Dernière mise à jour: 22.10.19

 

L’harmonica est un instrument de musique un peu particulier. Chaque modèle est conçu pour accompagner un morceau spécifique. Si vous avez décidé de vous lancer dans son apprentissage, vous devez commencer par identifier les différents types de modèles en vente sur le commerce. De cette manière, vous pourrez déterminer avec quelle tonalité débuter.

 

Les différents types d’harmonicas

 

  1. Le modèle diatonique

L’harmonica diatonique est habituellement constitué de dix trous. Vous pouvez par contre rencontrer des modèles composés d’une douzaine de tonalités suivant la marque d’harmonica que vous choisissez. Ce modèle est plus intuitif.

Ce type d’instrument vous permet d’apprendre et de jouer sept notes différentes d’une gamme majeure. Il vous permet de jouer différents styles de musiques. Ainsi, vous pouvez l’utiliser en Country, Blues, Rock ou encore Folk. Si vous choisissez d’être accompagné par un professeur, il vous conseillera de débuter votre apprentissage avec ce type d’harmonica. Cet instrument est d’ailleurs la base. Tous les joueurs doivent le connaître et commencer par jouer sur cette clé.

 

  1. Le modèle chromatique

Cet instrument de musique est très apprécié par les joueurs d’harmonica. Il est très prisé pour jouer du Jazz ou de la musique classique. Ce type d’instrument se distingue par son design particulier. Vous trouverez sur le côté un bouton vous permettant de jouer sur la tonalité de cet harmonica. Grâce à cet élément, vous pouvez augmenter vos notes d’un ½ ton d’une gamme majeure.

L’harmonica chromatique est un instrument qui nécessite de la part du joueur un investissement plus important que le type diatonique. Plus encore, son apprentissage demande la maîtrise de technique plus avancée.

 

 

  1. L’Octave et le Tremolo

Ces deux types d’harmonicas sont plus rares que les deux premiers modèles. Ils sont moins recommandés aux débutants.

Les harmonicas à Tremolo sont conçus suivant la construction du modèle d’harmonica diatonique traditionnel. À la différence de ce dernier, ils sont composés de « doubles trous ». Chacun d’eux d’une paire s’accorde généralement sur la même note. Sur chaque trou, l’une des lamelles est accordée légèrement au-dessus. Grâce à cette petite différence, lorsque vous soufflez dans le double trou, vous obtenez un effet de « tremolo ».

En ce qui concerne l’harmonica à l’Octave, sa technique de construction ressemble grandement à celle du Tremolo. Il se démarque de ce dernier par l’un de ses trous qui est accordé à l’octave. Grâce à cette technique, cet instrument produit une sonorité largement plus puissante.

 

Les harmonicas les plus populaires

 

Un bon harmonica est celui qui vous permet de jouer avec aisance et de progresser dans votre apprentissage. Pour cela, il vous faut distinguer les différentes tonalités émises par chaque modèle. Généralement, la plupart des joueurs optent d’abord pour les harmonicas diatoniques et chromatiques pour s’initier dans le jeu de cet instrument. Elles s’orientent ensuite vers des modèles plus complexes qui correspondent à leur style ou qui permettent de jouer des clés plus difficiles à maîtriser. En d’autres termes, des instruments qui leur permettent d’exprimer pleinement leur musique.

S’agissant des harmonicas diatoniques, des modèles à accordage spéciaux vous permettent de jouer une gamme correspondant parfaitement au morceau que vous désirez jouer. Dans cette catégorie, vous avez la gamme Septième, Mineure ou encore country. La diversité des gammes vous permet de choisir librement celle qui vous permet d’accompagner les notes que vous étudiez. Actuellement, l’harmonica diatonique C est le plus utilisé.

Pour faire simple, vous devez acquérir un nouvel harmonica pour réaliser des gammes supplémentaires dans le cas où vous n’avez jamais utilisé ou que vous ne maîtrisez pas le modèle chromatique.

 

La particularité des harmonicas diatoniques

Comme mentionné ci-dessus, un harmonica diatonique comporte une dizaine de trous munis de lamelles simples. Cet instrument vous permet de produire des notes dont la tonalité est définie par le morceau que vous jouez. Les tonalités diffèrent selon que vous soufflez ou que vous aspirez à travers les anches métalliques.

Chaque diatonique se distingue au niveau de la tonalité qu’il produit. Il peut jouer une clé en Si, Do, La, Ré, Sol, Fa ou encore Mi. Dans la notation anglo-saxonne, chacune de ses clés est présentée par une lettre. Ainsi, A pour la clé en La, B indique la note Si, C correspond à Do, D équivaut à Ré, E pour Mi, F cadre avec Fa et G représente la tonalité Sol.

Comme vous pouvez le constater, le modèle diatonique vous permet d’expérimenter des possibilités variées. Si vous faites vos premiers pas dans l’univers de l’harmonica, nous vous suggérons de commencer votre apprentissage avec un modèle à 10 trous en Do. En principe, ce dernier vous permet de jouer la plupart des chansons françaises et plusieurs titres pop-folk.

 

 

L’harmonica en clé de C : les avantages

Les professionnels recommandent souvent aux amateurs de cet instrument de musique de débuter leur apprentissage avec la tonalité de Do. Ce qui signifie que votre premier achat en matière d’harmonica doit être un diatonique en clé de C, c’est-à-dire en clé de Do. La raison est simple. La majorité des cours que ce soit en ligne ou par un professeur accompagnateur commencent par cette gamme. Il en est de même pour tous les tutoriels disponibles actuellement. En choisissant ce type d’harmonica, vous entamerez votre étude sans frustration. Ce modèle est conçu pour vous permettre de maîtriser facilement la base. Il est adapté à ces leçons.

Le diatonique se distingue d’autres types d’harmonicas par la simplicité d’apprentissage qu’il offre. Cet instrument vous facilite l’accompagnement d’un morceau selon une gamme précise. Vous apprendrez rapidement les secrets et les rouages de ce type d’harmonica. L’un des points forts de cet instrument de musique est que le risque que vous fassiez de fausses notes est minime. Chacune d’elles qui est jouée avec un harmonica diatonique reste dans la gamme de tonalités composant par votre morceau de musique.

À noter que jouer d’un harmonica ne requiert pas forcément la maîtrise du solfège. Vous pouvez déchiffrer une partition en vous servant d’une écriture tablature. Celle-ci simplifie les notes pour vous permettre de les assimiler plus rapidement.