects de la musique. La seule limite est la puissance de l’ordinateur, et votre créativité.

 

 

Laisser un commentaire

2 COMMENTAIRES

feat

April 18, 2022 at 1:18 pm

Bonjour je me construit un modulaire eurorack 4 vca lfo adsr etc… mais pour le clavier je ne sais pas encore quoi prendre ,un clavier maître mais avec des carractéristiques spécifiques ou normales ? j’opte pour un 61 touches .Je n’y connais pas grands choses sauf que j’ai jouer plus de 30 ans du saxo soprano ! donc rien à voir , mais c’est mon rêve c’est tout …..

Répondre
ProjectManager

April 19, 2022 at 2:43 pm

Bonjour Feat,

Merci de nous avoir écrits. Nous vous recommandons de vous faire aider par un professionnel en synthétiseur modulaire pour ne pas vous tromper dans votre choix de clavier maître dans la réalisation de votre projet.

Cordialement,
L’équipe laguitareheureuse.fr

Répondre