Dernière mise à jour: 22.10.19

 

Bien tenir l’harmonica est le premier pas pour bien réussir à en jouer. Voici quelques instructions pour vous aider à savoir comment prendre en main votre instrument et jouer les notes.

 

Étape 1 — Les chiffres en haut

Prenez votre harmonica de 10 trous et assurez-vous que les numéros sur le dessus se trouvent face à vous de 1 à 10. L’harmonica va des notes graves au trou 1 aux notes aigües au trou 10.

 

Étape 2 — Tenez-le par la main gauche entre l’index et le pouce

Tenez toujours l’harmonica de la main gauche entre l’index et le pouce. Essayez de garder l’index et le pouce le plus près possible de l’arrière de l’harmonica. Cela laissera un espace pour votre bouche à l’avant.

 

 

Étape 3 — Doigt du milieu derrière l’harmonica

Tenez votre majeur derrière l’harmonica en touchant votre pouce pour empêcher l’harmonica de glisser.

 

Étape 4 — Enroulez le reste des doigts pour faire une tasse

Enroulez le reste de vos doigts pour former une coupe lâche derrière l’harmonica.

 

Étape 5 — Pouce droit sur le côté droit

Maintenant, placez le pouce droit sur l’extrémité droite de l’harmonica en position levée.

Pour bien jouer de l’harmonica, il vous faut savoir également ce qu’est la position.

 

Qu’est-ce qu’une clé ?

Avant d’examiner les positions sur l’harmonica, nous devons comprendre ce qu’est une clé.

En musique, la clé est une note fondamentale et un accord autour desquels tout se joue. C’est une façon de penser assez technique. Mais, fondamentalement, si nous jouons dans la tonalité de C, la musique sera jouée à partir et autour de cette note.

La touche implique également une sélection de notes susceptibles d’apparaître dans la mélodie et les accords. Par exemple dans la clé de C nous avons : C, D, E, F, G, A, B alors que dans la clé de A nous avons : A, B, C #, D, E, F #, G #.

La relation entre la note fondamentale (1re note) et le reste de celles de la clé est la même pour chaque clé. Ainsi, la distance musicale entre C et G est la même que celle entre A et E. C’est ce qu’on appelle une cinquième.

La meilleure façon de comprendre cela est de jouer la même chanson avec 2 touches différentes. La mélodie est toujours reconnaissable, mais elle sera supérieure ou inférieure en fonction de la note sur laquelle vous jouez.

 

Les positions

Nous pouvons maintenant entrer dans le vif du sujet : les positions en harmonica sont la partie la plus obscure de la théorie de la musique jouée avec cet instrument, car elles incarnent un concept qui est rarement discuté.

 

Quelles sont les positions ?

Les positions d’harmonica se basent essentiellement sur le fait que les joueurs de cet instrument peuvent jouer différentes échelles sur un harmonica simple. Pour expliquer : lorsque vous jouez un harmonica en Do, l’accord est conçu pour permettre autant de polyvalence que possible, y compris de nombreuses gammes et accords différents.

 

C Harmonica

La note la plus basse (1 coup) est un do et la note la plus haute (10 coups) est également un do. Selon l’accord original de Richter, un tel harmonica serait décrit comme étant accordé en do majeur. En conséquence, la gamme en do majeur est très facile à jouer pratiquement tout au long des trous 1 à 10 ; nous pouvons décrire la note de C comme étant le tonique naturel (degré I).

Et si nous voulons jouer une mélodie dans une autre clé (par exemple en sol) Eh bien, nous devrons nous assurer que nous avons commencé et fini toutes les gammes que nous avons jouées sur la note de soliste (2 tirages, 3 coups, 6 coups et 9 coups) et que nous jouons également certains accords de Sol. La note de Sol deviendrait le nouveau centre de notre musique : le nouveau tonique. Afin de jouer la gamme de sol majeur sur un harmonica en do, nous devrions utiliser un jeu de trous complètement différent de celui que nous utiliserions pour jouer de la gamme en do majeur. C’est-à-dire qu’il faudrait changer de position.

Ainsi, une position (dans la théorie de l’harmonica) est essentiellement une manière particulière de jouer de la musique dans une tonalité différente par rapport à celle de l’harmonica que vous utilisez. Il y a trois principales positions en Harmonica.

 

 

  •         1re position

1re position signifie simplement que vous jouez dans la tonalité d’entrée de l’harmonica. Donc, si vous avez un harmonica A, vous jouerez dans la tonalité de A. La note fondamentale sera le 1 coup, 4 coup, 7 coup et 10 coup.

  •         2e position

Traditionnellement, beaucoup de blues se joue en 2e position. Elle commence à partir du tirage 2 trous. La raison principale pour laquelle ce type de musique est joué en 2e position est que les notes sont présentées de manière à ce que vous ayez assez facilement accès à celles qui sont courbées.

Donc, si vous avez un harmonica A, vous jouerez dans la tonalité de mi en 2e position.

Le moyen rapide de déterminer la note que vous jouez en 2e position consiste à compter jusqu’à 5 de la note fondamentale de l’harmonica.

Par exemple, sur un harmonica en C, vous comptez C, D, E, F, G pour trouver que vous jouez dans la tonalité de G en 2e position.

Il convient de noter qu’un poste n’est pas une échelle. Vous pouvez jouer la gamme de blues dans plusieurs positions. De ce fait, on peut définir la position comme étant le trou sur lequel vous commencez et qui vous donne ensuite accès à une clé différente.

  •        3e position

La 3e position est traditionnellement utilisée pour beaucoup de jeu mineur. La raison en est que vous avez une 3e mineure facile à toucher dans l’octave du milieu avec le tirage au sort sans faute.

La 3e position commence au 1 ou au 4.

Il est très facile de déterminer quelle clé vous jouez en 3e position. Tout ce que vous avez à faire est de remonter une lettre de la clé de l’harmonica. Donc, si vous en avez un, vous jouerez dans la tonalité de B en 3e position.