Dernière mise à jour: 01.12.22

 

Les Beatles sont des artistes de renom. Aujourd’hui encore, leurs titres les plus plébiscités passent de temps à autre à la radio. Pour vous faire revivre la belle époque à laquelle ils ont été écrits, nous allons détailler dans cet article les meilleures chansons de Beatles à écouter absolument. 

 

Qui sont les Beatles ?

Les Beatles figuraient parmi les groupes de rock les plus appréciés dans le monde entier dans les années 60. Voici le nom des Beatles : de Ringo Starr, Paul McCartney, John Lennon et George Harrison. Bien qu’ils se soient séparés après environ douze ans d’existence, ils n’ont pas cessé de séduire leurs fans avec plus de 200 chansons. Compte tenu de leur succès, la vente de leur album a explosé. Le groupe est d’ailleurs classé parmi ceux qui ont commercialisé un grand nombre de disques dans le monde. Pour preuve, plus d’un milliard de CD, de 78 tours et de vinyle ont été recensés en 1980 par EMI malgré la dissolution du groupe en 1970.  Néanmoins, de nombreuses chansons de Beatles sont restées dans nos mémoires et dans nos cœurs. 

 

Gros plan sur les titres les plus connus des Beatles

Pour vous mettre dans le bain, nous avons établi une liste non exhaustive parmi le top 50 musique des Beatles.

 

A Day in the Life

Day in the life est le meilleur morceau des Beatles. Il s’agit du fruit de la dernière coopération entre John Lennon et Paul McCartney avec en tout 34 heures d’enregistrement. Un travail laborieux qui a bien évidemment porté ses fruits. Il s’agit en quelque sorte d’un énorme succès pour les deux chanteurs, puisqu’il est né parfaitement d’un mélange de musique classique et d’art mineur. Certains professionnels qualifieraient même ce titre comme étant un « orgasme orchestral ».

 

Yesterday

Yesterday est également l’une des chansons des Beatles les plus connues. Selon McCartney, il a rêvé de ce titre avant de le reprendre au piano. Avant de le composer, il a d’abord garanti qu’il ne s’agissait guère d’un plagiat. Ce titre a été accompagné par la première fissure du groupe. À noter que Yesterday connaît une multitude de versions puisqu’il a été repris de nombreuses fois. Vous pourrez d’ailleurs les retrouver en tapant Beatles sur YouTube. Certaines d’entre elles sont beaucoup plus intéressantes et mélodieuses contrairement à d’autres. 

 

Hey Jude

Ce titre est inspiré de Julian, le fils de John Lennon. McCartney a décidé de lui écrire ce morceau pour l’aider à affronter le divorce de ses parents. Cette chanson pop n’a pas laissé ses fans indifférents. Entre les paroles réconfortantes et les mélodies, tout le monde est séduit. À noter que Hey Jude a aussi été adopté comme hymne pour Olivier Giroud. Il figure également dans les meilleurs morceaux anglais et les meilleures chansons idéales pour une soirée Karaoké.  

Come together 

En 1969, le groupe a sorti Come Together qui rappelle d’ailleurs un slogan politique « Rassemblez-vous ». La première partie du titre a été constituée par John Lennon. Mccartney a ensuite pris le devant pour le redresser et éviter le plagiat de Chuck Berry. Les paroles de cette chanson sont assez poignantes et riches en messages (la jouissance collective). À la base, elle devait être utilisée comme hymne du Pape du LSD durant la campagne de Timothy Leavy. 

 

Something 

Hormis Yesterday, Something a également été reprise maintes fois par des amateurs des chansons de Beatles et des artistes connus. Il s’agit de l’une de ses chansons célèbres qui parlent d’amour. Vous pourrez trouver des versions studio ainsi que celles qui ont été enregistrées en live au Japon en 1991 avec Eric Clapton et George Harrison, le rendu est à couper le souffle ! Mc Cartney la classerait parmi les meilleurs titres écrits par Harrison tandis que Lennon la voit comme la chanson l’indétrônable de l’album the Beatles abbey road titres. 

 

Don’t let me down

Ce titre de 3 minutes 30 se démarque déjà par le cri du début. À noter que Yoko Ono est le principal destinataire de cette chanson. Avec les phrases utilisées, Don’t let me down peut être classé comme étant l’une des meilleures déclarations d’amour. En se référant aux paroles, on peut également remarquer la vulnérabilité du compositeur. Ce morceau est sorti notamment au moment où le groupe commençait sérieusement à se fissurer. 

 

All you need is love

En restant sur les chansons classées par thème, nous allons nous concentrer sur ce titre des Beatles. Le morceau a énormément attiré ses fans dès son introduction. Vous entendrez fredonner les paroles « love, love, love », dans la première phrase. À noter cependant que Lennon catégoriserait ce titre comme une chanson de propagande. .

 

Strawberry Fields Forever

John Lennon a écrit cette chanson d’autopsychanalyse en souvenir de l’orphelinat qui s’est trouvé en face de lui étant petit. Ce morceau de 4 minutes né de la collaboration de Lennon et de Cartney est particulièrement riche en instrument musical, d’où le rendu incroyable. On y entend un mellotron, un swarmandal, de violoncelles, un piano et des trompettes. Strawberry Fields Forever est sorti officiellement en single aux États-Unis le 13 février 1967 et au Royaume-Uni trois jours plus tard où il a été classé en 2e position. 

 

Let it Be

Macca a composé le morceau Let It Be pour sa mère. Il s’est inspiré du drame qu’il a vécu lors du décès de sa mère, emportée par le cancer quand il était âgé de 14 ans. Il se démarque par la profondeur des paroles et les émotions qu’il provoque. Il a été enregistré en 1970. Paul Mc Cartney a ensuite décidé de battre des ailes et de quitter Beatles, un grand moment de turbulence pour le reste. Ce titre se trouve dans les meilleurs morceaux anglais des années 1970 et ceux que l’on aimerait écouter lors d’un enterrement. 

I want to hold your hand

Ce titre a été vu comme étant le sommet du premier succès du groupe. Il existe en deux langues : allemand et anglais, selon les préférences de chacun, ainsi que ses origines. Paru pour la première fois le 29 novembre 1963 en Grande-Bretagne, ce morceau I want to fold your hand a permis aux Beatles de connaître une réussite sur le marché de la musique. Cette chanson au format 45 tours a été composée par le duo John Lennon et Mc Cartney avec des consignes bien précises : un morceau dans l’esprit américain. 

 

While My Guitar Gently Weeps

Ce titre est une véritable œuvre d’art pour les Beatles. Avec le piano de Cartney, la voix de Harrison et le solo de Clapton, les fans sont séduits. Il s’agit d’ailleurs de l’une des meilleures compositions de Harrison, notamment grâce au son de sa guitare tout simplement magique. On peut dire qu’il a dépassé largement la compétence de lennon-Cartney haut les mains. Il a une énorme capacité dans le domaine musical. Il est même meilleur que ces deux personnes réunies. 

 

In my life 

Avec l’aide de Mc Cartney, John Lennon a rédigé les paroles de In my Life. Le morceau est paru le 3 décembre 1965 au Royaume-Uni. Historiquement, il est né de la réflexion de Lennon. À noter que ce titre a été salué par la critique musicale, de plus, il figure parmi les plus grands chefs d’œuvres de John. Il se compose en tout de deux guitares et d’une batterie. Le mélange parfait entre la voix des deux chanteurs et la guitare tambourin a fait l’unanimité. 

 

Golden Slumbers

Golden Slumbers est l’une des chansons de Beatles composées et écrites par Paul McCartney et John Lennon. Un morceau qui a créé un énorme conflit entre le premier, Harrison et Marin. Cartney a avoué s’être inspiré d’une vieille berceuse qu’il a connue grâce à Ruth sa belle-sœur. Il se différencie principalement par le son pop et la mélodie particulièrement subtile. Sachez que cette chanson existe en plusieurs versions. Celle en live durant laquelle le chanteur l’a interprétée en compagnie de Phil Collins, Mark Knopfler et Eric Clapton est surprenante !  

 

Eleanor Rigby

Vous voulez découvrir le composant de l’album de the Beatles revolver et les titres contenus ? Sorti en 1966, le morceau Eleanor Rigby en fait partie. Il est d’ailleurs considéré comme étant la plus belle œuvre de Paul. De même, le rendu final est merveilleux grâce à l’implication de tous les membres du groupe, y compris George. Le résultat est un bijou, notamment puisqu’il s’est inspiré du titre de Vivaldi Quatre saisons. Étant donné que cette chanson s’est alignée avec Yellow Submarine, elle n’a connu un succès que quelques mois après. 

 

Here comes the Sun

Sorti dans les années 1969, le morceau Here comes the Sun a été composé par George Harrison. Il s’agit même de son premier chef-d’œuvre qui figure dans l’album Abbey Roads. Il est classé parmi les plus connues des chansons des Beatles. Il renferme de nombreuses métaphores qui relatent particulièrement la joie. Son compositeur s’est montré très confiant par rapport à ce titre qui se rapproche légèrement de son œuvre « If I Needed Someone ». Entre les accords, l’arrangement ainsi que l’introduction, il a tout pour plaire. 

I’m Only Sleeping

Pour les amateurs de guitare électrique, ce titre I’m only sleeping fera parfaitement l’affaire. Celui-ci évoque la paresse et le sommeil que John Lennon adresse à son public. Il a apporté d’ailleurs une touche artistique supplémentaire aux paroles avec ses notes de basse. Vous serez facilement entraînée par cette Pop psychédélique et poétique. Ce n’est que deux années plus tard que la chanson a enfin trouvé sa paire avec le titre I’m so tired.

 

Helter Skelter

Il est classé parmi les chansons les plus rocks des Beatles Titres. Il a, par ailleurs, influencé le même style de musique durant toute une décennie. Ce titre légendaire du groupe a d’ailleurs été repris un grand nombre de fois. Hormis Marilyn Manson, U2 a également sorti sa version. La participation du premier a cependant détrôné le fameux Helter Skeler à l’époque. Vous pouvez admirer l’originale et les reprises sur internet. 

 

Lucy in the sky with diamonds

Appartenant à l’album Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band, Lucy in the sky with Diamonds a connu un énorme succès pendant plusieurs un long moment, notamment grâce à l’initiale LSD. Il s’est facilement démarqué par son ambiance sonore à couper le souffle. Même si les artistes ont insisté sur le fait que le morceau était inspiré plus précisément des images d’Alice au pays des merveilles, les commentaires en sont tout autres. Selon ces derniers, ce titre a un lien avec la drogue. Un détail que Paul McCartney a pris le soin de confirmer quelques années plus tard. 

 

Tomorrow never knows

En 1966, les Beatles ont sorti le titre Tomorrow never knows, crédité Lennon/McCartney comme la plupart des morceaux. Il a bien évidemment connu une réussite fulgurante dans le monde de la musique. Il a énormément marqué le groupe étant donné qu’il trace le commencement de ce que l’on appelle la période psychédélique. On peut également affirmer qu’il a influencé la musique indienne et surtout le techno. Grâce à ce titre, l’ingénieur de son appelé Geoff Emercik a pu faire ses preuves. Comme le titre susmentionné, celui-ci relate aussi l’expérience de John Lennon avec les substances psychotropes comme le LSD. 

 

Girl

Comme son titre le décrit, Girl évoque l’histoire d’une fille qui essaie à tout prix de s’accrocher à John Lennon. Masochiste comme il est, il raconte à travers cette chanson que cette personne lui a fait se sentir honteux, notamment devant ses proches. Contrairement à ce que l’on croit, la fille concernée est différente de ce qu’est réellement la femme idéale. En effet, elle le ridiculise à un point qu’il a l’impression de vivre un cauchemar. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES