Dernière mise à jour: 21.11.19

 

La méditation à l’aide de la musique permet de trouver la paix intérieure, chasser le stress et d’en finir une bonne fois pour toutes avec les routines au quotidien. Elle se pratique dans un environnement calme avec un fond musical doux.

 

La méditation avec la musique pour retrouver la paix

La méditation au quotidien, surtout si elle est accompagnée d’une musique douce, permet de retrouver la paix intérieure. Elle va de pair avec divers gestes pour s’attendre à un résultat positif, dont les postures parfaites et la respiration. En effet, cette pratique reste idéale pour se débarrasser complètement du stress et se détendre parfaitement, malgré les emplois du temps chargés de la journée. 

Selon Taisen Deshimaru, maître japonais, tout le monde, y compris les athées, a le droit de plonger dans un univers zen via la méditation à l’aide de la musique. Cette pratique n’est donc pas réservée uniquement aux religieux. Les laïques, eux, peuvent faire de la méditation une de leurs habitudes. Méditer se résume ainsi par donner à l’esprit les mêmes soins que l’on procure au corps. Cette pratique correspond aux gestes clés du bien-être, dont la douche pour la purification et la gymnastique.    

Diverses techniques permettent de booster la concentration et la pleine conscience de l’instant présent. L’on distingue, le yoga, le tai-chi, le tantra… . Tout comme la méditation, elles sont fondées sur une posture idéale et un mouvement juste, sans omettre le travail de respiration. La musique est alors la bienvenue pour mieux se concentrer et plonger entièrement dans un univers éloigné des problèmes. 

La méditation avec une musique douce peut bel et bien s’effectuer chez soi et à tout moment. L’idée consiste à s’immobiliser momentanément, afin de s’octroyer dans des conditions parfaites. L’idéal reste de garder une posture avec laquelle l’on peut se sentir à l’aise. Un tel geste est à répéter deux à trois fois par semaine dans une ambiance calme et animée par une musique douce. Si ces conditions sont respectées, vous pouvez vous attendre à de nombreux bienfaits procurés par un univers harmonieux.  

 

 

Quelques étapes pour une méditation réussie

Certaines préparations s’imposent pour que la méditation à l’aide de la musique soit fructueuse. Il faut commencer par définir le bon moment pour cette pratique. Vous pouvez, pour ce faire, vous baser sur votre propre emploi du temps et votre objectif. La méditation matinale permet, par exemple, de commencer la journée avec le bien-être sous tous ses aspects. Le soir, elle permet de chasser complètement toutes les tensions après une journée éreintante. Le mieux reste de  trouver un moment et une durée fixes.

L’étape suivante consiste à créer un environnement idéal à la méditation. Les experts du domaine conseillent aux néophytes de méditer en position assise face au mur sur un même endroit, notamment dans une pièce calme. Le but étant de se mettre à l’abri de tout ce qui est susceptible d’attirer le regard ou de détourner les pensées. La méditation avec de la musique peut ainsi se faire dans un environnement apaisant en installant un tapis et en allumant une bougie.

En plus de la musique de fond, il est aussi possible de brûler de l’encens pour faire détendre les organes de l’odorat. Le choix de la tenue ne doit pas non plus être pris à la légère. Les vêtements amples vous procureront du confort et amélioreront votre concentration. Vous devez aussi vous débarrasser de vos chaussures et faire régner un fond musical sans paroles à travers la pièce.

La relaxation constitue également une des étapes importantes avant la méditation proprement dite. Pour ce faire, vous pouvez vous allonger sur  le dos et effectuer quelques étirements. En gardant les yeux fermés, privilégiez la respiration profonde par le nez. Puis, il faut relâcher son ventre en expirant. Pendant cette étape, votre objectif est de permettre à vos articulations et tissus de se détendre.

Le choix de la bonne posture ne doit pas non plus être plus à la légère. Elle peut varier d’une personne à une autre. Vous n’êtes pas obligé d’effectuer le même geste que Bouddha avec les jambes croisées et les genoux maintenus au sol. Vous êtes libre de choisir une posture vous permettant de vous sentir à l’aise et d’allier droiture, stabilité et ouverture. 

Outre la posture, la respiration fait partie des principales clés de la réussite de la méditation à l’aide de la musique. La technique consiste à inspirer et expirer profondément et non uniquement sur le haut du poumon, tout en se concentrant sur les narines. Le but est ici de se concentrer sur sa respiration, pour qu’elle devienne légère. Atteignant le ventre, le souffle ne laisse aucune place aux tensions et redonne une sensation d’harmonie.  

La posture et la respiration, si elles s’effectuent de la meilleure manière qui soit, favorisent la concentration sur l’esprit. L’objectif consiste à laisser libre cours aux pensées. Sans doute, cette pratique vous emporte dans un autre univers plein de bonnes images. Les peines, colères, doutes, craintes et hontes peuvent également avoir lieu. Il se peut même que les séances soient très douloureuses. Dans ce cas, il vous est conseillé de vous concentrer sur votre respiration pour que votre esprit poursuive son parcours.     

 

 

Bien choisir la musique

La méditation ne se pratique pas avec n’importe quel type de musique. Il faut bien choisir le fond et l’instrument utilisés. Une musique douce issue d’une flûte de pan permet, par exemple, de mieux se concentrer sur son souffle, pour profiter pleinement des bienfaits de la méditation. Il s’agit, en effet, d’un instrument de musique à vent qui se compose de tuyaux en roseau de longueurs différentes. L’interprète doit poser ses lèvres au niveau de l’orifice supérieur en glissant chacun des tuyaux pour jouer sur les notes et faire régner une ambiance de rêve dans toute la pièce.

À noter que certaines personnes optent pour la méditation dans le silence total. Toutefois, la musique reste une option idéale pour se mettre rapidement dans l’ambiance. Elle peut également vous servir d’un guide pour bien démarrer la pratique.