Dernière mise à jour: 15.11.19

 

Un guitariste le sait très bien : il faut commencer par accorder sa guitare avant de jouer. Pour ce faire, il faut un bon accordeur guitare. Un modèle à pince se propose à tous les niveaux pour en finir une bonne fois pour toutes avec un instrument désaccordé.

 

Accorder son instrument pour les nuls

Un accordeur est un outil facile à manier et permettant à ses adeptes d’accorder leur guitare en un moins de rien. Ainsi, même un simple amateur peut le mettre en œuvre de la meilleure façon qu’il soit.

Il désigne un accessoire jouant un rôle important aux yeux des musiciens. Toutefois, le meilleur accordeur guitare ne suffit pas pour bien accorder son instrument. Il faut avoir un minimum de connaissances sur les éléments constitutifs de l’appareil. En effet, à chaque corde correspond un nom. L’accordage standard concerne les six cordes allant de celle qui est la plus grave jusqu’à celle qui est plus aigüe. Vous devez, pour ce faire, garder en tête la formule Mi La Ré Sol Si Mi, correspondant respectivement à la 6e, 5e, 4e, 3e, 2de et 1re corde.

Les cordes d’une basse, quant à elles, seront accordées de la même manière que les quatre autres qui sont plus graves. Le musicien doit ainsi se contenter de l’accordage standard à 4 cordes. Quel que soit le type de l’appareil, vous avez besoin de ce genre d’outil pour cerner la note à laquelle une corde correspond. Le dispositif de test réagit si elle est juste. Dans le cas contraire, un réajustement s’impose. Vous n’aurez, pour ce faire, qu’à tendre ou détendre la corde pour avoir une note plus aigüe ou plus grave.     

 

 

Bien utiliser un accordeur à pince

Un accordeur à pince se distingue de ses semblables par son format compact. C’est un modèle de qualité et très pratique. Il se propose avec une pince de fixation, ce qui rend son usage plus aisé. Il se distingue aussi par son écran clair. Ayant vu le jour en 1995 à l’initiative de Mark Wilson, ce type d’accordeur adopte un système à capteur. Il est ainsi destiné à capter les vibrations des cordes.

Ce produit reste encore spécial, de par sa polyvalence. Effectivement, son usage n’est pas réservé au simple fait d’accorder des guitares. Il se met aussi à la disposition des adeptes de violons, d’ukulélés ou de trombones pour leur permettre un accordage réussi. Mais ce n’est pas tout ! Si ce type d’accordeur est très prisé des musiciens amateurs et professionnels, c’est qu’il peut être utilisé même dans des endroits bruyants. En plein concert, le guitariste peut accorder en un rien de temps sa guitare avec cet outil. Ce n’est donc pas étonnant si de nombreux musiciens nomades misent sur un accordeur à pince, afin de profiter pleinement de son efficacité.   

 

Bien mettre l’accordeur à pince à sa place

Pour s’attendre à de bons résultats, il faut mettre l’accordeur à sa place. Heureusement que fixer un modèle à pince sur son instrument n’est qu’un jeu d’enfant. Pour un accordage réussi de votre guitare, il vous est conseillé de fixer celui-ci sur la tête de cette dernière. Ainsi, l’outil pourra capter facilement et dans les meilleures conditions les vibrations des cordes. Il devient également plus que facile de jouer un accord et de procéder au test de la résonance. Faut-il rappeler qu’un son d’une qualité au top se cache derrière une guitare qui résonne parfaitement ?     

Un accordeur à pince moins cher se dote aussi d’un système facilitant la fixation qui est niché à l’arrière ou bien sur le côté. Il vous suffit de le pincer sur votre guitare. De plus, le caoutchouc à l’intérieur assure un bon maintien. Sans nuire à l’état des cordes de votre guitare, ce matériau veille à une meilleure pose. Sachez que si votre budget le permet, rien ne vous empêche de vous procurer des modèles plus sophistiqués. Malgré le fait qu’ils ne sont accessibles qu’à des tarifs assez onéreux, ils sont dotés d’un écran rotatif. Ce dernier constitue la clé d’une meilleure visibilité.

 

 

Quel accordeur à pince choisir pour un accordage réussi ?  

L’accordeur à pince se propose sous une panoplie de modèles dont le principe de fonctionnement reste le même. Le mode d’utilisation de l’outil reste alors inchangé, quel que soit le type choisi. La différence réside généralement au niveau du résultat, sachant que ce genre d’accordeur reste très facile à mettre en œuvre. Même si vous optez pour un modèle multifonction, vous n’avez donc pas besoin de l’assistance sur mesure d’un professionnel pour bien l’utiliser.  

L’on distingue les accordeurs présentant les fonctionnalités basiques de l’appareil. Tandis que les modèles à options avancées ne sont accessibles qu’à des tarifs assez chers. Chaque accordeur de ce genre se distingue généralement de ses semblables par les caractéristiques de l’écran. Les produits classés entrée de gamme en sont dotés de simple dont la lisibilité laisse à désirer. Il ne peut même pas être utilisé dans un endroit obscur. Il existe, toutefois, des accordeurs à pinces qui sont munis d’un grand écran couleur avec des motifs signalant l’accordage.

Un accordeur à pince peut également être non-chromatique ou chromatique. Le premier s’utilise avec une seule guitare bénéficiant d’un accordage spécifique. Le second, quant à ce modèle, se veut être plus sophistiqué. Il ne se contente pas du fait de signaler si la note est trop haute ou trop basse. Il réagit positivement en affichant les demi-tons. Il s’utilise, de ce fait, pour mener à bien un accordage spécial. Bien sûr, ce dernier modèle répond aux attentes des musiciens professionnels, grâce à sa caractéristique multifonction.      

La qualité du capteur fait également partie des caractéristiques distinguant un accordeur à pince d’un autre. La réponse en fréquence n’est généralement pas très satisfaisante pour les modèles appartenant à l’entrée de gamme. En d’autres termes, elle reste moins étendue, ce qui n’est pas le cas pour un produit haut de gamme. Il vaut donc mieux fuir ce modèle si vous devez accorder des cordes graves et basses dans de parfaites conditions.