Dernière mise à jour: 02.07.22

 

Pour ceux qui sont dans le milieu artistique, Internet donne maintenant une opportunité de se faire connaître sans passer par les chemins habituels, l’occasion de se faire un nom sans que cela coûte grand-chose. Quelle est la meilleure recette pour créer ou trouver un groupe de musique soudé ?

 

Quel est l’intérêt d’avoir un groupe soudé

Le succès dans le monde de la musique dépend en grande partie de l’habileté des musiciens, qui jouent de la guitare électrique ou d’autres instruments, à jouer ensemble. Cette dernière est la plupart du temps fonction de la cohésion de toute l’équipe, ce qui influence beaucoup sur la volonté des membres de trouver des solutions pendant les conflits. Même si les meilleurs musiciens du monde sont réunis dans une troupe, rien ne vaut un groupe soudé. En effet, les fans ne sont pas contents quand un groupe se sépare. C’est arrivé avec les Beatles il y a cinquante ans, mais aussi avec les One Direction il y a seulement quelques années, pour ne citer que ces deux groupes mythiques.

Les différentes étapes à maîtriser pour créer un groupe soudé

Avant d’être un groupe connu, la troupe doit passer par plusieurs stades qui peuvent durer jusqu’à plusieurs années. En effet, un artiste du moment est aussi passé par des difficultés avant de percer dans le monde du show-business, mais il n’a pas perdu sa passion pour la musique et il a toujours persévéré. Il est important de respecter quelques règles du métier afin de créer un bon courant qui passe entre les musiciens du groupe. Pour cela, vous pouvez établir un genre de discipline entre les membres, pour éviter les différents pièges qui nuisent à l’ambiance de l’équipe.

 

L’étape de la formation

Le stade de la formation du groupe est très important dans l’avenir de la bande, les mauvaises décisions prises pendant cette période peuvent affecter l’avenir du collectif. Pendant cette étape cruciale, les membres du groupe doivent avoir un objectif commun, même si cela n’exclut pas la poursuite des intérêts personnels. Il n’existe pas de recette universelle, mais il est mieux de choisir des amis de longue date pour avoir une meilleure cohésion. Si les membres ne se connaissent pas avant, ils pourraient toujours travailler ensemble et tisser des liens à travers le temps.

Ce n’est pas gagné d’avance, car il faut tout de même choisir les personnes ayant une éthique de travail irréprochable, afin de ne pas nuire à l’intérêt général. Les membres d’un groupe soudé ont tendance à avoir une identité collective, à partager les mêmes valeurs et à avoir le désir de travailler ensemble. Pour éviter les conflits, il faut que chaque membre pense avant tout à l’objectif commun, avant de penser à ses propres intérêts.

Les artistes doivent aussi avoir à peu près les mêmes goûts musicaux et le même niveau. Faire de la musique ensemble nécessite une synergie qui est impossible sans une complicité entre les musiciens, le leader vocal doit collaborer avec le pianiste. Il ne faut pas oublier qu’une bonne organisation de travail nécessite une structure avec des rôles et un leadership bien définis. Le nom du groupe de musique doit mettre en avant l’équipe, mais non un individu en particulier.

 

La phase de lancement

Dans la phase de lancement, le groupe est déjà bien formé et commence à multiplier les répétitions. Tous les membres de la bande doivent à tout prix veiller à être assidus pendant les séances « d’entraînement ». Chacun doit tenir un rôle particulier, mais l’existence d’un leader de groupe ne doit pas empêcher les suggestions et les conseils d’améliorations. Même s’il s’agit d’une bande de potes, les efforts fournis par chacun doivent être les mêmes pendant les répétitions. Aucun adhérent ne doit rater les séances de perfectionnement, sauf en cas de problème. Les musiciens peuvent renforcer leur complicité en faisant des activités ensemble, en dehors de la musique. Cela peut être une activité sportive, prendre un verre tous les weekends, ou encore discuter du meilleur aspirateur Rowenta pour nettoyer le local de répétition. Même si ça paraît un peu fou, cela contribue à tisser des liens profonds entre les coéquipiers.

 

Une phase de trouble

La réussite d’un groupe musical nécessite beaucoup de séances de répétitions. Cependant, il est inévitable que les difficultés n’affectent pas la vie de la bande et de ses membres. Ces problèmes ne doivent pas affecter les séances de répétitions ensemble et doivent servir à renforcer encore plus les liens entre les amis. La dissolution d’une bande de copains est souvent provoquée par des conflits, pourtant la plupart peuvent se régler facilement.

En cas de problème, vous devez être à l’écoute de vos amis et les aider au cas où vous en avez la possibilité, cela renforcera la cohésion. Au cas où un malaise existe entre les membres, il est parfois indispensable de faire une confrontation et une séance de cartes sur table pour mettre tout le monde sur la même longueur d’onde. Sachez que les conflits peuvent séparer un groupe, mais il est possible que ce soit utile et constructif afin de mieux travailler. Les groupes musicaux à succès sont tous passés par des moments de trouble, mais ont su les surmonter.

Une phase de succès

Après avoir triomphé des problèmes et des conflits, vous pouvez arriver à un stade où votre équipe connaît le succès. Cependant, garder un groupe musical soudé quand il connaît le succès est une tâche qui n’est pas facile. Si la troupe réussit à gagner un peu de notoriété, c’est avant tout un succès collectif, c’est un fait que chaque membre du groupe ne doit pas oublier. Gérer la célébrité peut être un challenge pour la cohésion des membres, car certains peuvent être plus connus que d’autres.

 

Quelles sont les caractéristiques d’un groupe musical soudé

 

Performances

La complicité qui s’installe entre le bassiste et le batteur se fait ressentir dans l’arrangement et le résultat final. Une mauvaise entente plombe l’ambiance et sape l’humeur de tout le monde, et on sait tous que la musique est une affaire de concentration et de créativité.

Discipline

La discipline et le respect mutuel sont indispensables pour une troupe d’artistes, car chacun possède ses personnalités. Chacun doit respecter son rôle dans l’équipe et faire en sorte d’être à 100 % de ses capacités à chaque répétition et chaque concert. Une bonne ambiance de travail et une complicité sont nécessaires pour la synergie d’un groupe de musique. Mais, la discipline permet d’avancer et progresser ensemble.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES