Dernière mise à jour: 08.03.21

 

On a l’habitude d’entendre le mot « tempo » dans un contexte musical. Mais sait-on vraiment qu’est-ce que c’est ? Pour le savoir, voici une brève explication détaillée du tempo en musique, qu’est-ce que c’est ? Quelles sont ses caractéristiques ? À quoi sert-il ?

 

Définition du terme « tempo »

Le tempo de musique ou mouvement en musique classique désigne en fait une section d’un morceau qui est composée de plusieurs parties. Il existe différentes formes de pistes de piano, on a la symphonie et le concerto. Le mouvement ici mentionné marque la transaction entre chaque partie qui se trouve dans une sonate par exemple.

Ses nombres varient en fonction du compositeur, du moment ainsi que de sa propre inspiration. Les mouvements effectués dépendent du tempo pour chaque période. Par exemple, dans un concerto de piano, la majorité des mouvements se présentent sous la forme suivante : rapide, lent, rapide. À partir du 19e siècle, d’autres appellations pour désigner un mouvement ont vu le jour. Le compositeur peut le caractériser à sa convenance selon ses envies.

Origine du terme « tempo »

Tout d’abord, tempo de musique est un terme d’origine italienne qui est né pendant la période de la Renaissance. La musique a connu une importante évolution à cette époque en Europe.

Les musiciens italiens se sont éparpillés partout dans le continent pour se faire connaître, d’où la plupart des termes musicaux en cette langue. Le tempo en musique ou mouvement indique donc le degré de rapidité du jeu d’un morceau. Les différents mouvements portent un nom italien chacun.

 

Les différents mouvements ou tempos

En fonction du tempo, chaque mouvement est nommé en italien selon sa vitesse d’exécution. Voici la liste des mouvements des plus lents aux plus rapides :

Largo : très lent

Larghetto : un peu moins lent

Lento : lent

Adagio : moins lent que Lento

Andante : allant

Andantino : moins lent qu’Andante

Moderato : modéré

Allegretto : moins rapide qu’Allegro

Allegro : allègre

 Vivace : vif

Presto : rapide

Prestissimo : très rapide

Il est utile de remarquer que ces différentes vitesses de mouvements ne dépendent pas de la volonté propre du pianiste. En effet, c’est le métronome qui donne le tempo de musique sur lequel elles doivent se baser. Si vous avez un ancien modèle de métronome, vous pouvez vérifier que chaque séquence de vitesse possède un nom de mouvements qui lui est attribué.

En termes de pulsation, le tempo Largo est l’équivalent de 40-60 pulsations par minute, le tempo Adagio de 66-76 pulses/min, l’Andante de 76-108 et l’Allegro de 120 à 168 pulsations.

Ces indications musicales donnent une certaine marge de manœuvre à l’artiste, surtout qu’avant le 19e siècle, il n’y avait pas de métronome. Aujourd’hui, vous pouvez trouver facilement un métronome en ligne. La vitesse du tempo était donc sous la responsabilité du chef d’orchestre qui donnait le juste mouvement aux musiciens ainsi qu’au pianiste pour les morceaux en solo. Pour déchiffrer le tempo sur un solfège de piano, la vitesse d’exécution sera représentée en noir, de la forme d’une croche ou d’un pointé suivi du signe égal ainsi que de la valeur du tempo.

 

Les autres termes musicaux utilisés souvent

Afin de faciliter le travail du pianiste pour la nuance en musique, le compositeur ou l’éditeur de la partition peut annoter certaines informations pour que l’interprète puisse faire la prestation souhaitée. Il devra indiquer plus en détail les changements de tempo pour chaque mouvement. Ces termes sont souvent nombreux et incompréhensibles pour les non-initiés. Voici donc la liste des notations pouvant apparaître sur un morceau afin de préciser s’il s’agit d’une musique lente ou d’une musique rapide :

– Agitato : agité

– Cantabile : chantant

– Con brio : avec brillance ou vivacité

– Con fuoco : avec feu

– Con spirito : avec esprit

– Grave : ton grave

– Grazioso : gracieusement

– Maestoso : majestueux

– Moderato : avec modération

– Mosso : animé

– Risoluto : d’un air résolu

– Scherzo ou Scherzando : en badinant

– Sostenuto : soutenue

– Tempo giusto : mouvement précis

– Vivave : vif

Se rajoutent à ces termes d’autres adverbes italiens pouvant indiquer la vitesse de mouvements tels que « Poco a poco » pour peu à peu, « non molto » pour pas très, « un poco pi » pour un peu plus. Pour vous faciliter la tâche, donnez des feuilles de coloriage Barbie Dreamhouse adventures pour votre enfant, tandis que vous apprenez tranquillement les différents tempos chez vous.

 

Les indications de modifications du tempo

Il est fréquent de constater des changements de vitesse à l’intérieur du mouvement malgré qu’il soit assez précis. Vous pouvez tomber sur les expressions suivantes :

– Mouvement accéléré : animato, accelerando, pi moto

– Mouvement ralenti : rallentado ou Rall, Ritenente ou Rit.

On peut également ajouter des improvisations personnelles du pianiste. Le terme musical approprié est Ad libitum et Rubato. Pour le retour au rythme normal, cela est qualifié de A tempo ou Lo stésso tempo. Pour certaines modifications, vous pouvez rencontrer les termes suivants qui servent à décrire un changement de vitesse :

– Rallentendo ou Rall pour le ralentissement du mouvement

– Ritardando ou Ritard pour le retardement

– Accelerando pour l’accélération du mouvement

– Stringendo signifie littéralement « en serrant. »

On utilise souvent le terme « tempo primo » pour désigner un retour au mouvement original après une modification de vitesse.

Les indications de nuances en musique

Ces termes précisent l’intensité sonore que l’on veut lors de l’interprétation d’un morceau. Il y en a beaucoup, mais voici ceux qui sont souvent utilisés :

– pp pour pianissimo : très doucement

p pour piano : lentement

– mp pour mezzo piano : modérément doux

– mf pour mezzo forte : modérément fort

f pour forte : fort

– ff pour fortissimo : très fort

Il est bien de distinguer le tempo des nuances. Une piste pianissimo peut être interprétée de manière rapide tandis qu’un morceau fortissimo peut se faire lentement. En outre, les nuances varient sur une partition. Un mouvement qui augmente au fur et à mesure est appelé Crescendo tandis que le contraire est qualifié de Decrescendo. La combinaison des deux rythmes est nommée Soufflet. Par ailleurs, la combinaison des tempos et des nuances se fait de cette manière : allegro fortissimo.

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments