Dernière mise à jour: 15.11.19

 

La trompette fait partie de la famille des instruments à vent. Elle attire des personnes de tout âge. Son apprentissage est cependant soumis à quelques conditions aussi bien physiologiques que mentales. Si la pratique de cet instrument de musique vous intéresse, trouvez dans cet article les réponses à vos questions.

 

L’apprentissage de la trompette : à quel moment débuter ?

Comme tout instrument de musique, la trompette peut être pratiquée par toute catégorie de personnes, qu’elle soit un musicien confirmé ou un débutant dans l’univers de la musique. Pour les jeunes et les adultes, l’apprentissage de cet instrument à vent est ouvert aux personnes de tout âge.

En ce qui concerne les enfants, la pratique de la trompette est fonction de quelques paramètres. Aujourd’hui, certains débutent leur apprentissage dès l’âge de six tandis que d’autres attendent d’être plus âgés. En général, un enfant peut commencer à apprendre à jouer de cet instrument à vent dès sa septième année. Pour pouvoir s’initier à la pratique du dispositif, il doit être suffisamment mature. Il doit pouvoir comprendre que certaines règles sont à respecter pour évoluer dans l’apprentissage. Ses dents doivent être complètes, du moins celles de l’avant c’est-à-dire les incisives.

Elles doivent être assez fortes pour supporter la pression exercée lorsqu’il devra souffler dans son instrument. Avec une dentition incomplète, il risque de s’exposer à un mauvais positionnement de ses lèvres, déformant celles-ci et altérant sa pratique. En outre, son corps doit être suffisamment fort et résistant pour qu’il puisse manier aisément et porter sa trompette tout seul. 

 

 

Comment l’ergonomie de l’instrument améliore-t-elle la pratique ?

Le confort est un point important dans l’apprentissage de cet instrument à vent. Qu’il s’agisse d’un enfant ou d’un adulte, optez pour un modèle facile à prendre en main. Un instrument ergonomique optimise l’intérêt d’un joueur à la pratique de la trompette. Si vous avez du mal à choisir parmi la panoplie d’offres disponibles sur le marché, trouvez ici une sélection des meilleurs modèles. Ne vous précipitez pas à acheter le dernier instrument en date. Cherchez celui dont l’ergonomie permet de le porter et de pratiquer sans trop d’effort physique. N’hésitez pas à demander des conseils auprès d’un professeur de musique ou d’un spécialiste des instruments à vent avant d’acheter. 

Pour faciliter l’achat d’un instrument de musique qui correspond au goût du futur propriétaire (surtout si ce dernier est un enfant), emmenez-le avec vous lors de l’achat de sa trompette.

Dans le cas de figure où votre chérubin n’a pas encore atteint l’âge idéal pour jouer de cet instrument à vent, vous pouvez l’orienter vers un cornet à pistons. Ce dernier est plus facile à manipuler et plus ergonomique pour les enfants de bas âge et de petite corpulence. Il pourra toujours se tourner vers une trompette lorsqu’il sera prêt physiquement.

 

Comment améliorer votre jeu de trompette ?

Adulte, jeune ou enfant, la pratique de cet instrument de musique requiert la connaissance de certaines astuces pour ne pas stagner lors de l’apprentissage. Effectivement, de nombreux trompettistes, et précisément les débutants, rencontrent souvent un problème d’amélioration au cours de la pratique d’une trompette. Pour éviter cette situation et constater de réels progrès, vous devez mettre en place de nouvelles habitudes.

 

1-  Adoptez une pratique régulière

Si vous voulez progresser rapidement dans l’apprentissage d’une trompette, vous devez tout d’abord avoir de l’autodiscipline. Cela signifie que vous devez être en mesure de vous instaurer un programme quotidien. Le but est de vous permettre de vous exercer environ 20 minutes par jour au lieu de faire des heures en une journée chaque semaine.

En optant pour une vingtaine de pratiques, vous serez amené à vous échauffer préalablement à votre exercice quotidien. Vous vous habituerez à être opérationnel avant votre apprentissage. Ce qui vous fera gagner plus de temps. Mieux encore, vous pourrez facilement vous souvenir des notes apprises la veille lorsque vous continuez à jouer ledit morceau le lendemain. Pour plus de praticité, offrez-vous une trompette que vous pourrez placer à portée de main. De préférence, optez pour un modèle de qualité qui ne se casse pas facilement.

Les modèles les moins chers ne sont pas toujours les meilleures alternatives même pour débuter. Trouvez le juste milieu pour vous.

 

 

2-  Travaillez votre réflexe et changez de morceau

Pour que vos lèvres, votre corps ainsi que votre colonne d’air puissent véritablement s’habituer à votre trompette, vous devez prioriser la répétition. En vous habituant à vous exercer régulièrement, votre cerveau aura plus de facilité à assimiler et à identifier les différents mouvements. En conséquence, vous aurez plus d’automatismes dans votre jeu et pourrez entamer de nouveaux morceaux facilement.

Une fois que vous avez maîtrisé les phrases musicales de l’ancien morceau, pensez tout de suite à poursuivre votre apprentissage avec un nouveau titre. C’est toujours assez frustrant de débuter un nouvel exercice. Vous devrez tout recommencer depuis le début. Une fois que vous avez pris l’habitude de vous entraîner, vous pourrez facilement vous exercer sur n’importe quel morceau. Pensez à enregistrer votre exercice quotidien avec un dictaphone ou une webcam pour mieux vous auto évaluer.

 

3-  Travaillez votre écoute et déchiffrez votre partition

Pour rendre votre apprentissage plus facile, développez votre capacité d’écoute. Lorsque vous arrivez à reconnaître chaque note simplement en écoutant, vous pourrez facilement maîtriser les mélodies d’un morceau. En conséquence, vous pourrez reproduire les notes avec votre instrument à vent sans avoir à regarder une partition. Le développement de l’ouïe impacte de manière remarquable sur votre progression.

Vous pouvez également apprendre à déchiffrer votre partition. Cette technique vous permet de visualiser les phrases musicales naturellement. Vous pourrez alors leur donner un sens et donc jouer les notes sans trop de difficulté. Pour cela, jouez celles du morceau en ayant bien en mémoire la partition correspondante. En faisant attention à la manière dont vous interprétez la sonorité et le rythme, vous rendrez votre jeu plus vivant. Jouer les notes en maîtrisant votre partition vous permet également de donner des nuances de couleurs et de sons à votre morceau. À ce stade, vous n’aurez aucun mal à attaquer n’importe quel titre.