Dernière mise à jour: 15.11.19

 

La clarinette fait partie des instruments de musique les plus appréciés. Elle est également l’un des plus difficiles à apprendre. Heureusement, elle produit des sonorités claires et riches. Pour en jouer, vous devez savoir l’assembler, la maintenir, l’entretenir et reproduire les notes. Voici quelques conseils utiles pour faciliter votre apprentissage.

 

Astuce 1 : S’habituer à tenir une clarinette

Pour progresser dans l’apprentissage de cet instrument de musique, vous devez vous familiariser avec votre clarinette. Il est indispensable que vous puissiez la prendre en main aisément.

 

Étape 1 : Sélectionnez votre clarinette

Avant de débuter, vous devez vous équiper d’un instrument. La panoplie de modèles sur le commerce vous facilitera la tâche. L’apprentissage de cet instrument de musique nécessite du temps et de la passion. Pensez donc à vous offrir un modèle qui convient à votre stature et qui vous donne envie de toujours pratiquer.

Si vous suivez des cours dans une école de musique ou bien dans un conservatoire, optez pour la location. En louant une bonne clarinette, vous économiserez de l’argent. Si au fil du temps, vous changez d’avis et ne souhaitez plus poursuivre votre apprentissage, vous la rendrez tout simplement. Ajouté à cela, vous profitez d’un instrument bien entretenu. Il est plus agréable et plus facile à utiliser.

Vous pouvez commencer votre apprentissage avec un modèle en plastique. Il est facile à entretenir et à jouer. Pensez aussi à vous offrir un instrument à vent doté d’anches medium-soft. Dans le cas de figure où vous possédez une vieille clarinette, commencez par demander à un spécialiste de l’examiner. Il pourra vérifier si les clés et les tampons sont encore en bon état. Si tel n’est pas le cas, votre instrument ne pourra pas émettre une sonorité.

 

 

Étape 2 : Apprenez les pièces composant une clarinette

Savoir assembler cet instrument est essentiel pour bien le maintenir et l’entretenir. Vous devez connaître ses différentes parties. Ainsi, son étui contient un pavillon. Ce dernier compose la première partie de la clarinette. C’est de là que les notes produites sortent. Il est situé à l’extrémité de l’instrument.

Ensuite, le corps de main droite. Il est équipé d’une pièce en liège. Cet élément vous permet de relier le corps inférieur de votre instrument avec son complément structurel. Quant au corps supérieur, il est muni d’une pièce en liège sur chacune de ses extrémités. La synchronisation de ces deux parties du corps se base sur les clés de correspondance.

Enfin, une clarinette est également composée d’un baril et d’un bec. Le barillet est une pièce de 10 centimètres de long. Il dispose d’un côté plus étroit que l’autre. Le baril est à relier au corps. C’est par l’ouverture située à l’extrémité du bec que vous allez souffler pour produire des notes. Il dispose d’un liège sur le côté. En principe, le bec est doté d’une ligature en métallique servant à maintenir l’anche. La clé d’octave vous permet d’aligner le barillet et le bec.

 

Étape 3 : Tenez votre instrument de musique correctement

Le maintien est un élément très important dans l’apprentissage d’une clarinette. Vous devez garder votre corps bien droit et votre tête haute. Pour bien jouer, vous devez tenir votre instrument loin de votre corps. Formez un angle de 45°C. Normalement, son pavillon devrait se trouver près de vos genoux. Rappelez-vous que vous devez ramener votre instrument de musique vers votre bouche et non pas l’inverse.

Ainsi, vous devez positionner sur le corps inférieur votre main droite tout en appuyant votre pouce sur le repose-pouce situé à l’arrière du corps. Sur les clés, vous posez l’auriculaire, l’annuaire, le majeur et l’index. Puis, placez votre main gauche sur le corps de main gauche. Veillez à poser votre pouce sur l’orifice placé près de la clé de l’octave. Celles sur le devant seront prises en charge par les autres doigts.

Prenez l’habitude de poser vos doigts proches des clés même s’ils n’appuient pas dessus. Cela vous permettra de vous remettre rapidement à jouer quand c’est nécessaire.

 

Astuce 2 : Entretenez votre instrument à vent

 

Étape 1 : Bien humecter l’anche de votre clarinette

Pour produire de belles sonorités, vous devez faire attention à la manière dont vous utilisez votre clarinette. Il est indispensable d’humecter l’anche avant de la connecter sur le bec, mais aussi avant de jouer. Vous pouvez utiliser votre salive en la plaçant dans votre bouche. Vous pouvez aussi la mettre dans 3 centimètres d’eau. Jouer avec une anche sèche n’est pas du tout conseillé. Votre instrument aura du mal à produire des notes.

Pour vos débuts, optez pour des anches soft, médium-soft ou vraiment souples de 1 à 2 ½. Vous pourrez en changer lorsque vos lèvres seront habituées à prendre une meilleure position. Si vous suivez des cours avec l’aide d’un professeur, vous pouvez lui demander quand vous pouvez utiliser des anches plus dures.

 

Étape 2 : Nettoyez votre instrument régulièrement

Après chaque séance d’exercice ou chaque concert, vous devez impérativement démonter les pièces composant votre clarinette et les nettoyer avec soin. L’objectif est d’enlever toute humidité pouvant être laissée par votre salive. Servez-vous de votre kit de nettoyage. Munissez-vous de coton-tige pour bien retirer les salives s’incrustant dans les points de clés et de jonction. Munissez-vous d’une graisse spécialement conçue pour les lièges pour les graisser de façon régulière. Veillez à ne pas trop en mettre.

 

 

Astuce 3 : Adoptez les bonnes positions pour améliorer votre jeu

La qualité et la justesse des sonorités produites par votre instrument sont fonction de l’embouchure. En d’autres termes, de la manière dont vous placez votre bouche sur le bec. Vous ne devez donc pas la crisper.

Ensuite, servez-vous de votre lèvre supérieure pour entourer le bec. Vous devez faire attention à ce qu’il n’y ait aucune fuite d’air. Vous devez vous entraîner à envoyer l’air dans votre bouche en évitant que vos joues se gonflent.

À présent, essayez de produire une note en soufflant dans votre clarinette. Soufflez suffisamment fort et ressentez la quantité d’air expulsée pour émettre un son continu.