Dernière mise à jour: 25.09.22

 

Sorti en 1961, le titre Santiano a été interprété par Hugues Aufray. Il s’agirait d’une adaptation française qui a connu un succès fulgurant pendant plusieurs années. Pour vous aider à vous remémorer vos plus beaux souvenirs de l’époque, nous vous proposons les paroles de cette chanson dans ce texte.

 

Santiano de Hugues Aufray : les paroles

La chanson Santiano est classée parmi les titres de Hugues Aufray les plus plébiscités du grand public. Pour vous rappeler l’histoire de cet intitulé, nous vous suggérons de vous en tenir à Santiano avec les paroles ci-dessous. 

 

C’est un fameux trois-mâts fin comme un oiseau

Hisse et ho, Santiano

Dix huit nœuds, quatre cent tonneaux

Je suis fier d’y être matelot

 

[Refrain]

Tiens bon la vague (ou Tiens bon la barre) et tiens bon le vent

Hisse et ho, Santiano

Si Dieu veut toujours droit devant

Nous irons jusqu’à San Francisco

Je pars pour de longs mois en laissant Margot

Hisse et ho, Santiano !

D’y penser j’avais le cœur gros

En doublant les feux de Saint-Malo

 

[Refrain]

Tiens bon la vague et tiens bon le vent

Hisse et ho, Santiano

Si Dieu veut toujours droit devant

Nous irons jusqu’à San Francisco

 

On prétend que là-bas l’argent coule à flots

Hisse et ho, Santiano

On trouve l’or au fond des ruisseaux

J’en ramènerai plusieurs lingots

[Refrain]

Tiens bon la vague et tiens bon le vent

 

Hisse et ho, Santiano

Si Dieu veut toujours droit devant

Nous irons jusqu’à San Francisco

 

Un jour, je reviendrai chargé de cadeaux

Hisse et ho, Santiano

Au pays, j’irai voir Margot

À son doigt, je passerai l’anneau

 

[Refrain]

Tiens bon la vague tiens bon le vent

Hisse et ho, Santiano

Sur la mer qui fait le gros dos

Nous irons jusqu’à San Francisco

 

Si vous avez en plan d’essayer un micro karaoké, Santiano peut vous aider à vous affirmer. Quoi de mieux pour vous divertir davantage avec vos proches ? 

Quel est le message niché derrière les paroles de Santiano ?

Santiano lyrics vient de Cabestan. À la base, il s’agissait d’une chanson marine de la guerre du 19ème siècle qui opposait les Mexicains et les Américains. Selon la légende, elle a été composée par Antonio López de Santa Anna y Pérez de Lebrón. Si l’on se réfère cependant à Santiano et ses paroles françaises, ces dernières auraient été rédigées par Jacques Plante, le fameux compositeur des textes de Dalida, Richard Anthony, Tino Rossi, Claude François et tant d’autres encore. Aussi, sachez que la parole de Santiano relaterait l’histoire du bateau goélette, connu sous le nom de Bel Espoir II, fabriqué au Danemark en 1944. Le chanteur a commencé les enregistrements le 17 novembre 1961 avant de sortir officiellement Hugues Aufray Santiano. Quelques semaines après, le titre s’est rapidement hissé à la tête de tous les hit-parades de l’époque. Lorsque vous naviguez aujourd’hui sur YouTube, Santiano revient en plusieurs versions, bien différentes de l’originale. En effet, cet intitulé a déjà été repris par Laurent Voulzy, la Star Academy 5, le groupe Kids United, et tant d’autres encore. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES