Dernière mise à jour: 26.05.20

 

Lorsqu’on parle de musique, plusieurs matériels sont indispensables, allant de l’enregistrement audio au mixage des différentes pistes. Mais vous n’avez pas nécessairement besoin de tous ces appareils pour faire une simple composition. Nous vous livrons quelques conseils sur les plus instruments utiles à votre création musicale.

 

Les étapes nécessaires dans la composition

Avant de parler des matériels nécessaires, il est important de se renseigner sur les différentes étapes de composition de musique. Si vous êtes déjà rentré dans un studio, vous avez certainement remarqué le nombre hallucinant de boutons et de matériels qui s’y trouvent. Même si vous n’avez jamais mis les pieds dans un studio, vous avez certainement déjà eu un aperçu de ce genre de pièce dans les vidéos. Ne cherchez pas à dépenser vos économies dans ces matériels hors de prix, car les matériels audios peuvent coûter un bras.

Il existe trois étapes indispensables durant la composition : l’enregistrement vocal, la composition instrumentale, et le mixage. La technologie a été tellement vulgarisée que ces trois étapes peuvent être effectuées sur un appareil moyen gamme aujourd’hui.

Bien évidemment, la musique n’aura pas la même qualité que celles enregistrées dans les studios et leurs appareils sophistiqués. Mais pour votre bonheur, les constructeurs essayent de s’en rapprocher petit à petit en mettant des appareils simples d’utilisation, produisant une qualité de son optimale, et abordable pour les petits budgets.

Les instruments

Cela va sans dire, vous aurez besoin d’instruments pour commencer à créer de la musique. Bien sûr, vous n’avez pas besoin de maîtriser 5 instruments à la fois pour composer. Certains compositeurs sont même connus pour ne pas savoir jouer d’un seul. Mais la maîtrise du piano ou d’une guitare vous avantagera beaucoup plus dans cet exercice.

Aujourd’hui, la musique n’est plus une discipline dédiée aux élus sachant jouer quelques dizaines d’accords ou les polyvalents des instruments. Si on recommande d’utiliser votre instrument de prédilection dans votre musique, on incite aussi tout le monde à utiliser la Musique Assistée par Ordinateur durant leur composition.

Grâce aux différents logiciels de créations musicales, l’accès aux instruments est illimité. Créez une guitare lead, composez la basse, mettez le rythme au point, agrémentez avec une flute, des saxophones, des effets spéciaux. À force de posséder une bibliothèque enrichie, vous n’aurez que l’embarras du choix pendant la mise au point de la mélodie. Pour une meilleure composition, voici notre liste des meilleurs produits en complémentaire avec la MAO.

 

Le clavier maître MIDI

Comme son nom l’indique, il sera le pilote principal de votre logiciel. Le nombre de ses touches varie de 25 à 88, vous choisirez en fonction de vos besoins personnels. Étant un appareil MIDI, il devra être branché à un ordinateur par connexion USB afin de produire un son. En effet, les appareils MIDI ne possèdent pas leur propre circuit sonore.

Ils envoient des commandes informatiques via un autre appareil et celui-ci sera chargé de les décoder pour sortir le son demandé. La magie de la MAO opère alors : que ce soit le rythme, la durée, la pression, et même l’instrument à jouer, vous pourrez le choisir sur votre séquenceur. Grâce au clavier maître, les solos de guitare et de basse seront reproduits facilement. 

 

L’ordinateur, et la carte son

On a parlé d’instruments, de clavier maître, et de logiciels. Mais l’essentiel ne doit pas être oublié : l’ordinateur. Il sera le cœur même de vos matériels de composition. Sans un ordinateur, vous ne pourriez traiter votre son ni effectuer un mixage optimal des différentes pistes. Privilégiez les machines avec une bonne mémoire vive et un processeur puissant et récent. Ils comptent beaucoup pour obtenir la meilleure qualité du son. Vous installerez ensuite un bon séquenceur sur la machine. C’est le logiciel qui travaillera de pair avec le clavier maître, mais également votre meilleur ami pour le mixage des pistes.

La carte son arrive directement après l’ordinateur. Il n’est pas un indispensable, mais se révèle quand même nécessaire. Surtout destiné pour les enregistrements des instruments classiques, il permet de capter leur son à une qualité optimale. Selon la marque et le budget, plusieurs modèles sont disponibles ; les plus chers étant optimisés pour les enregistrements professionnels. Il est même capable d’enregistrer des sons analogiques pour les convertir en numériques de haute qualité. Couplez-le avec un micro et vous aurez un vocal aussi clair que du cristal.

La musique : un art à la portée de tous

N’importe qui crée sa musique de nos jours. Les matériels cités dans ce guide sont tous disponibles à petit prix pour faire le bonheur des audiophiles. Si votre budget est limité, ou si vous avez investi dans un Smartphone, il existe aussi des solutions mobiles. Pourquoi limiter la composition musicale sur ordinateur quand on peut le faire n’importe où ?

Les Smartphones ont instauré une révolution inouïe dans le monde de la musique. L’aspect création de celle-ci a été amélioré au fil du temps, et certains ont réussi à percer dans le domaine avec seulement leur téléphone comme instrument de musique. C’est possible : il suffit d’une bonne dose d’inspiration et de savoir-faire.

Trouvez la bonne application de studio virtuel sur Google Play ou Apple Store et vous pourrez commencer à créer votre musique. Que ce soit le beatmaking, le synthétiseur virtuel, ou même un workstation digital, les bibliothèques d’application sont aussi riches que ceux des instruments virtuels. Les appareils de la pomme proposent même des adapteurs USB pour les relier aux claviers MIDI. Qu’attendez-vous pour faire de votre tablette un ministudio ?

Quoi qu’il en soit, peu importe le matériel utilisé, l’inspiration et la créativité restent les premiers indispensables pour composer de la musique. Trouver une mélodie, l’exploiter, la développer, puis l’agrémenter avec d’autres instruments, puis les mettre en harmonie et toucher les cœurs du public. Toutes ces étapes, aucun matériel, ni logiciel, ni clavier maître ne pourront les faire. Vous êtes le premier acteur de votre composition.

 

 

Dernière mise à jour: 26.05.20

 

Écrire une chanson n’est pas toujours une partie de plaisir. Entre les refrains et les couplets à assembler avec les paroles et la mélodie, même les meilleurs se perdent dans cet exercice de créativité. Voici quelques conseils pour bien entamer votre carrière d’auteur-compositeur.

 

Par où commencer ?

Aussi étonnant que cela puisse l’être, il n’existe aucune règle précise à suivre pour cette question. Tandis que certains sont à l’aise en commençant par trouver les paroles, d’autres partiront d’une mélodie inspirante avant de trouver les bons mots. C’est ce qui fait toute la beauté même de la musique : la créativité est notre seule limite.

Vous ressentez une joie sans pareille ? Les accords gais et enjoués donneront plus de volume à vos paroles. Vous voulez transmettre ou provoquer de la tristesse chez votre auditeur ? Combinez plusieurs accords mineurs tout en douceur afin de toucher ses sentiments. Peu importe votre choix, vous pouvez même partir sur une musique triste avec des paroles de bonheur. Après tout, l’originalité fait partie des critères d’appréciation d’une chanson, non ?

Néanmoins, si vous n’avez aucune expérience en composition, les conseils suivants vous seront très utiles pour mettre votre mélodie au point. Mais rappelez-vous, l’inspiration et l’instinct restent vos meilleurs alliés pendant la création de la chanson.

Les règles basiques de création

Avant même de penser aux premiers mots ou aux premières notes, il faut déjà trouver le thème général que vous allez développer en musique. Il ne s’agit pas uniquement de définir la globalité comme l’amour ou l’amitié. Vous devez poser le fil d’idées à développer pendant les quelques minutes de la chanson.

Tous les artistes utilisent cette technique pour garder l’attention de leur public. En ayant un message bien précis dans votre tête, vous provoquerez des sentiments chez l’auditeur. L’objectif de cette première étape sera alors de trouver les bons moyens pour créer ces sentiments et les manipuler, en quelque sorte.

Commencez par un brainstorming une fois que vous aurez votre thème. Il ne s’agit pas forcément d’avoir des éléments déclencheurs et perturbateurs comme dans un gros livre. Utilisez le maximum de variétés de mots, quitte à sortir du thème de départ. Vous aurez au final une carte mentale géante qu’il va falloir structurer selon les codes universels de la musique.

 

La structure de la chanson

Bien qu’il n’y ait aucun processus de composition bien définie, il existe cependant un code universel qui régit la structure d’une chanson. Il s’agit du fameux « couplet – refrain – couplet – refrain – pont – couplet » que l’on peut identifier facilement rien qu’aux paroles. Bien que certains auteurs n’adoptent pas cet ordre, la majorité abuse de ce format, car il permet d’ancrer les paroles dans le cerveau humain. Chacun d’entre nous fredonne d’ailleurs un refrain fétiche dans notre tête sans le remarquer.

–          Le couplet : il s’agit ici de poser les bases de la chanson. Il est généralement composé de rimes pour rendre l’aspect des paroles plus poétiques. Les formats les plus utilisés sont « A A – B B » et « A B – A B ». Si vous ne comptez pas suivre ce format, veillez à la musicalité de vos mots. Elle rend les paroles plus faciles à retenir pour le public.

–          Le refrain : il diffuse et met le message principal de votre chanson. Là encore, la musicalité des mots est importante. Servez-vous des rimes afin d’obtenir la meilleure version possible de votre refrain. Et le plus important pendant la création : la connexion entre les couplets et le refrain. Les deux doivent forcément être liés par un même fil d’idées, cela donnera plus d’ampleur aux paroles.

–          Le pont : à l’image d’un texte, le pont conclut la chanson. Cette partie n’est pas très présente cependant, certains auteurs préfèrent conclure en reprenant le refrain sur un ton au-dessus. Le pont n’a pas la même mélodie que le couplet ou le refrain, il est également utilisé pour monter le ton du dernier refrain dans certains cas.

Outre ces trois parties distinctes, n’hésitez pas à inclure une intro, un outro, ou même un solo dans votre musique. Car même avec des paroles qui riment et qui sont faciles à retenir, la mélodie reste un point essentiel dans une composition.

Les instruments à utiliser

À moins que vous ne soyez un prodige en beatbox, les instruments de musique sont indispensables dans une chanson. Une guitare, une basse, un piano et des percussions, ce sont les nécessaires pour obtenir une mélodie bien rythmée et bien remplie. Ajoutez une guitare solo et des chœurs pour donner plus d’ampleur et de variété au son.

Les possibilités sont en fait illimitées, les saxophones donnent un style plus authentique, les flûtes créent une image plus traditionnelle en transportant l’auditeur dans le temps. Sauf que seuls les plus grands virtuoses peuvent maîtriser autant d’instruments, sans avoir à payer des prestataires externes.

La solution la plus efficace face à ce problème est la Musique Assistée par Ordinateur, communément abréviée MAO. Ce procédé consiste à composer la chanson à partir d’un ordinateur et d’un logiciel. La technologie permet de jouer tous les instruments qui existent. Cependant, il requiert certains appareils pour effectuer des productions plus professionnelles. Pour enregistrer les paroles et les voix, il faut un micro de studio comportant un isolateur des voix environnantes. On n’a pas besoin d’instruments spécifiques, les logiciels ont été développés pour composer avec une souris et un clavier.

Pour un résultat plus efficace, nous vous recommandons d’utiliser un bon clavier maître. Il est équipé de l’interface MIDI et donne l’impression de jouer sur un clavier de piano réel, à la seule différence qu’il devra être branché à un modulateur MIDI pour produire un son. Pas besoin de maîtriser les différentes techniques du piano pour en jouer, il sert principalement à jouer la bonne mélodie. Tout le reste se fera à la programmation. Bref, la composition d’une musique est un exercice qui demande un maximum de créativité. N’ayez pas peur de sortir des sentiers battus !

 

 

Dernière mise à jour: 26.05.20

 

Les musiciens sont souvent confrontés aux problèmes de manque d’instruments. Quand la musique a besoin d’un certain instrument, engager des professionnels se révèle souvent trop cher surtout lorsqu’on est seulement amateur dans le domaine. C’est là que le clavier MIDI et la MAO entrent en scène : ils remplacent les instruments les plus difficiles.

 

Interface MIDI, qu’est-ce que c’est ?

Musical Interface Digital Interface, plus communément appelée MIDI, est un protocole de communication et d’échange de données. En général, il est utilisé dans le monde de la musique, mais l’interface MIDI est également utilisée pour les ordinateurs, les éclairages, ou encore les surfaces de contrôle. De ce fait, il n’y a pas de son proprement dit dans les transferts à travers les câbles MIDI. On parle plutôt de langage de programmation. Quand on appuie sur une touche d’un appareil MIDI, celui-ci indique à l’interface décodeur les actions effectuées, outre l’appui de la touche. L’interface MIDI permet de décoder le temps d’appui, de relâche, le changement de sonorité, et bien d’autres fonctionnalités encore.

MIDI a été créé en 1983 et défini comme échange entre instruments de musique uniquement. Il a gardé son câble à 31250 bauds avec à son extrémité une prise DIN 5 broche pour garder le maximum de données. Les claviers MIDI sont souvent équipés de deux ports : MIDI IN et OUT, le premier pour l’entrée et la deuxième pour la sortie. Notre liste des meilleurs produits dispose en plus un troisième port : MIDI THRU, qui offre la possibilité de créer un circuit à répétition entre plusieurs appareils en cascade.

La puissance d’un clavier MIDI

Maintenant que nous avons compris comment fonctionne le langage MIDI, nous sommes aptes à comprendre l’avantage principal d’un clavier MIDI. Cette technologie sert à reproduire exactement le son joué sur le clavier à l’intérieur du système de l’ordinateur. Les pressions, les « sustain », le changement de sonorité. Tous les paramètres que l’on jouera sur le clavier seront transmis par l’interface MIDI au système d’exploitation. Celui-ci reproduira exactement la même note et ses paramètres. S’agissant d’un langage binaire, le clavier aura donc envoyé des 0 et des 1 comme indication au système. Couplée à une vitesse de transmission inouïe, aucune latence n’est observée à l’arrivée. Le risque de perte de données avoisine ainsi les 0.

 

Un beau catalogue de choix

Vous êtes convaincu d’avoir besoin d’un clavier MIDI. Maintenant, lequel acheter ? Il en existe plusieurs types. Certains sont conçus pour des fins purement professionnelles et très avancées, tandis que les moins chers conviennent aux simples amateurs. Peu importe, dans quel type d’utilisateur vous vous situez, vous pourrez toujours trouver le modèle qui vous correspond.

Quand on parle de clavier MIDI, il est impossible de ne pas mentionner le clavier maître. Il s’agit du modèle le plus répandu et le plus populaire, que ce soit auprès des pros ou des amateurs. Étant disponibles de 25 touches à 88 touches, les claviers maîtres sont appréciés également grâce à leurs pads entièrement programmables. Ils remplacent facilement les logiciels de DJ pendant les soirées, en étant branchés à l’ordinateur. Car il faut noter que ce modèle ne comporte pas de circuit de son intégré. Il se fonctionne uniquement via un ordinateur grâce à un câble MIDI.

Mis à part le clavier maître, les claviers arrangeurs sont également très populaires auprès des musiciens électroniques. Ce modèle incarne un piano embarquant d’autres fonctionnalités de production. Entre le changement d’instruments et la mise à disposition d’un catalogue de rythmes prédéfinis, les plus expérimentés sauront exploiter ce modèle pour en faire un groupe complet. À noter que pour profiter de plus de variété de rythmes, il faut nécessairement brancher le clavier à un ordinateur. Même chose si l’on souhaite enregistrer les productions.

Si vous souhaitez vous embarquer dans une aventure d’auteur-compositeur indépendant, les Workstation sont les plus conseillés. Cependant, ces derniers incarnent plus un studio complet qu’un simple groupe, et donc ne sont disponibles qu’à un certain budget. Les Workstation sont en effet destinés aux professionnels de la filière musicale. La présence d’un disque dur, d’un graveur CD et d’un système, tous intégrés la rend chère et directement opérationnelle, sans avoir à passer forcément par un ordinateur. Si vous souhaitez l’utiliser en complémentarité avec un ordinateur, ils sont livrés avec un logiciel spécial. Bien évidemment, les branchements MIDI seront toujours à effectuer.

Les points à retenir

Un clavier MIDI sert principalement à créer de la musique assistée par ordinateur. Le terme MIDI désigne un langage informatique servant à transférer les actions effectuées sur le clavier vers l’ordinateur. Il a été conçu de manière à lire toutes les actions effectuées, que ce soit une note, un accord, la durée ou la puissance de pression, ou encore le changement de sonorité. Les pertes de données ainsi que les latences avoisinent le taux de 0 % grâce à l’interface MIDI utilisée.

Avec les avancées technologiques, les claviers MIDI ont été développés pour pouvoir remplacer un groupe ou même un studio complet. La version la moins chère est le clavier maître. Il ne dispose d’aucun circuit de son, et sert principalement à créer de la musique via un logiciel et le raccordement MIDI. Il existe également les claviers arrangeurs qui fonctionnent en complémentaire avec un ordinateur, mais aussi en tant que piano à lui tout seul.

Il embarque plusieurs sons et rythmes modulables à volonté afin de donner l’occasion de créer un son unique en toute occasion. Enfin, on parle également de station de travail ou Workstation. Il s’agit ici d’un studio miniature avec un clavier MIDI comme instrument principal. Il combine toutes les fonctionnalités d’un clavier arrangeur plus divers autres éléments d’enregistrement de musique. 

Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez produire de la musique par vous-mêmes, les claviers MIDI sont indispensables dans votre home studio. N’hésitez surtout pas à consulter notre liste des meilleurs produits pour effectuer votre choix.

 

 

Dernière mise à jour: 26.05.20

 

Maîtriser le MIDI, c’est maîtriser une des bases fondamentales de la musique programmée. Il permet de créer n’importe quelle musique à l’aide de quelques appareils et quelques boutons de contrôle. Mais pour avoir accès à cette technique, il faut avant tout comprendre comment cette interface fonctionne.

 

Qu’est-ce que le MIDI ?

On entend souvent ce terme quand on est confronté à des musiciens. Que ce soit dans un contexte professionnel ou non, les interfaces MIDI sont souvent sollicitées. Il s’agit d’un langage informatique permettant de transmettre des données entre deux appareils ou plus. Par ailleurs, il ne s’utilise pas uniquement dans la musique.

En l’occurrence, on parle de clavier MIDI, de contrôleurs MIDI, et de câbles MIDI dans le contexte musical. Tous les appareils MIDI possèdent une entrée MIDI IN, et une sortie MIDI OUT pour être branché avec le fameux câble épais muni de 5 broches DIN à ses extrémités. Les appareils nécessitant un branchement en cascade seront également équipés d’un troisième port : le MIDI THRU. Il sert de raccourci pour reproduire les données MIDI quand on a besoin de transmettre le même signal à travers plusieurs appareils. Si les appareils ne possèdent pas ce troisième port, on peut également utiliser un séparateur MIDI composé de plusieurs MIDI THRU.

La différence entre un enregistrement sonore et MIDI

Il est important de signaler que le MIDI et l’audio ne sont pas les mêmes choses. L’audio c’est la musique enregistrée que l’on écoute quotidiennement. Il peut être lu sur la majorité des lecteurs du XXIe siècle. À l’inverse, les appareils MIDI ne produisent pas de son proprement dit et les lecteurs MIDI sont très spécifiques. Souvent, ce sont les logiciels spécialisés qui sont aptes à lire les données MIDI. Par exemple, le « son » qu’on aura créé avec un clavier MIDI sera utilisé par la suite pour faire émettre un son de guitare électrique.

En effet, quand on joue sur un clavier MIDI, on transmet des informations spécifiques à l’ordinateur ou l’appareil d’enregistrement. Quand on enregistre le son d’une guitare, on produit une onde de son qui sera gravée quelque part dans la mémoire virtuelle. Vous l’aurez compris : les données MIDI sont modulables à volonté tandis que le son n’est plus tout à fait retouchable. Elles peuvent être transposées sur une autre octave, sur un autre appareil, on peut changer ce rythme… la seule limite de la modification avec le langage MIDI est votre créativité… et la puissance de votre logiciel.

 

Comment fonctionne le MIDI ?

Avant toute chose, il faut déjà brancher l’ordinateur et votre clavier MIDI, ou votre contrôleur MIDI. Un ordinateur ne possède pas de ports MIDI, vous devriez vous équiper d’un câble MIDI to USB pour relier les deux appareils. Pour obtenir de meilleurs résultats, vous aurez recours à une carte son nécessitant plusieurs configurations. Vous devriez alors vous référer au manuel de la carte en question, car le procédé peut différer selon le modèle utilisé.

Une fois les appareils branchés, la magie s’opère. On a parlé de données modulables et non d’enregistrement sonore précédemment. Quand on utilise une quelconque fonctionnalité sur notre clavier MIDI, les données suivantes sont codées en langage MIDI vers l’ordinateur :

  •     Le moment d’appui/de relâche de la touche
  •     La note jouée
  •     La vélocité de la touche
  •     La pression que l’on exerce
  •     Et le volume

Bien évidemment, ces données peuvent encore être modifiées pour plus de précision dans l’ordinateur. L’intérêt d’utiliser le clavier MIDI ici est de pouvoir composer sur un instrument réel plutôt que votre clavier AZERTY. Ainsi, les bons pianistes n’auront aucun mal avec les enregistrements MIDI.

 

Utilisations avancées

Si vous avez bien suivi, vous aurez compris qu’une composition MIDI ne se fait pas uniquement entre deux appareils. Bien qu’un clavier MIDI et un ordinateur équipé d’un bon logiciel fassent l’affaire, on optera pour l’utilisation d’autres appareils plus avancés chez les professionnels. Par exemple, on branchera en cascade l’ordinateur avec un synthétiseur et une interface MIDI afin d’obtenir un son analogique. Ce dernier est considéré comme le mode d’enregistrement le plus précis du son. D’ailleurs, certaines configurations n’utilisent pas d’ordinateurs ni de logiciels pour composer leur musique. Un séquenceur MIDI, un drum machine, et un synthétiseur seront amplement suffisants. L’ordinateur viendra bien plus tard pour le mixage et les petites corrections.

Les points à retenir

Si vous souhaitez marcher sur les pas des auteurs-compositeurs, le MIDI sera un de vos alliés les plus efficaces. Les enregistrements traditionnels donnent en effet plus de vie et offre certains avantages que l’informatique ne pourra jamais réaliser. On peut par exemple citer les solos de guitare électrique qui seront très durs à reproduire sur un clavier MIDI. Mais en utilisant ce dernier, on entre dans un univers bien plus large et modulable à volonté.

Le MIDI fait référence à un langage informatique utilisé essentiellement pour le transfert de données sonores. Les enregistrements classiques gravent les ondes sonores telles qu’on le perçoit, tandis que les instruments MIDI envoient un paquet de données à l’ordinateur pour jouer une note sur l’instrument que l’on souhaite. Et c’est là que le MIDI dévoile toute sa puissance : ces données peuvent être copiées, modifiées, transportées à volonté sur un autre instrument, à l’infini.

Pour profiter de cette technologie, il vous faudra raccorder un instrument MIDI à un ordinateur. Le plus utilisé est le clavier MIDI qui se décline en plusieurs versions selon les besoins. Ils sont souvent équipés de contrôleurs MIDI comme les PADS qui peuvent être programmés via l’ordinateur pour être assigné à des sons spécifiques. Pour les utilisateurs avancés, l’ordinateur n’est pas indispensable dans un premier temps. À l’aide d’un séquenceur et d’un diviseur MIDI, on peut programmer plusieurs appareils et obtenir une multitude de sons différents sans avoir recours à un logiciel d’édition sonore.

Maintenant il ne vous reste plus qu’à vous offrir un clavier MIDI et commencer à créer votre musique.

 

 

Dernière mise à jour: 26.05.20

 

L’avantage principal des claviers maîtres MIDI est leur polyvalence d’utilisation. Ils peuvent être utilisés comme pilote d’un logiciel de son par exemple. Certains modèles n’ont pas besoin de logiciels pour fonctionner. C’est le cas des synthétiseurs : ils peuvent directement créer leur propre rythme et percussion.

 

Qu’est-ce qu’un clavier MIDI ?

Il est rare de trouver des claviers de musique sans ports MIDI de nos jours. Il s’agit des ports à 5 broches, pas souvent utilisés comme le jack, car il est surtout destiné à des matériels spécifiques. Ce sont souvent des claviers numériques ou des claviers arrangeurs conçus pour l’utilisation d’amateurs. Bien que ceux-ci se jouent directement sans avoir à être branchés à des haut-parleurs externes, ils sont déjà considérés comme des claviers MIDI.

Il existe une autre rangée de claviers MIDI qui ne peuvent être joués qu’en étant branchés à une interface MIDI : le clavier maître. Il existe le modèle à 25 touches, le clavier MIDI pas cher, mais également le modèle pouvant aller jusqu’à 88 touches, le clavier MIDI toucher lourd. Si vous êtes nouveau dans le domaine, le premier suffira largement pour la conception. Ne possédant aucun circuit sonore, ils sont utilisés pour jouer de la musique « virtuelle ». On définit l’instrument que l’on souhaite sur l’ordinateur, et on utilise le clavier pour en jouer ensuite.

Mais le clavier maître MIDI ne se limite pas uniquement à programmer des instruments virtuels. On retrouve souvent les modèles avancés comme les claviers arrangeurs ou le synthétiseur. Ceux-ci sont intégrés d’un système de musique préprogrammé ou même d’un programme de création propre. Ils sont conçus pour permettre à l’utilisateur de changer l’accord de base, le temps, le rythme… Les constructeurs de clavier MIDI laissent libre cours à la créativité des compositeurs.

Différences entre clavier maître MIDI et synthétiseur

Un synthétiseur embarque une panoplie de sons préprogrammés dans son système, en plus d’un clavier pour jouer. Le clavier maître MIDI sert uniquement à être branché sur un module MIDI pour jouer d’un instrument programmé informatiquement. Ainsi, le synthétiseur n’aura pas forcément besoin d’un logiciel avant de produire un son. Il est intégré d’un circuit de son, lui permettant d’être parfaitement autonome. Cependant, il devra être branché à un module MIDI au moment d’enregistrement.

Les appareils MIDI sont équipés en général de deux ports : MIDI IN pour l’entrée, et MIDI OUT pour la sortie. Certains possèdent un troisième qui sert de relais dans le cas d’un branchement en cascade : le MIDI THRU. Il n’est pas indispensable cependant, les diviseurs MIDI ont été créés pour pouvoir utiliser plusieurs appareils MIDI ou encore limiter la perte de donnée si le câble est trop long.

Le synthétiseur est équipé des deux (ou des trois, selon le modèle) ports : il peut recevoir des données MIDI pour être contrôlé par un deuxième appareil. La différence est notable à ce niveau également : le clavier maître MIDI n’est pas programmable via un autre appareil. Il s’agit uniquement d’un appareil d’entrée.

 

Utiliser son synthétiseur avec un ordinateur

Pour utiliser le synthétiseur à son plein potentiel, un câble MIDI est nécessaire en plus d’un ordinateur. Bien que le synthétiseur produise des ondes de son, il est également capable de transmettre des données MIDI qui peuvent par la suite être manipulées à volonté. Selon les besoins, le synthétiseur peut être directement branché à l’ordinateur ou encore en passant à travers un module sonore externe. Ce dernier permet de garder le son analogique du synthétiseur pour garder chaque détail de l’instrument lors de la transcription en fichier MIDI dans l’ordinateur.

Afin de concrétiser cela, il est nécessaire de savoir quelles sont les données sonores retranscrites lors de l’enregistrement musical. En effet, le logiciel peut facilement remplacer toutes les fonctions du synthétiseur. Alors, pourquoi en utiliser un ? Tout simplement parce que la composition musicale reste toujours idéale avec des appareils externes. Ils sont conçus pour détecter les pressions, le tempo, la vélocité, le temps d’appui, et d’autres variables plus faciles à régler avec un clavier musical qu’une souris et un clavier AZERTY. Entre autres, voici les différents paramètres que les ports MIDI transmettent :

–          La note jouée, qui est définie avec le moment d’appui ;

–          Sa vélocité ou sa durée de pression ;

–          Le volume suivant la pression, surtout différent à chaque touche sur les claviers midi à toucher lourd ;

–          Le tempo entre les différentes notes ;

–          Les modulations, si modulation il y a.

Bien évidemment, il existe d’autres paramètres plus avancés. Mais pour l’heure, maîtriser ceux-ci suffit parfaitement à créer sa propre mélodie.

Les alternatives aux synthétiseurs

Il existe des claviers MIDI pouvant remplacer les synthétiseurs aujourd’hui. Cependant, il faudra abandonner la qualité sonore et la fonction de programmation avancée au détriment de la taille et du poids. Par exemple, les pianos numériques peuvent être joués indépendamment d’un branchement MIDI, mais ne possèdent aucun rythme programmé dans son système.

Pour avoir ces rythmes, les claviers arrangeurs se présentent comme la solution idéale. En plus des rythmes pouvant changer d’accord de base et de tempo, ils comportent souvent plusieurs sons classiques pour faciliter l’apprentissage du piano en général. À noter que ceux-ci peuvent être utilisés avec des branchements MIDI.

 

Conclusion

Pour les auteurs-compositeurs, un synthétiseur est indispensable dans le processus de création musicale. Ce clavier MIDI est capable de créer plusieurs sons à part celui d’un piano. Son système est programmé de manière à pouvoir être modulé selon les besoins du compositeur. On a également à disposition plusieurs rythmes avec des tempos et des accords de base programmables à souhait. Une fois branché à l’ordinateur, on a accès à un monde musical encore plus vaste, car la technologie MIDI permet de modifier tous les aspects de la musique. La seule limite est la puissance de l’ordinateur, et votre créativité.

 

 

Dernière mise à jour: 26.05.20

 

On a tous déjà joué ou au moins touché un piano dans notre vie. Aujourd’hui, cet appareil vieux de plusieurs siècles sert à créer des musiques grâce à l’ordinateur. Il s’agit des claviers MIDI qui existent en plusieurs versions. Comment fonctionnent donc ces dispositifs qui ne produisent aucun son ?

 

Un peu d’histoire pour mieux comprendre

La musique fait partie des domaines où la créativité doit être sans pareille. La concurrence entre les différents constructeurs d’instruments devient un vrai sprint. Mais à un moment donné, ils se sont tous heurtés à un même problème : comment enregistrer et diffuser le son de la manière la plus exacte qui soit ? C’est dans cette optique que le langage MIDI, ou Musical Instrument Digital Interface a été créé dans les années 80. Les synthétiseurs se démocratisent et les salles de concert s’agrandissent. Les vieilles techniques de diffusion ne sont plus satisfaisantes, il faut innover la diffusion sonore.

L’interface MIDI voit alors le jour après plusieurs études et mis au point entre les différents professionnels de la musique à travers le monde. En 1985, le premier ordinateur muni de ports MIDI se popularise. Et aujourd’hui, la majorité des appareils de musique sont compatibles avec ce langage. Il a même évolué et peut s’utiliser à travers non seulement les USB, mais aussi les ports jack 2.5 et 3.5 mm.

Cela montre déjà un aspect de la puissance du MIDI. Les professionnels se servent des appareils MIDI comme les claviers maîtres ou les claviers MIDI toucher lourd aujourd’hui pour créer leur musique. Nous allons alors décortiquer comment fonctionnent ces appareils.

 Qu’est-ce qu’un clavier maître MIDI ?

Si vous avez un clavier de musique chez vous ou si vous en voyez souvent, alors vous avez déjà certainement vu un port MIDI. Vous savez, ce gros port à 5 petits boutons, dont personne ne se sert jamais au quotidien. Et pourtant, il s’agit de la révolution musicale électronique du siècle dernier. Un câble très épais devra être branché à cet emplacement pour relier l’appareil à un ordinateur, un séquenceur, ou autre appareil supportant le langage MIDI. Vous pouvez alors composer de la musique à partir de ce clavier pour l’enregistrer sur votre ordinateur.

Vous aurez remarqué que même sans être branché en MIDI, votre instrument produit un son. Cela n’est pas le cas d’un clavier maître : il a été conçu exclusivement pour marcher avec le branchement MIDI. De plus, ils n’ont pas forcément autant de touches qu’un clavier classique. Les plus petits existent en format à 25 touches. Les modèles pour professionnels vont jusqu’à 88 touches : il s’agit des claviers MIDI toucher lourd. Ce dernier comporte d’ailleurs plusieurs autres contrôleurs MIDI qu’il faudra assigner via le logiciel afin d’exploiter le potentiel de l’appareil au complet.

 

Le mode de fonctionnement du clavier MIDI

« Si le clavier MIDI toucher lourd ne produit pas de son, je ferais mieux d’économiser et créer ma propre musique à l’aide de mon clavier d’ordinateur, non ? » Il s’agit souvent de l’erreur basique des nouveaux du domaine. Le clavier d’ordinateur ne peut détecter la pression, les variations, le tempo et autres variables qu’offre un clavier MIDI. En plus de cela, composer tel un vrai pianiste rend le processus bien plus attrayant et plus intéressant. Vous pourriez vous représenter comme un de ces compositeurs virtuoses à la recherche de la mélodie parfaite devant votre clavier maître.

Dans un sens plus ouvert, le clavier maître servira à piloter le logiciel. Il ne produira pas de son proprement dit, il envoie plutôt des données informatiques vers l’ordinateur au moment où on appuie sur la touche. Voici une liste non exhaustive des données transmises par le clavier quand on y joue :

–          Le moment d’appui,

–          La note appuyée,

–          Sa vélocité et son volume,

–          Le tempo et le rythme

–          Les modulations,

–          Et le moment de relâche

Ce sont toutes ces informations qui seront traitées par le logiciel. Il l’utilisera suivant le plug-in VST choisi – la basse par exemple – et vous aurez alors le son exact d’une basse à quelques points près. Bien évidemment, vous pourrez régler ces paramètres une fois dans l’interface de musique. C’est d’ailleurs un des points les plus impressionnants du MIDI : il peut être modifié à volonté sans perdre une seule once de qualité tant que l’appareil utilisé est compatible.

 

Autres fonctions du clavier MIDI

Vous remarquerez parfois des pads carrés sur ces claviers. Ils sont équipés de surface de contrôle programmable. Il ne s’agit pas uniquement de boutons de déclenchement/arrêt. Ils sont conçus pour sentir la pression ou encore le tempo. Souvent, ces pads sont utilisés pour les boucles ou les samples, des composants de la MAO très sollicités. Les claviers avec deux octaves disponibles possèdent également une option pour jouer plus haut ou plus bas pour plus de confort.

Les points importants

Plus besoin de passer par un studio professionnel pour créer sa propre musique aujourd’hui. Trouver le bon matériel pour capturer le son de votre guitare, votre piano, puis créer un rythme de percussions virtuelles. Tout cela peut être fait à l’aide d’un seul clavier MIDI. L’interface retranscrit le son que vous jouerez sur le clavier en données informatiques avant de le transmettre vers le logiciel. Celui-ci le fera passer à travers l’instrument virtuel choisi et en résulte la musique que vous souhaitiez de jouer. Avec ce type de clavier, vous pouvez créer un groupe entier tout seul. Il faudra par contre maîtriser les différents plug-ins et les logiciels de création de musique électronique pour pousser le potentiel du clavier maître MIDI à son maximum.

En utilisant ce genre de dispositif, votre seule limite de création est votre imagination. Ses différentes fonctions feront de vous le prochain auteur-compositeur de l’année, à condition de savoir comment bien l’exploiter.

 

 

Dernière mise à jour: 26.05.20

 

Les musiciens utilisent un clavier spécialisé avec un ordinateur pour produire leur musique aujourd’hui. On parle alors de Musique Assistée par Ordinateur, abréviée MAO. Il existe plusieurs types de claviers avec chacun une utilisation bien précise. Face à ces nombreux choix, comment choisir le plus idéal ?

 

Pourquoi utiliser un clavier musical ?

Dans le monde musical, il existe une panoplie de paramètres et de connaissances à maîtriser. Cependant, il n’est pas nécessaire pour un producteur de musique dubstep de connaître les accords d’un banjo par exemple, pour pouvoir l’inclure dans sa musique. En utilisant un clavier musical MIDI, il peut facilement créer l’instrument qu’il veut en se servant uniquement des notes du clavier. Le logiciel transformera ensuite le son selon les besoins du créateur.

Avec des demandes de plus en plus variées, plusieurs types de claviers musicaux ont été créés pour satisfaire les musiciens. Ainsi, on a des claviers qui peuvent remplacer un studio complet avec des percussions, des bases et des guitares intégrées dans son système : le clavier arrangeur. On a également les stations de travail, plus communément appelées workstation, permettant l’enregistrement de son directement en plus des fonctions du clavier arrangeur. Elle existe en une version plus allégée qui ne produit aucun son avant d’être branchée à l’ordinateur : le clavier maître.

Il existe également plusieurs autres claviers musicaux, utilisés à des fins bien précises. Mais quel clavier choisir alors ?

Le piano numérique

Le piano numérique est sans doute le clavier musical le plus répandu et le plus utilisé. Il est apprécié autant par les amateurs que par les professionnels, car il reproduit les sons du piano classique à perfection. Le modèle meuble de ce clavier comporte les pédales de sustain et d’atténuation pour beaucoup plus d’immersion et de similarité du son. Étant plus encombrant et intégré dans un « meuble », il est destiné à l’utilisation interne. À l’inverse, les pianos de scène sont conçus pour être déplacés plus facilement et s’utiliser dans plusieurs situations à part les productions en studio.

Ainsi, les pianistes se tourneront vers cet instrument pour allier confort d’utilisation et MAO. Il suffit de brancher le piano numérique via un câble MIDI pour l’utiliser via un ordinateur.

 

Le clavier arrangeur

On a ici un piano en version plus avancée. Outre sa similarité avec le piano numérique, le clavier arrangeur se destine surtout pour les « One Man Show ». Il intègre un système de percussions, de rythme préprogrammé, des accords automatiques… Une fois toutes ses fonctionnalités maîtrisées, le clavier arrangeur peut remplacer tout un groupe. Son plus grand avantage s’avère être sa polyvalence. Les modèles les plus chers peuvent contenir un millier de sons différents à la fois automatiques et modulables à volonté. Contrairement au piano numérique, il n’aura pas forcément besoin d’un traitement sur ordinateur pour changer de son, grâce à son système intégré. L’ordinateur se chargera juste d’enregistrer à ce moment.

 

Le clavier maître

Si les deux premiers modèles sont des claviers capables de sonner seuls grâce à des haut-parleurs intégrés, le clavier maître lui ne produit aucun son à proprement parler. En effet, il remplit le rôle de pilote instrumental MIDI pour les logiciels de production de son.

Si sa rangée de touches peut s’avérer moins large que la majorité des autres modèles, s’offrir un clavier maître pas cher intéressera plus les musiciens dus à sa facilité d’utilisation. Il comporte néanmoins plusieurs paramètres de vélocité et de sensibilité pour combler cette réduction de nombre de touches. D’ailleurs, il a été fabriqué ainsi pour rendre une utilisation plus facile en étant couplé aux logiciels populaires comme FL Studio. Il suffira ensuite de changer les octaves pour obtenir le timbre voulu.

Le clavier maître est disponible en modèle à 25 touches, il s’agit du plus abordable. Il existe également d’autres modèles à 37, 49, 66 et 88 touches qui intéresseront surtout les professionnels et les grands studios.

La station de travail ou Workstation

Véritable studio miniature, la Workstation s’adresse à tous les compositeurs expérimentés. On y retrouve à la fois un clavier arrangeur avec ses différents rythmes préprogrammés et instruments intégrés. Mais également, il peut faire office de clavier maître une fois branché à un ordinateur en mode MIDI. Ces fonctionnalités sont accompagnées par des disques durs internes, des haut-parleurs intégrés, des graveurs de disques, des fonctionnalités d’enregistrement multipiste. Les modèles les plus chers embarquent des pads et des fonctions se rapprochant des synthétiseurs pour donner libre cours à l’inspiration du musicien.

Ainsi, si vous êtes auteur-compositeur avec le budget idéal, la station de travail est adaptée pour tous vos besoins. Il incarne un clavier avec un ordinateur intégré, plus besoin de passer par un deuxième appareil pour produire sa propre musique !

 

Conclusion

Il existe toute une panoplie de claviers musicaux disponibles destinés à la MAO. Grâce à l’existence de la technologie MIDI, il n’y a plus besoin de se procurer plusieurs instruments pour créer une musique complète. En utilisant un clavier arrangeur ou un Workstation, on peut obtenir plusieurs rythmes et plusieurs percussions différents sans avoir à utiliser un quelconque logiciel. Pour les plus expérimentés en MAO, ils opteront pour un piano numérique ou un clavier maître afin de changer le son en utilisant un logiciel spécialisé.

Pour les amateurs qui souhaiteraient débuter dans le monde de la MAO, les claviers maîtres à 25 touches sont les plus idéaux pour maîtriser les bases de la musique électronique. Sa petite rangée de touches permet de prendre facilement en main la musique pour ensuite créer le son voulu via l’ordinateur. Les « beat maker » préfèrent largement les claviers maîtres, car ils sont économiques et ne prennent pas de place conséquente à côté des autres matériels.

 

 

Dernière mise à jour: 26.05.20

 

Tous les musiciens se doivent de comprendre la différence entre son numérique et son analogique. Les plus expérimentés maîtrisent déjà ces notions et les utilisent à perfection. Pour les amateurs et les débutants en MAO, il est important de maîtriser convenablement ces deux notions pour obtenir les meilleurs résultats.

 

Pourquoi maîtriser ces deux notions ?

La vulgarisation du clavier maître ou MIDI et des logiciels de création musicale a permis à tout le monde d’entrer dans le monde de la musique électronique. La majorité des jeunes beatmaker et des DJ auront appris d’eux-mêmes la base de ces logiciels pour se faire une petite popularité. Ils font vibrer, danser, chanter à des rythmes différents. Certains produisent tous les jours sans prendre en compte la notion de son numérique ou analogique.

Pourtant, elles sont importantes, car elles permettent de donner plus d’ampleur à la musique. Si les sons que l’on entend naturellement sont en grande majorité analogique, ceux qui passent un procédé informatique sont, quant à eux, numériques. Ces derniers peuvent posséder des valeurs différentes selon la compression, l’appareil, la technique d’enregistrement, et bien d’autres variables. Si ces variables ne sont pas maîtrisées, le son perd drastiquement en qualité.

Ce risque se présente sous un autre angle quand on parle de son analogique. Indépendamment de la source, l’oreille humaine perçoit chaque signal sonore tel qu’il est. On parle de source parce que le son analogique est l’ancêtre même du son numérique, et peut également provenir d’un appareil électronique. Sauf que le procédé d’enregistrement est unique, reprenant les bases même des tout premiers enregistrements sonores de l’humanité. Ainsi, contrairement au son numérique, le son analogique ne variera pas selon l’appareil utilisé, mais plutôt dans le temps. Plus elle est écoutée, plus elle perd en qualité.

D’où le besoin de maîtriser les deux notions. En sachant parfaitement les valeurs à atteindre en mode numérique, on peut toucher le tympan de l’auditeur et lui procurer une expérience d’écoute sans pareil. En utilisant les particularités du mode analogique, on peut diffuser un son extrêmement fidèle à une scène réelle. Il suffit de connaître les particularités de chacune des notions.

Le son analogique, l’ancêtre de la musique

Le tonnerre, le rire, la voix humaine, les instruments classiques… . Tous produisent un son analogique. Il existait même avant que l’humain ne puisse mettre un nom dessus. Pour l’histoire, ce fut Thomas Edison qui a tenté l’expérience d’enregistrement analogique pour la première fois en 1878. Grâce à un phonographe, il grave mécaniquement le son pour ensuite le diffuser à nouveau. Peu à peu, les magnétophones se répandent avec les enregistrements stéréophoniques. Ce n’est qu’en 1948 que le premier enregistrement sur disque vinyle apparaît. Le flux contenu de l’onde est gravé directement sur le disque dans les microsillons. Ces disques évoluent peu à peu et peuvent contenir plusieurs chansons.

Le son analogique a la particularité d’être directement gravé sur l’appareil de diffusion. En termes d’onde, imaginez une courbe continue et sinusoïdale sur le temps. D’où la particularité du mode analogique, aucun bruit n’est réduit. On entend l’environnement autour durant la diffusion. Certains audiophiles préfèrent le mode analogique dû à ces imperfections même. Il n’y a aucun traitement avancé, on vit le son comme si on était en face d’une scène. Cependant, plus le support de diffusion est sollicité, plus la qualité sonore se détériore.

On ne rencontre plus beaucoup d’enregistrements analogiques aujourd’hui. Les procédés existent toujours, mais se révèlent extrêmement coûteux. Les enregistrements numériques tentent alors de reproduire cette particularité de l’analogique.

 

Le son numérique, la révolution musicale

Si le son analogique est représenté en une courbe continue et sinusoïdale sur le temps, le son numérique en revanche prend la forme d’histogrammes. Cette caractéristique est causée par le procédé informatique dans l’enregistrement du son. Les ordinateurs fonctionnent dans un langage binaire et doivent adapter la courbe analogique du son pour pouvoir la transformer en plusieurs données numériques. Celles-ci sont les nombreux échantillons sonores qui vont ensuite être lus pour être diffusés. La qualité de la diffusion dépendra alors de la précision et du nombre de ces échantillons sonores.

On considère la numérisation du son comme une révolution musicale grâce à cet échantillonnage pouvant adaptable à l’infini suivant l’instrument de musique utilisé. Un bon musicien saura fusionner plusieurs courbes et en dégager l’harmonie parfaite afin d’offrir une expérience musicale hors du commun à ses auditeurs. Pour plus de précision, les professionnels se tourneront vers des appareils d’enregistrement précis. La majorité d’entre eux est équipée d’un clavier maître relié à une carte son et un ordinateur grâce à l’interface MIDI pour garder le maximum d’échantillon de musique.

Dans un sens plus large, le numérique possède un trait que l’analogique ne possèdera jamais : la durabilité. Un son numérique peut être copié à l’infini sans perdre une once de sa qualité, tandis que le son analogique perdra en qualité au fur et à mesure que son support sera utilisé. Néanmoins, le deuxième mode d’enregistrement ne demande pas d’appareil de qualité pour obtenir la qualité voulue. Le son numérique a besoin d’un appareil capable de lire les échantillons à la bonne vitesse pour être apprécié dans sa meilleure forme.

Le point final

Il est important de maîtriser la différence entre le son numérique et le son analogique lorsqu’on arpente le domaine de la musique professionnelle. Tous les sons passant par un procédé informatique sont considérés comme un son numérique. Il s’agit d’une reproduction aussi identique que possible des sons analogiques que l’appareil d’enregistrement perçoit. Un convertisseur analogique, plus communément appelé DAC, se charge de capter les sons analogiques pour les convertir en données numéraires et produire les sons numériques, la musique que l’on entend tous les jours. 

Ainsi, pour être sûr d’obtenir la meilleure qualité de son numérique, il faut utiliser le meilleur modèle de clavier maître pour avoir un son précis et net.

 

 

Dernière mise à jour: 26.05.20

 

Pianos pour enfant – Guide d’achat, Classement et Tests

 

La musique est un langage universel. Jouer d’un instrument peut se faire à tout âge. Même un enfant peut jouer du piano. Il existe des instruments spécialement conçus pour être adaptés aux plus petits. Ce sont des pianos de petite taille généralement et avec peu de touches. L’instrument Bontempi- Grand Piano 37 Notes dispose d’un clavier de 3 octaves avec 3 notes de polyphonie. Cela est largement suffisant pour s’initier au piano. Quant au Hape-Instrument de Musique en Bois Premier Âge, il a le design d’un piano à queue et est solidement fabriqué en bois. En plus d’être esthétique, il a un beau son.

 

 

Tableau comparatif

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

 

Les 9 Meilleurs Pianos Pour Enfant (Avis & Tests) de 2020

 

 

Piano pour enfant de 3 ans

 

1. Bontempi- Grand Piano 37 Notes

 

Pour le bon développement intellectuel et affectif d’un enfant, il est recommandé de l’initier à la musique. Le piano est un instrument assez accessible sur bien des points. Il peut être parfaitement adapté pour les plus jeunes comme le démontre ce modèle de Bontempi.

Celui-ci convient aux enfants à partir de 3 ans. Il a, en effet, des dimensions qui correspondent à la taille des tout-petits. Avec 76 cm de hauteur, 53 cm de largeur et 48 cm de profondeur, il est livré avec un tabouret permettant un jeu confortable.

Si vous vous demandez quel piano pour enfant choisir, sachez que celui-ci dispose de 37 touches couvrant donc 3 octaves. Il possède 8 sons et 8 rythmes avec une polyphonie de 3 notes. Un petit enfant n’en nécessite pas plus et cela évite également les cacophonies. Pour s’amuser, ce piano a une entrée micro et une autre pour lecteur mp3.

 

Les pour

Son agréable : Bien plus qu’un simple jouet, ce piano pour enfant est un véritable instrument avec un son de qualité. Il dispose en plus d’une banque de sons et de rythmes variés.

Instrument ludique : Avec ce type de matériel, les plus jeunes peuvent se divertir tout en apprenant. Les différents programmes inclus ainsi que les quelques fonctionnalités favorisent cette initiation.

 

Les contre

Pas d’adaptateur : Cet instrument est un piano électronique pour enfant. Il dispose d’une prise pour adaptateur, mais n’est pas livré avec cet élément. Il aurait pourtant été le bienvenu. S’en procurer un induit donc un coût supplémentaire.

Acheter sur Amazon: Prix- (€86.23)

 

 

 

Piano en bois pour enfant

 

2. Hape- Instrument de Musique en Bois Premier Âge

 

Jouer d’un instrument de musique n’est pas qu’une affaire d’adultes. Les enfants aussi y ont droit. Le constructeur HAPE en a fait son domaine. Ce piano satisfait aux valeurs de ce fabricant.

Elles consistent à prodiguer l’enseignement à travers le jeu. Ainsi, ce modèle est à la fois un jouet et un véritable instrument. Fabriqué en bois, il est solide, que ce soit le piano lui-même ou le tabouret qui l’accompagne. La marque garantit la qualité écologique et novatrice de ses matériels.

Esthétique et pédagogique en même temps, ce piano est construit en imitant la forme d’un piano à queue. L’enfant peut ainsi s’habituer à voir un instrument de concert. Celui-ci est néanmoins électronique. Il fonctionne avec 4 piles AA. Le clavier est constitué de 30 touches. Vous pouvez consulter les autres caractéristiques de ce modèle sur un comparateur de prix. Constitué de 3 pièces, ce piano est à monter soi-même.

 

Les pour

Matériaux solides : La caisse de ce piano et le tabouret fourni sont en bois. Le tout est donc assez robuste pour une utilisation par un enfant.

Esthétique : Avec le style d’un piano à queue, cet instrument est beau. Il constitue un objet aussi bien décoratif que fonctionnel.

Beau son : La sonorité de ce piano pour enfant est de bonne qualité. Elle convient parfaitement pour un apprentissage avec un son assez réaliste.

 

Les contre

Finitions : Selon certains utilisateurs, ce piano aurait des soucis au niveau des finitions. En effet, certains exemplaires présentent des fissures et autres dégâts au niveau de l’extérieur du piano.

Acheter sur Amazon: Prix- (€182.56)

 

 

 

Piano pour enfant de 4 ans

 

3. ZUJI Piano Enfant Clavier Piano Électronique

 

Apprendre tout en s’amusant est possible. Les pianos pour enfants offrent ce genre de services. ZUJI propose ce modèle qui, en plus d’être ludique et pédagogique, n’est pas cher. Il est fabriqué en plastique ABS. Il s’agit d’un matériau dur et résistant. En tant que matériel électronique, cet instrument fonctionne avec 4 piles AA. Il dispose de fonctions d’apprentissage ainsi que plusieurs sons et autres réglages.

De par les avancées technologiques, les jouets eux aussi se doivent d’être polyvalents. Ainsi, ce piano est équipé d’une prise pour pouvoir y connecter un appareil externe. Il peut s’agir d’un lecteur mp3, d’un téléphone ou d’un ordinateur.

Vous pouvez alors jouer de la musique sur cet instrument. Le câble de branchement est d’ailleurs fourni. Le chargeur d’alimentation est également livré avec cet instrument. Si vous décidez d’acheter ce piano, vous devez savoir qu’il contient également un pupitre amovible ainsi qu’un microphone détachable et réglable.

 

Les pour

Grande compatibilité : Sur ce piano, vous avez la possibilité de brancher d’autres appareils pour jouer de la musique. Il peut aussi bien s’agir d’un mp3, d’un ordinateur que d’un smartphone.

Robustesse : Ce piano pour enfant est construit dans des matériaux de qualité. Le plastique qui le constitue est solide.

Accessoires complets : Plusieurs éléments sont fournis avec cet instrument. À part tous les câbles nécessaires, il y a 1 micro, 1 pupitre et des partitions de musique.

 

Les contre

Beaucoup de fonctions : Certes, il s’agit d’un avantage sauf pour les enfants. En effet, ceux-ci peuvent s’emmêler avec toutes les fonctionnalités et commandes.

Acheter sur Amazon: Prix- (€89.98)

 

 

 

Clavier piano pour enfant

 

4. Casio SA-47 Mini Clavier 32 touches Gris

 

Dans le domaine des instruments de musique, certaines grandes marques mettent la qualité professionnelle dans un format jouet. C’est le cas de Casio. Ce constructeur propose ce modèle de clavier.

Si vous cherchez où acheter un nouveau piano pour enfant, prenez celui-ci en considération. Il pèse moins de 1 kg pour 47 cm de longueur, 22,7 cm de largeur et 7 cm de hauteur. Ce piano peut ainsi être transporté sans problème dans un sac. En plus, il fonctionne avec 6 piles AA et ne nécessite donc pas forcément de prise secteur.

Ce mini clavier dispose de 32 touches. Il a dans sa banque de sons 100 sonorités différentes. Cela en inclut 4 typiquement indiens. 50 rythmes sont aussi disponibles.

 

Les pour

Polyvalent : Ce piano pour enfant peut aussi servir pour les grands. Plus qu’un simple jouet, il peut servir à apprendre le piano, mais aussi pour accompagner des répétitions de chant et donner la tonalité par exemple.

Grande autonomie : En fonctionnant sur piles, cet instrument peut être utilisé sur une longue période.

 

Les contre

Pas d’adaptateur : Bien qu’étant alimenté par des piles, un adaptateur aurait été utile sur ce piano. Cet élément n’est pourtant disponible qu’en option donc en coût supplémentaire.

Acheter sur Amazon: Prix- (€39)

 

 

 

Piano pour enfant de 2 ans

 

5. Yakok Piano Bébé 32 Touches Electrique Piano Enfant

 

Il n’y a pas d’âge pour apprécier la musique. Il existe des jouets-instruments pour les enfants les plus jeunes. YAKOK propose ce piano jouet pour enfant ludique et moins cher que les autres de sa catégorie.

Dans un réel format jouet, ce modèle est bleu avec des éléments jaunes et rouges. Il dispose d’une anse pour pouvoir le porter plus facilement. Son clavier est constitué de 32 touches. Des boutons équipent le panneau de contrôle.

Ils permettent de sélectionner le son, le rythme, les différentes fonctions. Le volume et le tempo sont aussi réglables avec des boutons. Les sons incluent entre autres le piano, mais aussi l’orgue, le violon et la guitare. Parmi les différents rythmes, on retrouve le disco, la samba et la valse.

Ce piano est fabriqué en plastique ABS outre les composantes électroniques. Il est alimenté par 3 piles AA. Il convient aux enfants dès 2 ans.

 

Les pour

Ludique : Ce piano est destiné aux enfants les plus jeunes. Ils peuvent s’amuser avec tout en développant certaines capacités de coordination.

Compact : Avec des dimensions de 51 x 21,8 x 5,2 cm pour un poids de 860 g, ce piano convient tout à fait aux tout-petits. Ils peuvent le transporter et en jouer n’importe où étant donné que cet instrument fonctionne avec des piles.

 

Les contre

Juste un jouet : Ce piano est un simple jouet. Il n’est pas vraiment adapté pour un apprentissage continu de l’instrument.

Vérifier le prix sur Amazon.fr!

 

 

 

Piano électrique pour enfant

 

6. Alesis Melody 61 MKII Clavier Électronique Portable

 

Les claviers électriques existent dans toutes les tailles, pour tous les niveaux et tous les âges. Un comparatif vous orientera sur la meilleure marque de pianos pour enfant.

Pour débuter dans ce domaine, Alesis propose ce modèle avec un clavier de 61 touches soit 5 octaves. Ce piano a donc les dimensions d’un véritable instrument professionnel. Il a des haut-parleurs intégrés et est livré avec un casque afin que l’apprenti instrumentiste puisse répéter sans que personne ne l’entende. Un micro est également fourni pour pouvoir chanter tout en jouant.

Ce clavier est doté d’une banque de 300 sons. Elle est complétée par 300 rythmes d’accompagnement. Il y a également 40 morceaux de démonstration. Cet instrument électronique dispose aussi des modes Layer et Dual. Une fonction Split est également proposée.  

 

Les pour

Accessoires complets : Tous les éléments essentiels pour jouer du piano sont livrés avec cet instrument. Il s’agit de l’adaptateur, d’un pupitre, d’un stand et d’un banc en plus d’un casque et d’un micro.

Grande plage de registre : Avec 61 touches, ce clavier couvre un large registre des basses aux aigus.

Installation facile : Le montage du stand et le réglage du tabouret se font très facilement.

 

Les contre

Justesse des notes : Certains utilisateurs déplorent le manque de justesse de certaines notes. Elles ne suivent pas une progression normale.

Casque et micro de basse qualité : ce sont plus des jouets qu’autre chose.

Acheter sur Amazon: Prix- (€119.99)

 

 

 

Piano pour enfant avec micro

 

7. Gear4music Pack Complet avec Clavier Portable

 

Il est plus facile pour un enfant d’apprendre le piano sur un instrument qui lui est adapté. Les claviers électroniques qui sont conçus pour les plus petits conviennent parfaitement.

Ce modèle de Gear4music satisfait aux exigences des musiciens en herbe. Il dispose d’un clavier de 54 touches non sensibles à la vélocité. Si vous vous demandez comment acheter un piano pour enfant d’un meilleur rapport qualité-prix, celui-ci fait sûrement partie des alternatives.

Du côté des sons, ce piano contient 100 voix d’instruments. Il intègre également 8 pads de percussions. En plus de cela, pas moins de 100 rythmes sont inclus. Ils peuvent accompagner tous les genres musicaux.

La sélection est affichée sur un écran LED. Avec 12 notes de polyphonie, vous pouvez composer vos propres morceaux et les enregistrer. Grâce au micro fourni, vous pouvez chanter sur vos compositions. Une fonction d’apprentissage est également proposée sur ce piano. 8 morceaux de démonstration peuvent aider.

 

Les pour

Idéal pour apprendre : La fonction d’apprentissage intelligente permet de maîtriser des morceaux pas à pas. Ce piano est vraiment conçu pour les débutants.

Amusant : Le microphone fourni avec le piano a de quoi occuper le pianiste pendant de longs moments. Il peut ainsi développer le potentiel de chanteur.

Prix : Ce piano bénéficie d’un excellent rapport qualité-prix. Il s’agit d’un outil à la fois ludique et pédagogique, mais proposé à un coût accessible.

 

Les contre

Notice en anglais : Lorsque l’on ne maîtrise pas cette langue, la manipulation du piano se fait à tâtons. Aucune instruction n’est disponible en français.

Vérifier le prix sur Amazon.fr!

 

 

 

Piano pour enfant Delson

 

8. Delson 2505R Piano droit pour enfant

 

Les enfants ont droit à des instruments de musique de qualité avec une belle allure. Delson propose parmi ses produits ce piano droit miniature. Dans le cas où vous vous demanderiez quel est le meilleur piano pour enfant du marché, ce modèle s’en rapproche.

Il est construit avec l’apparence d’un vrai grand piano acoustique. Cela habitue l’enfant à voir et à jouer sur un instrument d’adulte. Ce piano a un corps entièrement constitué de bois massif. Le tabouret livré avec est également fabriqué dans ce matériau. Ce modèle-ci est complètement peint en rouge avec un fini brillant.

Le clavier de ce piano est constitué de 25 touches avec accord chromatique. À l’instar des pianos classiques, celui-ci dispose de petits marteaux. Mais contrairement à ces grands instruments, ces éléments frappent sur des lames de métal au lieu de cordes. Ce modèle est recommandé pour les enfants à partir de 3 ans.

 

Les pour

Esthétique : Ce piano droit est un bel objet. N’étant pas un simple jouet, il décore parfaitement la chambre d’un enfant. De plus, les finitions sont très bien faites.

Acoustique : Comportant des marteaux frappant sur des pièces métalliques, ce piano est acoustique. Il n’a donc pas besoin de prise de courant ou d’amplification pour produire du son.

Son : Les notes de ce piano sont parfaitement justes. Elles résonnent bien et n’ont pas besoin d’être accordées comme les cordes d’un vrai piano.

 

Les contre

Plus un xylophone : La voix de ce piano est plus celle d’un xylophone que d’un piano acoustique.

Acheter sur Amazon: Prix- (€75.99)

 

 

 

Piano pour enfant de 6 ans

 

9. Maissine Piano pour Enfants 61 Touches

 

Les pianos peuvent être à la fois des jouets et des outils d’apprentissage de la musique. Ce modèle de Maissine combine parfaitement ces 2 fonctions. Il s’agit d’un instrument convenant aux débutants dans ce domaine. C’est le meilleur piano pour enfant pour s’amuser en apprenant. Il dispose de 61 touches soit 5 octaves. Fabriqué en plastique ABS, il est solide et sans danger pour les enfants.

Ce piano électronique a en mémoire 16 sons différents et 16 types d’accompagnement. Ces fonctionnalités assemblées contribuent à développer les sens et les capacités de l’enfant.

Cet instrument peut fonctionner sur 2 types d’alimentation. Le premier est le branchement sur secteur. Un câble USB dédié est livré avec le clavier. Ce dernier peut également être alimenté par des piles. Il en faut pour cela 4 de type AA. Le piano est aussi équipé d’une prise pour y connecter un lecteur mp3, un smartphone, un iPad ou un micro.

 

Les pour

Complet : Plusieurs accessoires sont livrés avec ce piano. Outre le câble d’alimentation, il y a un pupitre, un câble de connexion à un téléphone portable et un microphone.

Pratique : Ce piano peut fonctionner grâce à un câble USB, mais aussi grâce à des piles. Ainsi, il peut être transporté pour pouvoir en jouer à l’extérieur.

Ludique : Grâce aux différentes fonctionnalités et à la présence d’un micro, les enfants peuvent s’amuser à jouer du piano tout en interprétant des chansons.

 

Les contre

Couleur : Si le rose est une bonne couleur pour les filles en général, cette teinte peut rebuter les garçons.

Acheter sur Amazon: Prix- (€53.99)

 

 

 

Accessoires

 

Partition de piano pour enfant

 

Larne S Je commence le piano avec des morceaux

 

Pour jouer d’un instrument, le mieux est d’avoir des repères. Les partitions de musique sont toutes indiquées pour guider le pianiste.

Il en existe pour tous les niveaux. Ce recueil est particulièrement recommandé pour les débutants.

Il est adapté pour les plus jeunes dès 5 ans. Ce livret est composé de 52 pages.

Il est sorti aux éditions Sylvie Larné. Il contient des morceaux que les enfants connaissent déjà pour la plupart.

Ainsi, ils peuvent suivre plus facilement les notes.

Il s’agit de morceaux simples et classiques. Avec ces partitions, les pianistes en herbe avancent petit à petit dans la connaissance du solfège.

Acheter sur Amazon: Prix- (€18)

 

 

 

Méthode de piano pour enfant

 

Charles Hervé Méthode de piano débutants

 

Le piano est un instrument comme les autres. Il a certaines exigences, notamment pour la musique classique.

Pour apprendre ou réapprendre le piano, il faut soit un manuel, soit un professeur, soit les deux.

Cette méthode de piano pour débutants est écrite par Charles HERVÉ et Jacqueline POUILLARD.

Elle consiste en 86 pages et reprend l’apprentissage du piano depuis les bases. Ce livre est relié par une spirale.

Il contient des leçons et des exercices et les pages sont illustrées.

Vous pouvez développer vos compétences avec l’aide de cette méthode et les conseils d’un professeur. Un CD est également disponible en option.

Acheter sur Amazon: Prix- (€26.47)

 

 

 

Guide d’achat

 

Initier les enfants à la musique dès leur plus jeune âge leur est bénéfique. Apprendre à jouer d’un instrument développe leurs sens et certaines capacités comme la créativité. Parmi les nombreux types de pianos existant, il faut savoir s’y retrouver. Ce guide d’achat pour les meilleurs pianos pour enfant vous orientera dans votre choix.

La taille de l’instrument

Les enfants peuvent se mettre au piano dès l’âge de 2 ans. Il va sans dire qu’il leur faut des instruments adaptés à leur taille et leurs capacités. Ainsi, plusieurs fabricants proposent des pianos pour enfant avec un format qui convient aux plus petits. Cette taille est bien évidemment conditionnée par le nombre de touches du clavier notamment.

Les plus petits modèles ont un clavier avec un nombre de touches variant de 25 à 37 soit entre 2 et 3 octaves. Il en existe donc de 30 et 32 touches. Les enfants peuvent déjà y jouer avec 2 mains, mais sans grande latitude. Ces pianos conviennent pour des jeunes de 2 à 4 ans en général. Il s’agit plus de jouets utilisés pour l’éveil musical et stimuler leur curiosité. Ces petits instruments revêtent des formes variées. Ceux avec une allure de véritable grand piano, droit ou à queue, peuvent susciter des vocations. En effet, les enfants auront l’impression de jouer « comme des grands ».

Les pianos plus grands allant de 54 à plus de 61 touches sont destinés à des musiciens un peu plus sérieux. Même si les plus jeunes peuvent en jouer, sous la supervision d’un adulte, ils conviennent davantage aux enfants de 6 ans et plus. Ils peuvent s’en servir pour réaliser des exercices à la maison. Le jeu à 2 mains est plus confortable et la sonorité est généralement meilleure. Pour savoir comment choisir les meilleurs pianos pour enfant de 2020, prenez en compte les recommandations d’un professeur de musique.

 

Acoustique ou numérique

Le choix entre un instrument acoustique ou électronique est souvent ardu. Chaque type de piano a ses avantages et ses inconvénients. Sachez que les 2 catégories existent dans toutes les tailles, du petit 25 touches au plus grand 61 touches, même si ce dernier est plus rare en acoustique.

Pour sa polyvalence, le piano numérique pour enfant est une bonne alternative. Il présente l’avantage d’être compact et portable. Souvent, il peut fonctionner sur piles et peut donc être transporté partout. Ces claviers électroniques disposent également de nombreuses voix d’instruments et souvent d’un séquenceur. Cela facilite l’apprentissage et l’amusement. Toutefois, en tant que matériels fonctionnant à l’électricité, ils doivent être utilisés sous la surveillance d’un adulte. De plus, les sons qu’ils produisent ne sont pas de grande qualité. Néanmoins, les nouvelles technologies tendent à pallier ce problème.

Les instruments acoustiques resteront toujours le meilleur choix quant à la qualité des sons émis. Le piano le plus performant sera celui qui procurera les meilleures sensations au pianiste et aux auditeurs. Si votre enfant a l’intention de continuer dans la voie de la musique, optez pour un piano acoustique dès le départ. Le son et le toucher de cet instrument le suivront et le stimuleront tout au long des années. L’inconvénient avec ce type de matériel est l’encombrement. En effet, même au format mini, ces pianos prennent de la place. De plus, s’il s’agit d’un vrai piano à cordes, il faut l’accorder souvent.

Le budget

Lorsque vous cherchez où acheter le meilleur piano pour enfant, considérez le budget que vous allouez pour cet achat. Cet instrument existe dans une très large gamme de prix. Celui-ci varie selon la catégorie, la taille de l’instrument et les accessoires livrés avec. La qualité générale et celles des finitions compte également.

Les pianos pour enfant qui sont plus considérés comme des jouets bénéficient d’un coût inférieur à 50 €. Ce sont certes des instruments de musique, mais ils servent plus à s’amuser qu’à apprendre. Ils sont destinés aux plus jeunes et ne durent généralement pas très longtemps chez leur propriétaire. Leur prix peut descendre jusqu’à moins de 30 €.

D’autres modèles pour enfant ont un prix tournant autour des 100 €. Cela dépend vraiment de la marque et des fonctions incluses. Ces pianos coûtent de 70 à 170 € et sont parfaitement adaptés aux enfants de 2 à 6 ans voire plus. Il est conseillé de comparer les différents modèles proposés sur le marché.

Si vous voulez développer le talent de votre enfant et effectuer un investissement plus conséquent, vous pouvez choisir des modèles allant jusqu’à 3000 €. Il est évident que cet instrument est censé être durable et d’une qualité accrue.

 

 

 

Quelles méthodes pour apprendre le piano à un enfant ?

 

Apprendre le piano procure bien des avantages au niveau intellectuel et social. Le faire dès le plus jeune âge renforce d’autant plus ces bénéfices. Il existe plusieurs méthodes pour apprendre le piano à un enfant. Il n’y en a pas une qui vaut mieux qu’une autre. Il suffit de trouver celle qui lui est le plus adaptée.

Plusieurs grands pianistes, compositeurs, professeurs et même sociologues ont mis en place des méthodes d’apprentissage du piano. Ils en ont fait des livres dont certains sont spécialement adaptés aux enfants et aux débutants. Ces manuels enseignent toutes les bases du piano en commençant par la posture. Ils indiquent également la position des doigts et servent d’initiation à la lecture du solfège. Pour les plus jeunes, ces livres sont illustrés et font généralement passer l’enseignement à travers l’amusement. Il existe par exemple la méthode Arc-en-ciel qui utilise un code de couleurs pour faire reconnaître les notes et leur place sur le clavier. Ces méthodes sont parfois accompagnées d’un CD jouant les morceaux afin que l’élève puisse connaître à l’avance ce qu’il doit jouer.

Selon l’âge de l’enfant, l’apprentissage de cet instrument peut revêtir différents aspects. En effet, avant 4 ans, il n’est pas nécessaire et pertinent de faire prendre des cours à vos petits chéris. Ils n’ont, à 2 ou 3 ans, ni les capacités physiques ni les capacités intellectuelles pour cela. Le mieux est d’opter pour des activités d’éveil musical. Ce sont des initiations à la musique, aux rythmes, à la reconnaissance d’instruments… Les enfants développent ainsi petit à petit leurs sens et apprennent à sociabiliser. En effet, ils sont intégrés dans des groupes d’autres enfants et encadrés par un adulte qui n’est pas de la famille. Faire écouter de la musique à ces tout-petits est aussi un bon moyen de les préparer à entrer plus profondément dans le domaine de la musique.

À partir de 4 ans, il est possible de faire prendre des cours de piano aux enfants. Pour cela, il faut faire attention au type d’enseignement prodigué. En effet, si cela n’est pas adapté, l’enfant court le risque d’être dégoûté à jamais de cet instrument. Vous pouvez prendre un professeur particulier qui se déplacera chez vous ou qui enseignera à son domicile. Il faut cependant veiller à ce que cet enseignant soit habitué avec les enfants et qu’il soit pédagogue. Sur ses conseils, les parents peuvent soit choisir une méthode avec lui, soit en prendre une autre chez eux pour faire travailler le pianiste en herbe.

La méthode la plus académique pour apprendre le piano à un enfant est de l’inscrire au conservatoire. L’apprentissage y est plus formel et souvent plus strict. Le jeune musicien y est formé au travail et à la discipline. Les professeurs sont tous diplômés et parfaitement aptes à prodiguer des enseignements de qualité. Dans ce genre de structure, l’étudiant n’est pas uniquement borné sur le piano. En effet, il apprend la musique dans son intégralité et peut toucher à d’autres instruments. Il peut aussi être orienté dans le choix du genre musical.

 

 

Dernière mise à jour: 26.05.20

 

Principal avantage :

Connaissant la réputation de la marque, le clavier midi Roland A-800PRO ne déçoit pas, une fois toutes les capacités du produit découvertes et maîtrisées. De l’avis de certains utilisateurs, il pourrait s’agir du meilleur modèle de sa catégorie.

          

Principal inconvénient : 

Le fabricant aurait pu faire un petit effort du côté du design pour ce produit. Il n’y a aucun moyen de le distinguer des autres modèles de claviers du premier coup d’œil.

 

Verdict : 9.2/10

Le clavier midi Roland A-800PRO représente un instrument intéressant pour qui recherche des capacités polyvalentes. Dommage pour son look si banal.

Acheter sur Amazon: Prix- (€298)

 

 

Principales Caractéristiques Expliquées

 

Design et ergonomie

Dans le cercle fermé des claviers midi, les différents fabricants tentent de se démarquer en présentant leurs produits dans des apparences plus ou moins originales, voire excentriques à l’exemple des keytar.

Mais le clavier midi Roland A-800PRO ne nage pas dans ces eaux-là. La marque mondialement connue a préféré lui garder une apparence classique, à la limite banale, qui rend son repérage difficile dans la masse des autres modèles proposés à l’étal des magasins spécialisés d’instruments de musique.

Présenté dans un boîtier noir, il se déploie sous des dimensions de 100 centimètres de longueur, pour 25 centimètres de largeur et 9 centimètres d’épaisseur. Il accuse un poids correct de 4,5 kilogrammes sur la balance, ce qui lui octroie quand même une bonne option de transportabilité.

Caractéristiques techniques

Comme tous les modèles de claviers à 5 octaves, le Roland A-800PRO dispose de 61 touches. Conçues pour une réponse sensitive selon le niveau de pression, elles produisent un son à la fois clair et précis, même à leur niveau le plus bas. Cette caractéristique répond de ce fait au besoin des musiciens les plus exigeants, car elle leur permet d’exprimer en temps réel le niveau d’émotion à transmettre dans chaque note jouée.

Outre le pavé musical en lui-même, la partie supérieure du boîtier se divise en plusieurs sections. Celles-ci incluent les diverses commandes pour le paramétrage des sons, la sélection de timbre, le séquenceur midi, et les autres boutons de fonctions comme le réglage des tonalités aiguës, graves ou médium. Un égaliseur graphique à 9 bandes y figure également. En tout, vous avez un ensemble de 45 contrôleurs assignables sous la main.

 

Technologie embarquée

Nouvelle technologie oblige, le clavier midi Roland A-800PRO fonctionne sur une alimentation par USB. Outre les fonctionnalités classiques comme le pitchbend pour une modulation caoutchoutée ou le contrôle technologique actif (ACT), l’instrument a été fabriqué pour être compatible à Windows 7, pour une utilisation en couplage avec n’importe quel ordinateur disposant de ce système d’exploitation.

Mieux, ce clavier midi peut même fonctionner avec de nombreux logiciels spécifiquement adaptés pour PC ou MAC, à l’instar de Sonar, Protools ou Nuendo, entre autres. Cette option reste d’un grand secours, notamment lorsque vous avez du mal à maîtriser les programmations midi à effectuer en local.

 

Acheter sur Amazon: Prix- (€298)