Dernière mise à jour: 21.11.19

 

Se cognant de gauche à droite sur différents supports, certaines parties de la guitare comme le manche peuvent commencer à se dérégler. Il se peut que celui-ci se vrille ou que l’attache manche-caisse soit défectueuse. Comment donc savoir si le manche de votre guitare nécessite un coup de réglage ? À quel moment cela est-il indispensable ? Est-il possible de le faire soi-même ? Comment régler le manche guitare électrique ?

 

Le manche en général

Une guitare mal réglée peut entraîner des conséquences désagréables non seulement sur votre instrument, mais aussi sur ceux qui vous écoutent jouer. Au fil du temps cet instrument, parmi les plus utilisés au monde, peut commencer à se dégrader. Si le plus souvent, on a tendance à imaginer que l’utilisation fréquente peut être à l’origine de ce dérèglement, il se peut également que le transport puisse en être la cause. Les guitares, surtout électriques sont le plus souvent trimbalés de concert en concert par différentes températures et sous différentes conditions de transports. Les soucis peuvent parfois provenir du manche.

Avant toute chose, sachez qu’un manche de guitare n’est jamais parfaitement droit. Il est toujours légèrement concave et courbé, un peu à la manière d’un arc sous l’effet de la tension exercée par les cordes. Cette petite courbure libère des bruits parasites des frettes et rend les notes plus claires et propres. Régler un manche revient donc à corriger celle-ci. À noter également que les manches trop abîmés nécessitent l’intervention d’un technicien spécialement équipé pour ce genre d’opération. Par contre si ceux-ci ne sont pas trop dégradés, il est parfaitement possible d’apporter quelques réglages sur le manche soi-même. Comment le faire donc?

 

 

Vérifier l’état de la courbure

La première chose à faire est donc d’inspecter le manche de sa guitare, vérifier l’état de sa courbure. Il est vrai que celui-ci doit être rectiligne, mais certains luthiers (professionnels qui réparent et règlent les guitares) préfèrent lui donner un certain relief, une légère courbure à peine perceptible à l’œil nu à sa création. Donc pour vérifier l’état de votre manche, il vous suffit de placer la guitare sur une surface plane en tenant la tête de l’instrument d’une main. Prenez le temps d’observer le côté droit et gauche du manche jusqu’à voir si celui-ci est légèrement incurvé, bombé, gondolé ou vrillé. Vous pouvez également vous servir d’un double décimètre plat, le placer sur les frettes et le glisser sur tout le long du manche.

 

Réglage de la barre de tension Trussrod

La prochaine étape consiste à régler la barre de tension (trussrod) avec des vis de réglage. Celle-ci est métallique et est intégrée au manche permettant de modifier la courbure de celui-ci grâce à un pas de vis pouvant être placé soit dans la tête, soit en bas du manche. Les trussrod permettent notamment d’adapter les forces exercées pas le tirant des cordes en fonction de la tension et l’inclinaison des manches. Pour ce faire, il faudra vous équiper d’une règle de luthier métallique qui servira à mesurer l’action et le niveau de concavité du manche. Généralement, l’inclinaison de ce dernier doit être d’environ 0,4 mm, mais au-delà d’un certain niveau, il est nécessaire d’effectuer les réglages.

À partir de là vous avez le choix entre deux méthodes. La première consiste à serrer un capodastre à la première case du manche et à appuyer sur la corde basse la plus épaisse, une frette au-dessus de la case de jonction corps/manche. Vérifiez ensuite la courbure, l’inclinaison du manche en mesurant la distance entre le dessous de la corde de Mi grave et le dessus de la frette à la 5em, 6em, 7e et 8e case, selon le modèle de guitare et le type de construction du manche. Si la corde touche la barrette, cela signifie que ce dernier est bombé et inversement, si celle-ci ne touche pas, cela signifie qu’il est courbé.

Et la deuxième méthode consiste à utiliser la règle métallique de luthier en la plaçant à la place de la corde ou au centre de la touche pour calculer la distance corde/touche. Dans le cas où celle entre ces deux points est faible, vous pouvez tourner la vis de réglage de seulement un huitième de rotation dans le sens des aiguilles d’une montre. De cette façon, la barre de tension se détendra et le manche se creusera légèrement.

Mais dans la mesure où la distance est trop importante entre la touche et la règle, il est également possible d’effectuer l’opération dans le sens inverse. Tournez la vis de réglage de pas plus d’un huitième de tour dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. En clair, visser le trussrod permet de diminuer l’espace en cas de manche bombé et donc inversement, dévisser celui-ci permet de l’augmenter si la manche est creuse.

 

 

Quelques précautions à prendre

Il existe toutefois quelques précautions à prendre avant de commencer à prendre en main le réglage de sa guitare électrique. Dans un premier temps, il faut surtout éviter de commettre certaines erreurs susceptibles d’endommager l’instrument. Pour ne pas faire d’erreurs, pensez à toujours utiliser des clés appropriées, détendre les cordes avant de redresser un manche creux, éviter de serrer trop fort pour ne pas casser la tige. Évitez également d’endommager la tête de la vis de réglage en utilisant une clé trop petite. Et enfin, prenez le temps de chercher votre guitare électrique en fonction de la marque, du modèle, de la taille adaptée à la personne qui va l’utiliser. 

Lorsque vous avez trouvé votre guitare électrique, vous n’aurez plus à vous soucier des éléments qui la constituent. Les plus grandes marques veillent à ce que tout soit parfait et que vous n’ayez plus de réglage à faire. Cela ne signifie pas que vous ne devez plus vérifier votre instrument de temps à autre. Au contraire, vous devez le faire, car votre jeu dépend grandement de chacun des éléments de celui-ci et donc votre performance aussi. Ne vous hâtez pas d’acheter une guitare moins chère (Trouvez ici une liste qui regroupe les meilleurs produits du moment).