Dernière mise à jour: 21.11.19

 

L’apprentissage du violon est un peu plus compliqué que celui des autres instruments de musique qui disposent de repères pour positionner les doigts. Si la guitare est dotée de frettes, le piano est muni de touches blanches et noires. Ce qui n’est pas le cas d’un violon. Malgré tout, il vous est possible de l’apprendre en autodidacte.

 

Quelles sont les bonnes habitudes à adopter pour bien débuter seul ?

L’apprentissage d’un violon nécessite le respect de quelques règles impératives surtout si vous projetez d’apprendre seul.

D’abord, munissez-vous d’un instrument correct. Pour votre début, le mieux est d’investir dans un violon pas cher. Certaines personnes abandonnent souvent au bout de quelque temps. Attendez d’avoir la confirmation que vous êtes réellement passionné par cet instrument de musique avant d’acheter un modèle plus coûteux. Ensuite, la pratique. Que vous le vouliez ou non, votre progression est fonction de votre fermeté à pratiquer régulièrement. Ne vous attendez pas à devenir pro sans fournir d’effort. Le secret est de pratiquer, pratiquer et encore pratiquer.

Ajouté au travail, fixez-vous un objectif précis. Vous aurez ainsi un challenge à accomplir. En suivant des étapes, vous serez motivé à travailler votre jeu. Veillez tout de même à choisir un but correspondant à votre niveau. Dans le cas contraire, vous risquez de vous décourager facilement. Pour ne pas vous embrouiller, mettez en place un programme qui convient à votre disponibilité. De cette manière, vous pourrez voir nettement votre évolution et avancer en connaissance de cause.

Enfin, cultivez votre patience. Vous savez déjà certainement que le violon est un instrument difficile à maîtriser. Vous devez donc être patient, confiant et persévérant. Supprimez le mot « abandon » de votre vocabulaire. Lorsque vous rencontrez des difficultés, surmontez-les.

 

 

Comment apprendre cet instrument seul ?

Dès l’instant où vous optez pour un apprentissage autodidacte, vous devez mettre en place une stratégie d’apprentissage. Pour ce faire, déterminez quelle méthode vous souhaitez adopter. Si cela vous tente, vous pouvez commencer par le solfège. Si ce dernier ne vous intéresse pas trop, suivant quelques idées qui pourraient vous séduire.

Si vous jouez d’autres instruments, mais que vous souhaitez vous mettre au violon également, il vous sera plus facile d’entrer dans l’univers des violonistes. En principe, vous disposez déjà de la théorie musicale ainsi que des oreilles habituées à restituer un morceau. Il vous faut simplement travailler votre posture, apprendre la technique de jeu et améliorer votre doigté.

Si vous n’avez jamais touché un instrument de votre vie, vous allez devoir commencer par apprendre les bases. En effet, vous devez être capable de lire les notes et les rythmes. Pour cela, vous pouvez vous tourner vers les manuels d’apprentissage de violon ou bien profiter des cours proposés en ligne.

 

L’apprentissage du violon avec des manuels

Actuellement, vous pouvez trouver de nombreux livres vous permettant d’accéder à différents cours. Ils sont parfaits pour les personnes qui ne sont pas familiarisées avec la technologie. La plupart des manuels en vente sur le commerce proposent les bases du solfège, la clé de sol ou encore la clé de fa. Vous trouverez dans les ouvrages adaptés aux étudiants diverses leçons pour démarrer votre apprentissage. Vous pourrez y apprendre les bonnes postures comme le positionnement des doigts et la tenue de l’archet, différentes techniques pour mémoriser, la lecture rythmique et la lecture des notes ainsi que de nombreux exercices d’entraînement pour vos pratiques instrumentales.

 

L’apprentissage de cet instrument en ligne

Il est très facile d’accéder à des cours de violon sur Internet. Par exemple, vous pouvez télécharger les tutoriels gratuits proposés par un grand nombre de chaînes sur You Tube. Dans ce cas de figure, vous n’aurez pas à passer par le solfège. Vous apprenez tout de suite à positionner vos doigts sur les cordes. En effet, les vidéos partagées sur le web vous permettent de savoir où et comment placer tel ou tel doigt sur un morceau de musique.

Vous pouvez aussi vous référer aux différents forums et blogs regroupant des milliers voire des millions de violonistes à travers le monde. Vous pouvez y cueillir de nombreuses informations ou poser des questions. Dans la communauté des amateurs de violon, vous pouvez trouver des partenaires qui pourraient être intéressés de suivre le même programme que vous et donc de progresser avec vous.

 

L’apprentissage avec des tablatures ou un Smartphone

De nombreuses applications mobiles dédiées à l’apprentissage du violon sont aujourd’hui disponibles. Il vous suffit d’en installer sur votre Smartphone. Vous pourrez alors pratiquer ou apprendre vos leçons n’importe où et n’importe quand. De plus, le cours de solfège y est plus agréable et plus attractif. Ce type d’application constitue un complément parfait aux vidéos sur You Tube.

Quant aux tablatures, elles sont très utiles pour vous aider à apprendre la lecture d’une partition tout en renforçant votre jeu. Elles sont aussi idéales pour améliorer les postures. Les tablatures d’un violon sont plus difficiles à maîtriser que celles de la guitare. Effectivement, elles ne disposent pas de barrettes sur le manche. Vous devez donc créer vos repères avant d’entamer votre apprentissage. Elles apparaissent généralement sous la forme de quatre lignes. Vous trouverez sur celles-ci des chiffres qui montrent le niveau du manche auquel votre doigt doit se placer. À noter que les lignes représentent les quatre cordes de votre violon.

 

 

Qu’en est-il de la durée d’apprentissage ?

Faire une estimation exacte du temps consacré à l’apprentissage de cet instrument à cordes est difficile surtout si vous êtes autodidacte. Par contre, vous pouvez choisir votre rythme. En respectant bien les programmes que vous vous êtes imposé, vous pourrez évoluer de manière significative. Régularisez votre cadence pour ne pas passer trop de temps sur une leçon au risque de vous ennuyer et vous démotiver.

La rapidité de votre évolution peut également être fonction de votre âge. Selon certaines études, les jeunes musiciens ont une capacité d’assimilation plus vive. Ils peuvent donc apprendre les choses plus facilement. En ce qui concerne les adultes, ils sont généralement moins disponibles pour la pratique et prennent en charge diverses responsabilités réduisant leur capacité de concentration.