Dernière mise à jour: 15.11.19

 

Le clavier est l’allié de tous les pianistes. Celui du synthétiseur se démarque par ses caractéristiques et sa présentation. En plus de ses différentes utilisations, ce type de clavier dispose également des attributs souvent invisibles, mais très pratiques. Il produit des effets riches qui méritent d’être explorés. 

 

La tessiture unique d’un clavier de synthétiseur

Les claviers des synthétiseurs se particularisent par leur tessiture.

 

  1. Le nombre des touches

Les touches des claviers des synthétiseurs diffèrent de celles des pianos. Ces dernières sont équipées d’environ 88 touches. Pour ce qui est des premiers mentionnés, le nombre de celles-ci est fonction du modèle que vous choisissez. Il est généralement variable. Vous pouvez trouver un clavier du synthétiseur doté de 32 touches, c’est-à-dire 2 octaves et demie. D’autres modèles peuvent contenir des notes plus nombreuses qui sont de 73, entre autres les claviers à six octaves.

Le marché met également à la disposition des pianistes des claviers de synthétiseur disposant de 60 notes. En d’autres termes cinq octaves. Il s’agit de la taille la plus courante. Ce synthétiseur vous assure un jeu de qualité. En effet, sa dimension vous promet une utilisation confortable. En plus de permettre de jouer avec les deux mains, ce clavier de 5 octaves est destiné à l’interprétation de mélodies.

 

  1. La différence entre les synthétiseurs

Sachez que même si deux claviers ont le même nombre de touches, ils ne sont pas forcément pareils. Vous pouvez trouver deux modèles qui correspondent à un nombre précis d’octaves, seulement, les touches de l’un peuvent aller de fa à fa tandis que celles de l’autre peuvent être de do à do.

Les dimensions des touches constituent également un point caractérisant les claviers de synthétiseurs. Elles ne sont pas de taille standard sur certains synthétiseurs. Les touches peuvent être plus courtes ou/et plus petites que celles d’un piano. Si vous êtes à la recherche d’un clavier de synthétiseur, voici notre liste des meilleurs produits.

 

 

  1. Un synthétiseur sans clavier

Les synthétiseurs avec clavier sont nombreux sur le commerce à la différence des modèles sans clavier qui sont assez rares. On peut distinguer un synthétiseur de recherche destiné à être piloté par le clavier d’un autre instrument ou qui est utilisé pour réaliser des bruitages. Il peut également être un ensemble modulaire. En d’autres termes, son clavier est commercialisé à part. Ce modèle est destiné à un clavier conçu par le constructeur ou aussi pour accueillir un clavier d’autres marques. Pour finir, il peut s’agir d’un synthé d’un orgue électronique, un modèle rare.

 

  1. L’utilisation d’un sélecteur d’octaves

Sur les synthétiseurs, il est possible de remplacer le clavier à touches conventionnelles, par un modèle d’accordéon à boutons. Ces deux versions peuvent être présentes sur certains synthés. À noter que les dimensions des claviers n’affectent pas la tessiture d’un synthétiseur.

En général, un sélecteur d’octaves est utilisé pour transporter les notes d’un clavier de taille réduite vers le haut ou vers le bas. Cette technique permet de transformer un clavier de quatre octaves en un clavier piano. Le sélecteur est exprimé en pied. Ainsi, un réglage de 16 pieds abaisse d’une octave tandis que celui de 2 pieds abaisse de deux octaves.

 

Les propriétés d’un clavier du synthétiseur

 

  1. La tension des sorties du clavier

C’est la tension utilisée pour contrôler la fréquence des VCO. Ainsi, il se peut que le clavier soit muni de diverses résistances tel un grand potentiomètre. Elle nécessite une source de haute qualité et des résistances de précision pour être stable et précise. Si vous avez deux notes voisines à tension constante, vous avez affaire à un clavier de type octave/volt. Dans le cas où la tension augmente rapidement chaque fois que vous avancez vers les aigus, il s’agit d’un clavier linéaire.

 

  1. L’accordage de votre instrument

Vous pouvez accorder votre instrument grâce au tuning. Vous pouvez trouver ce réglage sur les claviers numériques et analogiques. Par contre, les claviers électriques n’en disposent pas. Le tuning n’est efficace qu’à quelques demi-tons. Sachez donc qu’un réglage qui indique + ou – 50 centièmes correspond à + ou – un quart de ton.

 

 

  1. Les effets glissando et portamento

Ils caractérisent les synthétiseurs. Vous ne verrez donc pas ces effets sur un piano électrique ou acoustique. Classés dans la catégorie des effets sonores, ils deviennent indispensables dans deux cas. D’une part, le glissando permet de réaliser artificiellement un doigt glissant sur une corde de guitare. Cet effet est semblable à celui du portamento, seulement il ne laisse entendre que les notes intermédiaires et non pas toutes les fréquences. D’autre part, le portamento gomme l’effet d’escalier pouvant être occasionné par une note par demi-ton. Il permet d’entendre les différentes fréquences intermédiaires au cours du passage d’une note à la suivante de façon continue.

 

  1. L’expressivité du clavier

Un clavier est expressif seulement lorsque la pression que vous exercez sur une touche vous permet de rendre un effet plus profond. La technologie utilisée sur un synthétiseur est électronique ou optoélectronique. Dans le second cas, un cache proportionnel à la pression exercée vient s’y enfoncer et obturer un faisceau lumineux. Ce dernier éclaire une cellule photorésistante présente chez certains synthétiseurs.

La sensitivité du clavier permet de contrôler divers effets. S’agissant du volume, l’effet correspond aux bruitages et à tous les sons synthétiques. Côté timbre, le système sensitif délivre une tension suffisante pour le contrôler. Quant au vibrato, son effet est parfait pour imiter le son d’un violon soliste.

 

  1. La vitesse des touches du clavier

Le dynamisme d’un clavier de synthé produit est semblable à celui de la sensitivité. Il est basé sur la vitesse à laquelle les touches sont enfoncées. Généralement, celle-ci correspond à la puissance de la frappe. Tout comme sur un piano, elle permet donc d’identifier les nuances de jeu.

Sachez également que vous pouvez trouver des modèles de clavier diversifiés sur le marché comme ceux qui sont dotés de notes aléatoires, les claviers avec séquenceurs ou les modèles munis d’un pitch ou d’une molette d’expression.