Dernière mise à jour: 01.08.21

 

 

Une belle voix ne s’improvise pas, malgré de nombreuses heures de pratique en karaoké, vous pouvez toujours chanter faux, si vous n’avez pas la bonne méthodologie. On va vous apprendre comment s’améliorer en quelques semaines d’exercices réguliers. Même si vous n’atteindrez pas le niveau des plus belles voix du monde, vous pourriez sans complexe prendre le micro pendant les cérémonies.

 

Comment apprendre à chanter seul ?

 

Vous pouvez faire appel à un professeur pour vous améliorer, mais cela est assez cher, il est mieux d’apprendre par soi-même. Tous les artistes connus pour leur voix ont presque été des autodidactes avant de faire appel à un pro pour franchir un palier. La clé c’est dans la motivation, la confiance en soi et une bonne technique. Pour bien chanter, vous devez commencer par évaluer votre voix puis parfaire votre technique.

 

Comment savoir si on chante bien ?

Comment bien chanter si vous ne connaissez pas votre niveau ? Cela paraît impossible, car comme dans le sport, vous devez identifier vos points faibles pour pouvoir les améliorer. Pour le faire, vous devez d’abord vous enregistrer et vous écouter. Si vous chantez faux, vous ne devez pas vous décourager pour autant, tous les plus grands sont déjà passés par là, ayez confiance en vous. Vous pouvez facilement corriger le tir avec au maximum une heure par jour à condition de posséder les bases.

Quelles sont les bases d’une belle voix

Une belle voix est le fruit de la combinaison des cinq éléments fondamentaux que sont :

 – La voix : chaque voix possède ses particularités qui la rendent unique.

 – La respiration : les personnes qui se sont ridiculisées dans « American Idol » ou dans « The Voice » ne sont pas forcément de mauvais chanteurs, ils se sont crispés et l’air ne circulait pas bien. Vous devez savoir respirer à partir du diaphragme pour pouvoir être détendu.

 – Rythme : comme dans les instruments de musique, vous devez savoir maîtriser les flux de notes.

 – La diction : c’est la capacité à bien prononcer et articuler les mots.

 – L’emplacement : chaque son possède son emplacement dans le corps.

 

Comment améliorer sa voix si on chante faux ?

 – Améliorer votre posture

Comme dans le sport où on est toujours à la recherche du geste juste, une posture parfaite est aussi indispensable dans le métier de chanteur. Cela vous permet de mieux respirer et de faire ressortir le son idéal. Si vous regardez les artistes connus, vous remarquerez que leurs jambes sont souvent écartées, les épaules en arrière et le dos bien droit. Vous verrez qu’en l’espace de quelques semaines, vous pouvez faire des progrès surprenants tout simplement en améliorant votre posture.

 – Faites des exercices de respiration

Après avoir amélioré votre posture, vous devez vous concentrer sur votre façon de respirer pendant que vous chantez. Pour pouvoir utiliser efficacement le diaphragme, vous devez exécuter quelques exercices d’inspiration et d’expiration d’environ 10 min par jour.

 – Prononcer bien les voyelles

Pour apprendre à chanter, vous devez améliorer votre diction. Pour le faire, vous pouvez vous entraîner à bien prononcer toutes les voyelles. Chantez tout en allongeant votre bouche sans toutefois l’écarter. N’oubliez pas non plus d’ouvrir votre mâchoire et de vous exercer tous les jours. Cela prend un petit peu de temps par rapport aux deux exercices précédents, mais cela vous permet de passer du niveau de « débutant » à « avancé ».

 – Baissez le menton

Quand une personne normale chante des notes aigües, elle a tendance à lever la tête vers le haut. Ce n’est pas le bon geste, pour produire une voix puissante et bien contrôlée, il faut baisser le menton et garder le larynx stable. C’est un réflexe que vous devez travailler, qui permet de préserver et de renforcer vos cordes vocales.

 – Travailler votre technique 

Pour renforcer vos cordes vocales, vous devez absolument travailler vos gammes, quand vous êtes un débutant. Pour le faire, vous devez chanter de Do à do, en montant, puis en sens inverse, tous les jours. Cela permet à votre voix d’avoir une souplesse et vous verrez qu’après quelque temps, vous ne chanterez plus faux. N’oubliez pas non plus de travailler les nuances pour élargir votre registre.

 – Échauffez votre voix avant de chanter

Les cordes vocales ont besoin d’être chauffées, comme les muscles avant de faire un exercice de musculation. Si vous devez chanter en public, n’oubliez pas de le faire, car tous les plus grands le font. Si vous ne vous échauffez pas, vos premiers couplets seront moins performants, pourtant ce seront les premières impressions de l’assistance qui comptent. Pour le faire, vous pouvez faire le « hmmm » en variant la hauteur des notes jusqu’à ressentir des vibrations au niveau du nez et de la poitrine. N’oubliez pas de détendre les muscles en faisant vibrer les lèvres de façon relaxée.

 – Ne manquez pas l’occasion de vous exercer

Comme pour la maîtrise de tous les instruments de musique, vous devez vous exercer tous les jours pour arriver à un bon niveau dans le chant. Cependant, une séance quotidienne d’une heure est largement suffisante pour s’améliorer. Ne manquez pas non plus l’occasion de pratiquer votre art quand vous écoutez vos morceaux favoris ou en faisant partie d’une chorale.

 – Enregistrer vos progressions

Pour vous donner du courage à continuer, vous ne devez pas oublier d’enregistrer votre progression.

 – Entretenez vos cordes vocales

Cela paraît simple, mais vous devez boire de l’eau et éviter la fumée de tabac pour préserver vos cordes vocales.

 

Comment devenir rappeur ? 

Vous aimez plutôt le rap freestyle avec un microphone, les bases sont les mêmes qu’apprendre un chant, mais vous devez en plus :

 – faire vos premières rimes en écoutant du rap et en pratiquant avec des beats simples. 

 – apprendre à improviser en jouant avec les mots et en étant vous-même.

 – construire votre vocabulaire.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES