Dernière mise à jour: 23.09.21

 

Le luthier italien Antonio Stradivarius est né en 1644 et a créé son label à Crémone, pour fabriquer des instruments de musique jusqu’à sa mort en 1737. Sa conception et son design de violons ont servi de référence pour les luthiers depuis plusieurs siècles. Mais voilà que de nouvelles études remettent en cause la notoriété du célèbre luthier italien.

 

D’où vient la sonorité si spéciale des Stradivarius ?

Les instruments Stradivarius sont réputés depuis plusieurs siècles pour le son qu’ils produisent. C’est que la conception de ces violons respecte un protocole très précis et spécialement étudié. D’abord Stradivarius a affiné sa caisse par rapport aux instruments de son époque. Ensuite, le célèbre luthier était aussi prodige en mathématiques, ce qui lui a permis d’améliorer la géométrie de ses créations. Certaines théories avancent aussi que la qualité du bois utilisé pour la fabrication des violons et le vernis utilisé pour la finition tiennent un rôle important dans la qualité de la musique produite. Cependant, aucune preuve scientifique n’a pas encore été apportée à ce sujet.

Les violents Stradivarius depuis la mort du Luthier italien

Après sa mort en 1737, le design et la géométrie d’Antonio Stradivari ont servi de références pour les fabricants pendant plus de 250 ans. Le célèbre luthier originaire de Crémone a aussi fabriqué beaucoup de guitares au cours de sa vie, des altos, des violoncelles, dont certains sont encore en circulation de nos jours. Pour lui rendre hommage, quelque temps après sa mort, 1 000 violons ont été fabriqués en copiant des modèles originaux. Ils ont été labellisés Stradivarius, bien qu’ils n’aient pas été créés par la main de l’artisan lui-même.

Des milliers de violons ont été fabriqués en copiant les modèles de grands luthiers italiens du 17 et du 18e siècle. Bien entendu, le prix d’un original est trop élevé pour le commun des mortels, mais on peut très bien acquérir une copie qui se base sur le design du grand Maître. Pour savoir si un instrument a été créé par le grand luthier italien, il faut consulter un expert. Il y a encore un peu plus de 600 créations originales de l’artiste dans le monde.

 

L’évolution de la fabrication et des prix des violons

L’époque baroque fut marquée par une légère modification de l’instrument à cordes, cependant le 19e siècle a été une des plaques tournantes de l’histoire de cet instrument. Autrefois, un luthier était une personne qui fabriquait le fameux instrument à cordes en recherchant la sonorité parfaite, un artiste dans tous les sens du terme. Depuis le 19e siècle, son travail se résume à vendre un instrument industriel ou à  réparer un violon d’occasion. Bien sûr, il y a encore des artisans qui créent l’instrument selon les besoins des musiciens, mais cela ne représente qu’une petite minorité.

Il existe maintenant des instruments selon votre budget, allant de 500 à plus de 50 000 euros. Les recherches ont aussi amélioré la préservation des violons contre la détérioration. En effet, la qualité du son se détériore quand la caisse se contracte, ou se gonfle. Mettre ces instruments dans des endroits humides n’est pas du tout recommandé. Vous pouvez consulter un humidificateur d’air avis pour en savoir davantage.

 

La valeur des Stradivarius après l’apparition des violons modernes

Malgré l’apparition des violons modernes, les Stradivarius ont toujours gardé leurs réputations, tout comme les instruments des célèbres luthiers italiens de l’époque. Leur sonorité légendaire fait le bonheur des collectionneurs et ils sont occasionnellement prêtés à de célèbres musiciens pendant des concerts. Une des collections a été utilisée pendant le tournage du célèbre film de James Cameron, Titanic. Un véritable stradivarius vaut au minimum 1 million d’euros, mais cette valeur peut facilement grimper jusqu’à plus de 45 millions d’euros.

C’est un instrument particulièrement apprécié par les musiciens de renommée et des amoureux de la musique, malgré l’apparition des violons modernes. Mais voilà que des chercheurs ont décidé de comparer le son des deux instruments pour en savoir un peu plus sur la sonorité légendaire de l’instrument à cordes italien.

 

Le son produit par les Stradivarius est-il un mythe ?

Une chercheuse en acoustique de l’Institut Jean le Rond d’Alembert (CNRS/ UPMC) a collaboré avec un grand luthier américain pour en savoir un peu plus. Ils ont conduit trois expériences en 2010, en 2012, et la dernière en 2017. Les deux premières expériences consistaient à faire jouer à l’aveuglette à des musiciens reconnus un violon Stradivarius et un modèle moderne. L’instrument moderne a été modifié pour que les musiciens ne puissent pas le reconnaître au toucher.

Les musiciens n’ont pas su distinguer les Stradivarius et les instruments modernes, et le plus surprenant c’est que plus de la moitié ont préféré le son du type de violon récent. La dernière expérience, datée de 2017, a réaffirmé cette tendance avec un public de mélomane pour écouter. En ne voyant pas les instruments utilisés par les musiciens, le public n’a pas été capable de reconnaître si le son venait d’un Stradivarius ou d’un instrument d’aujourd’hui. La question se pose, le son légendaire des Stradivarius est-il un mythe ? Les instruments modernes arrivent-ils à surpasser les anciens modèles ?

 

Que peut nous apporter la psychologie dans tout cela ?

Bien que le cerveau humain demeure un mystère jusqu’ici, beaucoup de progrès ont été effectués pour permettre d’identifier quelques biais. La perception d’une personne est le fruit de ses expériences passées, mais il y a aussi un peu de préjugés. C’est le même processus que pour l’effet placebo d’un malade qui guérit même s’il a ingurgité un faux médicament. En s’attendant à écouter une mélodie venant du fameux violon, le public n’a pas pu discerner la différence tout comme les musiciens. Un consommateur donne une note plus importante à une bouteille de vin, s’il connaît son prix, et cela est aussi valable dans le monde de la musique.

Verdict final ?

À travers les siècles, les Stradivarius ont été endommagés par le temps, l’humidité ou la sécheresse. Leur sonorité n’est plus la même que ce qu’on a entendu à l’époque d’Antonio Stradivarius. Selon le conservateur Jean Philippe Echard, plusieurs parties ont été améliorées par d’autres luthiers, comme les chevilles et les touches. Si le son produit par ces dispositifs n’est plus le même, personne ne sait si le moderne surpasse l’ancien. L’origine de la sonorité légendaire présente encore des zones d’ombres pour les scientifiques. En tout cas, les résultats des recherches n’ont eu aucun impact sur l’achat de violon Stradivarius pendant les ventes aux enchères.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES