Dernière mise à jour: 12.07.20

 

Lorsqu’on organise une fête, un spectacle, ou tout simplement n’importe quelle réunion avec plus de 50 personnes, la sonorisation prend une place importante. Il faut savoir trouver la bonne puissance et la bonne disposition des enceintes sonores afin d’optimiser l’écoute. Voici quelques conseils pour bien sonoriser une salle.

 

Quelques dispositions à prendre

Avant même de procéder à un quelconque choix d’enceinte, vous devez avant tout effectuer une visite générale des lieux. Votre choix sera influencé principalement par ces derniers. Généralement, vous aurez besoin de 50 % de puissance en plus par rapport aux normes intérieures, si le spectacle se déroule en extérieur. Si votre événement se déroule dans une pièce, on peut d’ores et déjà définir la puissance nécessaire afin que le son soit perçu de la même manière par chaque personne. Notez que les données ci-dessous sont purement indicatives, et peuvent varier selon l’utilisation de la sonorisation :

– Pour 60 personnes, les systèmes de 300 W RMS sont suffisants ;

– Pour 90 personnes, montez la puissance jusqu’à 600 W RMS ;

– À partir de 100 personnes, vous devriez avoir une base de 2×400 W RMS ;

– Au-delà de 150 personnes, les systèmes de 1000 W RMS sont sollicités. Cependant, plusieurs autres paramètres plus avancés sont à prendre en compte à ce stade. Vous devriez avoir quelques bases dans le monde sonore avant de vous pencher sur la sonorisation pour plus de 150 personnes.

En moyenne, il faut 5 W RMS par personne en intérieur pour obtenir un rendu idéal du son entre 4 murs. Dans un lieu ouvert, il faut avoir environ 7 à 10 W RMS pour combler l’absence de réverbération. Les chiffres ci-dessus devront donc être augmentés de 50 % afin de définir la puissance nécessaire. Outre le lieu et le nombre de personnes présentes, la tranche d’âge moyen du public est aussi à prendre en compte. Si le public est jeune, la basse devra peser plus que les autres niveaux. Pour les plus âgés, il faudra plus de puissance pour combler la perception réduite de leurs oreilles.

La puissance définit le nombre d’enceintes et de baffles nécessaires. Cependant même si vous avez la puissance adéquate, ce n’est pas la garantie d’un rendu parfait à tous les angles de la pièce. L’emplacement du public par rapport à la sonorisation – et vice-versa – impacte énormément le rendu. De plus, si la salle possède plus de 4 murs, ou si elle est très vaste, le son risque de se disperser d’une manière inattendue. Ainsi, si votre salle est trop vaste ou si elle possède une forme non commune, pensez à acquérir des enceintes en plus, que vous irez placer en hauteur à des points stratégiques.

Une fois ces détails notés, vous pouvez définir la meilleure enceinte sono pour votre spectacle. Il reste encore quelques étapes à achever pour que la sonorisation soit excellente.

La balance : une assurance nécessaire

Si vous êtes un habitué des spectacles ou du monde musical, vous connaissez certainement la balance. Pour les non-habitués, il s’agit d’un ajustement du son quelques heures avant le début de l’événement. La puissance des appareils est une chose, le volume et les niveaux sonores en sont une autre. Les professionnels se munissent même d’applications spécialisées pour les spectacles. Il existe des chiffres inconnus au commun des mortels qu’il faut ajuster.

Pour les simples amateurs, placez-vous juste à certains endroits stratégiques de la salle. Demandez à quelqu’un de lancer une musique, d’utiliser les micros et d’ajuster les différents niveaux en fonction de ce que vous percevez. Ca ne doit être ni trop aigu pour les tympans ni trop grave pour altérer la prononciation. N’oubliez pas cependant que le son que vous entendez sera réduit par le nombre de personnes qui seront présentes (la balance se fait dans une salle sans public).

Il faudra donc légèrement augmenter le volume plus tard, et régler les autres paramètres en conséquence. C’est également l’occasion de vérifier si vos micros marchent bien. Pour les modèles sans fil, testez la batterie en vous déplaçant à travers la salle durant le test. Si la réception est mauvaise, soit vos piles sont à changer/recharger soit la salle n’est pas adaptée aux systèmes sans fil.

 

Les différentes connectiques

Durant la balance, vous remarquez que certains appareils ne sont pas encore connectés, car les câbles sont absents. Vous ne l’avez pas forcément oublié, il se peut que les emplacements soient plus loin que prévus. Plusieurs paramètres peuvent avoir changé depuis votre visite des lieux, sans que vous ne le sachiez. Pour parer à ce problème, prévoyez toujours des câbles supplémentaires différents. La majeure partie des appareils se branchent à l’aide d’entrées jack ou XLR ; les plus communs sont aussi dotés d’entrées RCA. Ayez au moins un câble pour chacun des trois, cela vous évitera le désagrément d’éteindre certains appareils.

Ces câbles se révèleront indispensables surtout dans le cas où vous utiliseriez une sono traditionnelle. Il s’agit ici d’un système composé par un amplificateur, des enceintes passives, et une table de mixage. Aucun câble ne peut être absent de ce système sinon vous devriez réduire votre puissance sonore. À l’inverse, on a les sonos amplifiées où tous ces éléments sont rassemblés en un seul combo de matériels : un subwoofer et deux enceintes satellites. Ils sont généralement reliés par un seul câble pour faciliter leur installation.

Cependant, que ce soit une sono traditionnelle ou amplifiée, la table de mixage reste un avantage certain si vous comptez brancher plusieurs autres appareils simultanément. Les sonos amplifiées incluent tout au plus deux entrées de micro (commutables en instrument pour les modèles avancés) et deux entrées pour la source. Grâce à la table de mixage, vous avez le libre choix du nombre d’appareils à connecter à vos baffles.

 

Protégez vos matériels !

Que ce soit un système traditionnel ou un système amplifié, faites de la sécurité de vos matériels une priorité absolue ! Les enceintes sonores sont très sensibles aux chocs et à la température. Servez-vous des housses dédiées à chaque matériel durant le transport, les constructeurs proposent souvent la protection adéquate lors de l’achat. Durant le spectacle, faites également attention aux sources de chaleur, ainsi que la piste du public. Ce serait dommage que votre sono soit utilisée comme table durant une soirée !

 

 

S'abonner
Notifier
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments